Le deuil 2.0

Il y a de multiples façons de faire son deuil et de se remémorer la personne que l’on a perdu. Certains vont se promener en forêt, d’autres assistent à des groupes de deuil ou allument une bougie devant une photographie du défunt…  et d’autres se branchent sur internet. Les pages Facebook des disparus se transforment ainsi bien souvent en véritables mémoriaux en ligne, mis à jour par les proches, et visités par tous ceux qui veulent exprimer leurs condoléances : les morts, toujours nos amis sur les réseaux sociaux, restent en quelque sorte parmi nous. On pourrait voir dans cette pratique une preuve du malaise d’une société qui vit de plus en plus dans le virtuel, mais il ne s’agit en fait qu’un renouvellement des rites de deuil. 

Une façon de montrer son soutien

Visiter le profil d’une personne décédée pour y laisser un message est ainsi une nouvelle manière d’exprimer ses condoléances. Le but recherché est le même : montrer que l’on pense au défunt et à ses proches et leur proposer un soutien, de la même façon qu’on le ferait par écrit ou au téléphone. Les pages Facebook font à  la fois office de registres de condoléances et de tombes virtuelles sur lesquelles on ne dépose pas de fleurs, mais des mots et des images qui montrent que l’on n’oublie pas les défunts et réconfortent les familles endeuillées. 

Faire son deuil en ligne

Visiter et écrire sur le mur Facebook d’un disparu est une façon d’exprimer sa douleur et de faire son travail de deuil. En rendant la souffrance publique, on la partage avec d’autres, en recherchant leur soutien. S’adresser au défunt comme s’il était toujours vivant, en utilisant des smileys et des cœurs n’est pas malsain ; cela permet de combler le manque, d’intégrer la réalité de la mort, et de continuer à entretenir une relation avec celui ou celle que l’on a perdu. Cela fait donc partie intégrante du deuil et de la recherche de sens à laquelle sont confrontés les endeuillées. Grâce aux réseaux sociaux, on conserve un lien avec le mort, un lien qui, avec le temps, va se déliter ; au début, on peut se connecter quotidiennement sur cet espace de mémoire, puis ne s’y rendre que pour les dates importantes, anniversaires et anniversaires de la mort. 

L’apparition de sites spécialisés

A côté de Facebook sont apparues des communautés entièrement dédiées au deuil. Ces sites, qui s’apparentent à des cimetières virtuels, proposent à leurs membres de créer des espaces où ils peuvent mettre en ligne photographies et messages pour commémorer le disparu. Comme les profils Facebook, on peut ouvrir cet espace à tous ou en restreindre l’accès, et les fermer quand on en ressent le besoin. Paradoxalement, ces sites consacrés à la mort sont très vivants ; ils proposent souvent de créer des « journaux de vie » constitués de toutes sortes de contenus : textes et images, bien sûr, mais aussi vidéos et enregistrements sonores. Loin d’entraver le travail de deuil, les réseaux sociaux et les sites spécialisés sont donc de nouveaux moyens d’exprimer sa douleur et de soulager sa souffrance.

Image: Flickr Creative Commons/Sister72

Cartes de Condoléances

Avec vous, sincères condoléances.
L'amour est la seule chose qu'on emporte dans l'éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)
Il est une tristesse si profonde qu'elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)
Le souvenir, c'est la présence invisible. (V. Hugo)
Le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu.
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l'amour de la famille et
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tu étais la lumière de ma vie.
L'amour ne disparaît jamais... la mort n'est rien. (Saint Augustin)
Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents, dans la mémoire des
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Si l'instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.

Condoléances: Articles

Lors d’un deuil, il est de coutume de venir déposer des fleurs. Cette tradition permet de rendre hommage au défunt
Consoler une personne frappée par le deuil constitue une étape très dure, à laquelle vous serez toujours confronté à un
Malgré l’importance que donne notre société à la valeur de l’amitié, perdre un ami est souvent considéré comme un évènement
Les fleurs de deuil sont un réel message de réconfort pour soutenir une famille frappée par le malheur. Voici quelques

Condoléances: Messages

Je viens d’apprendre la triste nouvelle concernant votre (Maman, Papa, Frère…). Le départ d’un(e) (Mère, Père, Frère…) est une étape
Les mots ne suffisent pas pour exprimer l'immense tristesse que je ressens pour la disparition de votre (père, mère...), veuillez
Chère XXXX, c’est avec beaucoup de tristesse que je viens d'apprendre le décès de XXXX. Que te dire sinon bon
Personne ne peut remplacer une personne si chère. En vérité, la vie ne sera plus jamais la même sans lui.

Condoléances: Citations

 La mort vient figer nos traits ; elle crée, pour nous seuls, une patrie de silence et de repos. 
 La mort, c'est long parfois, ça veut vivre avant de finir. 
 Notre idée de l'immortalité, ce n'est guère que la permission pour quelques-uns de continuer à vieillir un peu une fois
 La mort en abolissant la possibilité de satisfaire nos aspirations anéantira nos désirs. 

Condoléances: Poèmes

Arrêtez les pendules, coupez le téléphone,Empêchez le chien d’aboyer pour l’os que je lui donne,Faites taire les pianos et sans
Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt nous menace et nous dit: «Souviens-toi ! Les vibrantes Douleurs dans
La mort est multiforme, elle change de masque  Et d'habit plus souvent qu'une actrice fantasque ;  Elle sait se farder, 
Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères,  Des divans profonds comme des tombeaux,  Et d'étranges fleurs sur des étagères,  Ecloses
Copy link
Powered by Social Snap