Votre absence aux obsèques

Parce que vous ne pouvez pas vous libérer de votre travail, parce que c’est trop loin, parce que vous l’avez appris trop tard, il arrive que l’on ne puisse pas se rendre aux obsèques d’un proche. C’est tout à fait compréhensible, et vous pouvez tout de même apporter votre soutien à la famille endeuillée :

Envoyer des fleurs

Vous pouvez faire livrer des fleurs au domicile de la famille, ou sur les lieux des obsèques. Non seulement des fleurs sont une source de réconfort, mais il est parfois plus facile d’offrir des fleurs que de trouver des mots pour exprimer sa douleur et son soutien.

Envoyer une carte de condoléances

Ce petit geste est une vraie source de réconfort et montrera aux proches que vous pensez à eux. La carte de condoléances permet d’avoir un mot vraiment personnel, de se rappeler d’un bon souvenir en commun, de rendre un hommage sincère à la personne disparue.

Venir voir la famille, après

Une dizaine de jours après les funérailles, les proches du disparus se retrouvent souvent bien seuls. Il n’est jamais trop tard pour rendre visite aux personnes endeuillées. Rendez leur une visite amicale, ce sera très apprécié. Par contre ne restez pas plus logtemps que nécessaire, il arrive que la personne soit nerveusement épuisée et incapable de recevoir longtemps un invité.

Envoyer un SMS, un email, un message sur Facebook…

Notre vie est de plus en plus sur les réseaux, et ce genre de pratique rentre dans les moeurs. Um message reçu sur un smartphone peut être stocké, relu, conservé par les proches.

 

Cartes de Condoléances

Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons
Nous comprenons la mort uniquement après qu'elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.
Avec vous, sincères condoléances.
Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents, dans la mémoire des
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Si l'instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.
Notre existence se trouve entre deux éternités.
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t’apprend parfois à vivre avec.
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t'apprend parfois à vivre avec. Utiliser ce modèle de carte
Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)
On est seul ici, et ta lumière me manque.

Condoléances: Articles

Le fait de présenter ses condoléances n’est pas une obligation, mais reste un très beau geste et qui peut toujours
Le deuil est toujours un moment pénible, peu importe vos rapports avec le défunt. Pour adresser votre soutien à la
Présenter ses condoléances avec un bouquet de fleurs est avant tout une tradition. Ceci constitue un bel hommage à l’endroit
Le deuil bouleverse nos vies, dérègle le quotidien et remet en question des choses que l'on croyait acquises. Après avoir

Condoléances: Messages

Nous ne pourrons jamais dire au revoir à un homme qui restera à jamais dans notre coeur.
La naissance est un cadeau pour profiter de la vie sur terre. La mort est un privilège pour se libérer
C'est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre la disparition de XXXX. Nous désirons vous témoigner toute notre affection.
Je suis profondément attristés par la perte de votre (frère, ami, père...). Il va vraiment nous manquer. Mes pensées sont

Condoléances: Citations

 Heureux qui peut dormir sans peur et sans remords Dans le lit paternel, massif et vénérable, Où tous les siens
 Les vivants ont des cartes de visite imprimées ; les morts seuls en ont de gravées. 
La mort est inscrite dans les hommes, la ruine est inscrite dans les choses.
 Le mépris philosophique de la vie n'est pas toujours une garantie du courage en face de la mort. 

Condoléances: Poèmes

Fable IX, Livre I. La mort, reine du monde, assembla certain jour,  Dans les enfers, toute sa cour.  Elle voulait
À Madame Sureau-Bellet.  I. L'hirondelle frileuse au loin s'était enfuie. Sous les dernières fleurs, les papillons mouraient. Près des étangs voilés où crépitait la
À Jules Berge.  C'est un dimanche soir. — Un large clair de lune Étale son argent sur la grève et la dune. La
Quand je mourrai, que l'on me mette,  Avant de clouer mon cercueil,  Un peu de rouge à la pommette,  Un