peur

Cartes de Condoléances

 Toute poésie est la voix donnée à la mort. 
Prévenu trop tard pour pouvoir assister à la cérémonie d'adieu, je tiens à ce que vous sachiez que nous prenons part à votre
 La mort n'est-elle pas cela justement, un sommeil sans obligation et sans peine. 
La vieillesse n'est pas une question de mort, c'est une question de santé, puisque la mort est certaine.
 La mort n’est que la dernière nuance de la vie. 
Attendre la vie et connaitre la mort à la place est beaucoup plus répandu que l’on ne le pense. Le
 Une longue maladie semble être placée entre la vie et la mort, afin que la mort même devienne un soulagement
 On cloue les cercueils comme si on avait peur que les morts s'envolent. 
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo
Je ne peux pas imaginer ce que vous devez ressentir en ce moment, mais je veux que vous sachiez que
 Avant que le gros ne soit devenu maigre, le maigre sera mort. 
Ne pleure pas sur les morts qui ne sont plus que des cages dont les oiseaux sont partis

Condoléances: Articles

 La pire des morts, c'est de mourir pour rien. 
 A quoi bon insulter les morts, puisqu'ils n'en souffrent pas ? 
 L'éclat de la poésie se révèle hors des moments qu'elle atteint dans un désordre de mort. 

Condoléances: Messages

 Il importe peu aux morts d'obtenir de somptueuses funérailles ; ce n'est qu'une vaine pompe qui flatte l'orgueil des vivants. 
Le deuil est une épreuve difficile où les proches du disparu ont parfois du mal à s'en remettre. C'est pour
Avant le jour de sa mort, personne ne sait exactement son courage...
 Je cherche la clé des évasions vers ces pays désirés, et c'est peut-être la mort. 

Condoléances: Citations

 Il y a trois sortes d'êtres : les vivants, les morts et les marins. 
 La vie est l'attente de la mort. 
 L'homme n'a qu'un mal réel : la crainte de la mort. Délivrez-le de cette crainte et vous le rendrez libre. 
Voici la mort du ciel en l'effort douloureux Qui lui noircit la bouche et fait saigner les yeux. Le ciel

Condoléances: Poèmes

 Vivre, c'est momentanémment échapper à la mort. 
 Les sentiments qu'une mort inopinée réveille dans nos coeurs sont des sentiments d'une journée, comme si la mort elle-même devait
 Une misérable vie vaut mieux qu'une belle mort ! 
 Evoluer, c'est céder à la fatalité.