Votre absence aux obsèques

Parce que vous ne pouvez pas vous libérer de votre travail, parce que c’est trop loin, parce que vous l’avez appris trop tard, il arrive que l’on ne puisse pas se rendre aux obsèques d’un proche. C’est tout à fait compréhensible, et vous pouvez tout de même apporter votre soutien à la famille endeuillée :

Envoyer des fleurs

Vous pouvez faire livrer des fleurs au domicile de la famille, ou sur les lieux des obsèques. Non seulement des fleurs sont une source de réconfort, mais il est parfois plus facile d’offrir des fleurs que de trouver des mots pour exprimer sa douleur et son soutien.

Envoyer une carte de condoléances

Ce petit geste est une vraie source de réconfort et montrera aux proches que vous pensez à eux. La carte de condoléances permet d’avoir un mot vraiment personnel, de se rappeler d’un bon souvenir en commun, de rendre un hommage sincère à la personne disparue.

Venir voir la famille, après

Une dizaine de jours après les funérailles, les proches du disparus se retrouvent souvent bien seuls. Il n’est jamais trop tard pour rendre visite aux personnes endeuillées. Rendez leur une visite amicale, ce sera très apprécié. Par contre ne restez pas plus logtemps que nécessaire, il arrive que la personne soit nerveusement épuisée et incapable de recevoir longtemps un invité.

Envoyer un SMS, un email, un message sur Facebook…

Notre vie est de plus en plus sur les réseaux, et ce genre de pratique rentre dans les moeurs. Um message reçu sur un smartphone peut être stocké, relu, conservé par les proches.

 

Cartes de Condoléances

Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo
Le Deuil n'est pas l'absence d'Amour, le Deuil est la preuve que l'Amour est toujours là.
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.
Il est une tristesse si profonde qu'elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t’apprend parfois à vivre avec.
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t'apprend parfois à vivre avec. Utiliser ce modèle de carte
Je suis de tout coeur avec toi en ces moments difficiles.
Notre existence se trouve entre deux éternités.
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Si l'instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Avec vous, sincères condoléances.
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour.

Condoléances: Articles

A l’heure où les emails, SMS, blogs et réseaux sociaux sont devenus des moyens d’expression comme les autres, le deuil
Les funérailles ne sont pas le genre d'occasions que nous aimons planifier. Il est cependant bon de bien faire ses
Il y a des choses à éviter quand vous envoyez des fleurs de deuil
Il n’est jamais facile de trouver les mots justes à dire à quelqu'un qui subit la perte d’un être aimé.
Attendre la vie et connaitre la mort à la place est beaucoup plus répandu que l’on ne le pense. Le

Condoléances: Messages

Je sais que tu as passé des jours difficiles avec la douleur de perdre un être cher, j’espère que le
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste
Je suis atterré par la terrible nouvelle. Je suis de tout cœur avec vous.
XXXXXX, un petit mot pour te dire que nous pensons bien à toi et à tous les tiens. Nos pensées

Condoléances: Citations

 La mort est la maladie des bien portants et des malades. Quand on n'est pas malade, on est encore quelqu'un
 Un homme déshonoré est pire qu’un homme mort. 
Cueilliez dès maintenant les roses de la vie car jamais le temps ne suspend son vol et cette fleur qui
 La mort, c'est long parfois, ça veut vivre avant de finir. 

Condoléances: Poèmes

Dans le clair-obscur de la pièce close, Où brûle une cire au reflet tremblant, Rigide, et grandi par la mort, repose Le corps
Mère, voilà douze ans que notre fille est morte ;et depuis, moi le père et vous la femme forte,nous n'avons
Mère, quel doux chant me réveille ? Minuit ! c'est l'heure où l'on sommeille. Qui peut, pour moi, venir si tard Veiller et
I. On ne songe à la Mort que dans son voisinage : Au sépulcre éloquent d'un être qui m'est cher, J'ai, pour m'en
Copy link
Powered by Social Snap