malade

La Sérénade, de Sophie d'Arbouville

Mère, quel doux chant me réveille ? 

Minuit ! c’est l’heure où l’on sommeille. 

Qui peut, pour moi, venir si tard 

Veiller et chanter à l’écart ?

 

Dors, mon enfant, dors ! c’est un rêve. 

En silence la nuit … Lire la Suite

Le dormeur du Val, Arthur Rimbaud.

C’est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête … Lire la Suite

Cartes de Condoléances

 La mort vient assez tôt sans qu'on aille la chercher. 
Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,  Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.  J'irai par la
Retourner chez soi, auprès de ses proches, pour mourir là où on a vécu, tel est le souhait exprimé par
 Efforçons-nous de vivre de telle sorte que, quand nous ne serons plus, le croque-mort lui-même pleure à notre enterrement.  
 Les morts ne dorment point tous étendus sous terre. Certains, qu'on n'a pas inhumés, Reviennent fréquemment, la nuit, en grand
 Les morts sont des invisibles, mais non des absents. 
 Rien n'est mort que ce qui n'existe pas encore Près du passé luisant demain est incolore. 
 La mort elle-même se désire, non point comme l'évasion suprême qui affranchit de la matérialité, mais comme le couronnement de
 La matière, c'est ce qui ne dure pas.  
Vivre le suicide d’un proche, c’est entamer un deuil particulier et compliqué. Comment en effet pleurer la mort de quelqu’un
 La mort est le voile que les vivants appellent la vie. 
 La mort, c'est comme l'amour, on ne sait jamais quand elle va vous perdre. 

Condoléances: Articles

 Les modifications se créent d'elles-mêmes au fur et à mesure que nous vivons et que nous pénétrons au coeur des
La crainte de l'immortalité pourrait être le meilleur remède à la peur de la mort.
 La pire des morts, c'est de mourir pour rien. 
 La mort n'est pas un terminus, mais une correspondance. 

Condoléances: Messages

Si l'un des Dieux te disait:« Tu mourras demain ou, en tout cas, après-demain », tu n'attacherais plus une grande
 Nuance : quand l’homme est mort, on l’enterre ; quand l’arbre est mort, on le déterre ! 
 Les païens ont divinisé la vie et les chrétiens ont divinisé la mort. 
 Pour savoir ce qu'il y après la mort, il suffit de savoir ce qu'il y a avant la vie. 

Condoléances: Citations

Ne pouvant plus supporter l'idée de la mort, il se tue.
 Les lâches meurent plusieurs fois avant leur mort ; Le brave ne goûte jamais la mort qu'une fois.  
 Quelle belle conception les anciens avaient de la mort : repos des bons, terreur des méchants ! La mort, c'est
 Pour oser regarder le soleil mourir sur la mer, il faut avoir osé soi-même regarder la mort en face. 

Condoléances: Poèmes

 La préméditation de la mort est préméditation de la liberté. Le savoir mourir nous affranchit de toute subjection et contrainte. 
 Courage... la mort fait moins mal qu’on le croit. 
 La civilisation technique a un tort énorme : elle n'a pas encore supprimé la mort. 
 Après les obsèques, certaines compositions comme les couronnes, les bouquets et les fleurs ont tendance à disparaitre. Le caveau reste