"La mort et le bûcheron", Jean de la Fontaine.

Un pauvre Bûcheron, tout couvert de ramée,
Sous le faix du fagot aussi bien que des ans
Gémissant et courbé, marchait à pas pesants,
Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.
Enfin, n’en pouvant plus d’effort et de douleur,
Il met bas son fagot, il songe à son malheur.
Quel plaisir a-t-il eu depuis qu’il est au monde ?
En est-il un plus pauvre en la machine ronde ?
Point de pain quelquefois, et jamais de repos.
Sa femme, ses enfants, les soldats, les impôts,
Le créancier, et la corvée
Lui font d’un malheureux la peinture achevée.
Il appelle la Mort. Elle vient sans tarder,
Lui demande ce qu’il faut faire
« C’est, dit-il, afin de m’aider
À recharger ce bois ; tu ne tarderas guère. »
Le trépas vient tout guérir ;
Mais ne bougeons d’où nous sommes:
Plutôt souffrir que mourir,
C’est la devise des hommes.

Cartes de Condoléances

Le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu.
Le souvenir, c'est la présence invisible. (V. Hugo)
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour.
Parler de ses peines, c'est déjà se consoler
Parler de ses peines, c'est déjà se consoler (A. Camus)
Le temps passe, les souvenirs s'estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n'oublie jamais.
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle renaissance.
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.
Tout disparaît en un clin d'oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons, il semble que le temps s'arrête.
Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents, dans la mémoire des
La vie a une fin comme une lumière de bougie s'éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.

Condoléances: Articles

Faites vous accompagner pour organiser les funérailles
Quand quelqu'un meurt, notre monde est plongé dans la tourmente. L’avalanche d’anxiété soulève un millier de questions différentes. Que faut-il
Lorsque l’on perd un parent, la douleur est double : d’un côté, l’enfant doit faire face à son propre chagrin,
Comment expliquer la mort à un enfant ? Faut-il le laisser aller aux funérailles ? Quelques conseils :Dès que possible
En tant que personne en état de grande souffrance , vous devez assimiler le fait que le deuil nécessite un

Condoléances: Messages

A vous tous et très particulièrement à toi XXXX, nous voulons vous dire notre affection en ces moments de séparation.
C'est avec une grande émotion que j'ai appris cette triste nouvelle. Je vous prie de croire en mon affectueux soutien
Je pense à toi et suis avec toi chaque jour et chaque instant. Tu pourras toujours compter sur moi. Amicalement,
XXXXXX, un petit mot pour te dire que nous pensons bien à toi et à tous les tiens. Nos pensées

Condoléances: Citations

Et le choix que chacun fait de sa vie et de lui-même était authentique puisqu'il se faisait en présence de
 La vie est une cerise La mort est un noyau L'amour un cerisier. 
 Dans le vin on oublie tous les maux, Sans vin l'homme est à moitié mort. 
 La mort en abolissant la possibilité de satisfaire nos aspirations anéantira nos désirs. 

Condoléances: Poèmes

Oh ! vous aurez trop dit au pauvre petit ange  Qu'il est d'autres anges là-haut,  Que rien ne souffre au
À Madame Sureau-Bellet.  I. L'hirondelle frileuse au loin s'était enfuie. Sous les dernières fleurs, les papillons mouraient. Près des étangs voilés où crépitait la
Mère, quel doux chant me réveille ? Minuit ! c'est l'heure où l'on sommeille. Qui peut, pour moi, venir si tard Veiller et
Souvent sur la montagne, à l'ombre du vieux chêne,  Au coucher du soleil, tristement je m'assieds ;  Je promène au
Copy link
Powered by Social Snap