Livrer un bouquet funéraire

 La cérémonie du deuil est toujours accompagnée de fleurs. Non seulement c’est une vieille tradition qui permet de décorer le lieu de la cérémonie, mais elle permet aux connaissances du défunt d’apporter leur soutien à sa famille. C’est une manière de partager la douleur avec eux et accompagner le disparu jusqu’à sa dernière demeure. Aujourd’hui, il est possible de faire livrer votre bouquet funéraire à la famille du défunt. Vous pouvez choisir la composition florale qui vous convient et l’envoyer au bon moment. Voici quelques conseils précieux qui vous permettront d’organiser la livraison dans les meilleures conditions.  

 Livraison d’un bouquet funéraire : ce qu’il faut savoir

Avant de penser à livre vos fleurs, il y a quelques informations utiles que vous devez connaître. Tout d’abord, vous devez préciser le prénom du défunt pour permettre au fleuriste de savoir s’il s’agit d’une femme, un d’homme ou un d’enfant. N’oubliez pas aussi d’indiquer l’adresse pour que la livraison se fasse dans le bon endroit. L’heure de la cérémonie est aussi importante et il faudra nécessairement le préciser. 

Avant même la livraison, vous pouvez bénéficier des conseils qui vous aideront à choisir la gerbe idéale. En effet, l’artisan fleuriste va vous guider en se basant sur les renseignements que vous lui avez fournis. Que ce soit un jeune défunt, un adulte ou un bébé, vous serez orienté vers les fleurs parfaites qui vous permettront de bien apporter votre soutien à ses proches. 

 Où faire livrer un bouquet funéraire ?

S’il s’agit d’un deuil, le bouquet funéraire sera livré au lieu de la cérémonie ou à l’adresse des pompes funèbres. Il sera envoyé au funérarium, au cimetière ou à l’église. 

La corbeille peut aussi être livrée aux personnes qui doivent organiser la cérémonie des obsèques. Il existe même des fleuristes qui vont pendre en charge la disposition et la livraison des fleurs. La composition va alors accompagner la famille du disparu tout au long de la cérémonie. 

Pour ceux qui veulent envoyer le bouquet funéraire au domicile de la famille du défunt, sachez que c’est une démarche qui est déconseillée, sauf si elle est demandée par les personnes endeuillées. 

 Quand livrer un bouquet funéraire ?

Pour un deuil, la livraison s’organise à partir de la période où vous avez toutes les informations nécessaires sur les proches du disparu. Vous pouvez ainsi prévoir l’expédition des fleurs pour qu’elles soient arrivées au bon moment. 

Vous avez aussi la possibilité d’organiser la livraison la veille ou le jour même de l’enterrement. Le fleuriste va cependant vérifier l’heure à laquelle vous avez fait votre commande pour vous dire si elle est réalisable ou pas. 

Si par ailleurs, la cérémonie est passée, il est recommandé de livrer directement les fleurs au cimetière. Dans ce cas, vous pouvez choisir une composition piquée ou des plantes vertes qui ont la capacité de bien résister. 

Image: Flickr Creative Commons/Jay Cox

 

Cartes de Condoléances

La vie est éphémère, mais le souvenir d'un être cher reste.
La vie a une fin comme une lumière de bougie s'éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Si l'instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.
Parfois, je n'arrive pas à croire que tu as disparu...
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons
Nous comprenons la mort uniquement après qu'elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de
L'amour est la seule chose qu'on emporte dans l'éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu.

Condoléances: Articles

La mort a tendance à frapper au moment où l’on s’y attend le moins. Pourtant, il peut arriver des situations
Le deuil bouleverse nos vies, dérègle le quotidien et remet en question des choses que l'on croyait acquises. Après avoir
Le décès fait partie des évènements de la vie que l’on ne peut prévoir. Il arrive parfois des moments où
Envoyer une carte, un message sur Internet, ou même une lettre de condoléances, n'est pas une chose facile. Il est

Condoléances: Messages

Veuillez accepter mes condoléances les plus sincères, les mots ne peuvent pas exprimer la tristesse que vous ressentez en ce
Je ne peux pas imaginer ce que vous devez ressentir en ce moment, mais je veux que vous sachiez que
Je sais que tu as passé des jours difficiles avec la douleur de perdre un être cher, j’espère que le
Permettez-moi de vous dire que je partage votre peine. Je pense à vous. Je suis avec vous chaque jour et

Condoléances: Citations

 Toute civilisation est hantée, visiblement ou invisiblement, par ce qu'elle pense de la mort. 
 Sur un cerisier mort, on ne trouve pas de fleurs. 
 La beauté n'est pas éternelle, la chance ne dure pas : tôt ou tard, à chacun sa mort. 
 Il faut dire à tout esprit naissant qu’aucune cause ne vaudra jamais la mort d’un innocent. 

Condoléances: Poèmes

Écrit au nom de M. Puget pour sa femme. 1614.  Belle âme qui fus mon flambeau, Reçois l'honneur qu'en ce tombeau Je suis obligé
Mère, voilà douze ans que notre fille est morte ;et depuis, moi le père et vous la femme forte,nous n'avons
Dans une terre grasse et pleine d'escargots  Je veux creuser moi-même une fosse profonde,  Où je puisse à loisir étaler
Si la vierge vers toi jette sous les ramures  Le rire par sa mère à ses lèvres appris ;  Si,