Cartes de Condoléances

Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons, il semble que le temps s'arrête.
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Parler de ses peines, c'est déjà se consoler
Parler de ses peines, c'est déjà se consoler (A. Camus)
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.
La vie est éphémère, mais le souvenir d'un être cher reste.
On est seul ici, et ta lumière me manque.
Si le cœur s'éteint, le souvenir reste.
On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
Il est une tristesse si profonde qu'elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)
Avec vous, sincères condoléances.
Tu étais la lumière de ma vie.
L'amour ne disparaît jamais... la mort n'est rien. (Saint Augustin)

Condoléances: Articles

Il y a des choses à éviter quand vous envoyez des fleurs de deuil
Il n’est jamais facile de trouver les mots justes à dire à quelqu'un qui subit la perte d’un être aimé.
Présenter ses condoléances ne se limite pas seulement à un petit message que l'on écrit sur une carte ou un
Il est important de faire de nouvelles rencontres, de tisser de liens d'amitié avec d'autre personne et partir sur une
Quand on pense aux compositions florales et aux couleurs des fleurs, l'or ne me vient pas à l'esprit. Surtout quand

Condoléances: Messages

Les mots ne suffisent pas pour exprimer l'immense tristesse que je ressens pour la disparition de votre (père, mère...), veuillez
Nous sommes de tout coeur avec vous en ces moments douloureux. C'est une mauvaise nouvelle que nous venons d'apprendre aujourd’hui.
Personne ne peut remplacer une personne si chère. En vérité, la vie ne sera plus jamais la même sans lui.
Je ne peux pas imaginer ce que vous devez ressentir en ce moment, mais je veux que vous sachiez que

Condoléances: Citations

 La vraie communion est dans la mort. 
 Les sentiments qu'une mort inopinée réveille dans nos coeurs sont des sentiments d'une journée, comme si la mort elle-même devait
 Quand je serai mort, on ne me fera plus souffrir. 
 Et pourquoi la mort nous intéresse ? - C'est le secret de la vie. 

Condoléances: Poèmes

Un pauvre Bûcheron, tout couvert de ramée, Sous le faix du fagot aussi bien que des ans Gémissant et courbé,
Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères,  Des divans profonds comme des tombeaux,  Et d'étranges fleurs sur des étagères,  Ecloses
Dans une terre grasse et pleine d'escargots  Je veux creuser moi-même une fosse profonde,  Où je puisse à loisir étaler
La mort est multiforme, elle change de masque  Et d'habit plus souvent qu'une actrice fantasque ;  Elle sait se farder, 
Copy link
Powered by Social Snap