malade

La Sérénade, de Sophie d'Arbouville

Mère, quel doux chant me réveille ? 

Minuit ! c’est l’heure où l’on sommeille. 

Qui peut, pour moi, venir si tard 

Veiller et chanter à l’écart ?

 

Dors, mon enfant, dors ! c’est un rêve. 

En silence la nuit … Lire la Suite

Le dormeur du Val, Arthur Rimbaud.

C’est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête … Lire la Suite

Retour haut de page