Grand-père

Choisir des fleurs de deuil pour un grand-père

Dans le cadre d’un décès, les fleurs permettent de témoigner un soutien et de transmettre sa sympathie à la famille du défunt. C’est pourquoi le choix des fleurs est essentiel, surtout quand il s’agit d’un grand-père. Plusieurs éléments doivent être … Lire la Suite

Cartes de Condoléances

 La mort n'a qu'un instant, et la vie en a mille. 
 Le passé est un enfer dont les morts ne peuvent plus sortir. 
 La mort est une loterie méprisable, ordinaire, illogique, même sur le champ de bataille. 
 Couple terrible : la vie tremble, la mort rit. 
Personne ne saurait en finir. On peut changer de souffrance. On ne peut supprimer la souffrance.
Écrit au nom de M. Puget pour sa femme. 1614.  Belle âme qui fus mon flambeau, Reçois l'honneur qu'en ce tombeau Je suis obligé
 La mort, ce n’est pas plus communiquer, c’est ne plus être compris. 
 Toute mort est un mystère parce que toute vie est un mystère. 
Je n'ai pas peur de mourir, j'ai peur de ne pas avoir assez vécu...
 Après la mort, il n'y a rien, et la mort elle-même n'est rien. 
Il est des douleurs difficiles à consoler mais quelques mots peuvent les apaiser. Quand le chagrin aura pu s'enfuir, il
Avant le jour de sa mort, personne ne sait exactement son courage...

Condoléances: Articles

 La mort n'est qu'un mot, une sorte de signe dont le sens nous échappe. 
 Tout ce qu'on fait dans la vie, même l'amour, on le fait dans le train express qui roule vers la
Parfois, je n'arrive pas à croire que tu as disparu...
 La mort semble la seule route possible pour retrouver la dignité perdue. Le retour du pays d'un reflet. 

Condoléances: Messages

 La mort nous trouvera bien partout où nous irons. La mort, c'est lorsqu'on la fuit qu'elle s'attache à nos pas
 Les petites pluies sont longues, les tempêtes soudaines sont courtes.  
Nous sommes tout près de vous dans votre grand malheur. Affection et tendresse.
 Coma : la mort comme si vous y étiez. 

Condoléances: Citations

On est seul ici, et ta lumière me manque.
Lors d’un deuil, il est de coutume de venir déposer des fleurs. Cette tradition permet de rendre hommage au défunt
Je suis de tout coeur avec toi en ces moments difficiles.
 La mort ne dure qu'une seconde : la première. 

Condoléances: Poèmes

Mourir, Mourir... Mourir, ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long.
Lorsqu’un bébé ou un jeune enfant perd un de ses parents, il ne faut pas penser qu’il est trop petit
 - De quoi est-il mort ? - De toute façon, on ne savait déjà pas de quoi il vivait. 
Nous parlons de tuer le temps, comme si hélas ! ce n'était pas lui qui nous tuait !