peur

Cartes de Condoléances

 La Nature : On me dit une mère et je suis une tombe. Mon hiver prend vos morts comme son
 Contre la mort nul ne peut se défendre. 
 La mort n'est peut-être qu'un changement de place. 
La mort est, dans notre société, un tabou, et en parler fait naitre toutes sortes de sentiments : la panique,
 L'amitié est un fil d'or qui ne se brise qu'à la mort. 
 Longévité. Prolongation inconfortable de la peur de la mort. 
 Il faut jamais enterrer un mort deux fois. 
 La mort est le commencement de l'immortalité. 
 La mort est si peu notre affaire, que personne ne s'enterre sois-même. 
Aujourd’hui, il n’y a aucune difficulté d’envoyer des fleurs de deuil pour rendre hommage à un défunt. Avec les services
 Le riche a la vengeance, et le pauvre a la mort. 
 Ce qui n'est pas fixé n'est rien. Ce qui est fixé est mort. 

Condoléances: Articles

Quand nous sommes, la mort n’est pas là, et quand la mort est là, c’'est nous qui ne sommes pas
La vie est éphémère, mais le souvenir d'un être cher reste. Nous vous souhaitons beaucoup de courage, et sommes de
 Etre courageux sans compassion mène à la mort. 
Lorsque l’on perd un parent, la douleur est double : d’un côté, l’enfant doit faire face à son propre chagrin,

Condoléances: Messages

 Les sentiments qu'une mort inopinée réveille dans nos coeurs sont des sentiments d'une journée, comme si la mort elle-même devait
 Les têtes de mort ont toujours l’air de rigoler parce que les morts rient de s’être pris au sérieux de
Le soleil ni la mort ne peuvent se regarder fixement.
 Rien n'est mort que ce qui n'existe pas encore Près du passé luisant demain est incolore. 

Condoléances: Citations

 Mourir n'est pas mourir ; mes amis ! C'est changer !  
 L'amour, comme la mort, égalise les êtres. 
 Il n'y a de progrès, de découverte, que vers la mort. 
 La mort fut de tout temps l’asile de la gloire. 

Condoléances: Poèmes

 Pourquoi les hommes ont-ils peur de la mort, alors que l'on meurt toutes les nuits ? 
 La mort, si elle nous voyait pleurer, elle se tordrait. 
 Les uns vivent de la mort des autres, les autres meurent de la vie de quelques-uns. 
 Le charme de la mort n’existe que pour les courageux.