absence

Cartes de Condoléances

 Dormir, c’est du temps perdu. Dormir me fait peur. C’est une forme de mort. 
 On ne peut pas réparer la chair qui a été blessée, on ne se console pas de l'absence de nos
 La première faiblesse de la mort réside dans l'inacceptation spirituelle de cette mort par les vivants. 
La perte de la vie n'est pas autre chose qu'une transformation.
 Nous vivons un temps d’épilogue. Le monde que nous aimons est un monde déjà mort 
 La mort, un méchant quart d'heure à passer, et puis libre ! 
 On pleure ainsi parce qu'on a dans la mémoire les larmes universelles que la mort a fait répandre. 
 La fuite est futile, nous sommes tous prisonniers au milieu d'un cercle, quelle que soit la façon dont nous vivons
 Nous sommes tous des ratés, puisque ça finit par la mort. 
 La mort ne change pas la vie en destin. Mourir ne referme pas le livre à sa dernière page, texte
 Aucune victoire ne vaut un mort. 

Condoléances: Articles

 A parler humainement, la mort a un bel endroit, qui est de mettre fin à la vieillesse. 
 Les défauts de nos morts se fanent, leurs qualités fleurissent, leurs vertus éclatent dans le jardin de notre souvenir. 
 Toute poésie est la voix donnée à la mort. 
 L'amour est souverain, que la mort ne peut vaincre Et malheur à l'amant qui ne peut s'en convaincre ! 

Condoléances: Messages

 La mort n'est qu'un déplacement d'individualités. L'hérédité fait circuler les mêmes âmes à travers la suite des générations d'une même
Quand on apprend la disparition de quelqu'un, membre de la famille, ami, ou simple connaissance, il est d'usage d'envoyer immédiatement
 La mort est le berceau de la vie. 

Condoléances: Citations

 La clémence ouvre le chemin à la vie, la recherche du mal conduit à la mort. 
 On dit "une belle mort", comme si la mort pouvait avoir droit à l'esthétique, au raffinement et à la souplesse. 
 Je lis dans chaque épitaphe cette règle de conduite : voulez-vous qu'on dise du bien de vous ? Faites le
 A-t-on bien vu que, lorsque le destin s'en mêle, il va comme le vent et jonche la route avec les

Condoléances: Poèmes

L'amour ne disparaît jamais... la mort n'est rien. (Saint Augustin)
 Cela prend parfois beaucoup d'hommes pour en remplacer un seul.  
La mort est quelquefois un châtiment ; souvent c'est un don ; mais pour plus d'un, c'est une grâce.
 La mort en abolissant la possibilité de satisfaire nos aspirations anéantira nos désirs.