Cartes de Condoléances

Sans les arbres…
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)… Lire la Suite
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Carte de condoléances Nuit
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo… Lire la Suite
La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Carte de condoléances Amour
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.… Lire la Suite
Si le cœur…
Si le cœur s’éteint, le souvenir reste.… Lire la Suite
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Carte de condoléances Temps
Le problème, c’est que vous pensez avoir le temps.… Lire la Suite
L'amour ne disparait jamais
L’amour ne disparaît jamais… la mort n’est rien. (Saint Augustin)… Lire la Suite
Parfois je n'arrive pas…
Parfois, je n’arrive pas à croire que tu as disparu…… Lire la Suite
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Carte de condoléances Souvenir
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.… Lire la Suite
Le temps passe
Le temps passe, les souvenirs s’estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n’oublie jamais.… Lire la
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons
Lorsque nous perdons quelqu’un que nous aimons, il semble que le temps s’arrête.… Lire la Suite
Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Le deuil périnatal
Attendre la vie et connaitre la mort à la place est beaucoup plus répandu que l’on ne le pense. Le
Pourquoi faut-il toujours aller à l’enterrement si possible ?
L’annonce du décès d’une personne est très pénible et toutes les étapes qui suivront seront toujours difficiles à gérer pour
Envoyer des fleurs de deuil par Internet
Le décès fait partie des évènements de la vie que l’on ne peut prévoir. Il arrive parfois des moments où
Anniversaire d’un décès : envoyer des fleurs
Même plusieurs années après une cérémonie funèbre, il est toujours opportun de se souvenir du décès des personnes chères. L’anniversaire

Condoléances: Messages

Le deuil inattendu qui vous frappe m’émeut profondément. Je voudrais pouvoir prendre une grande part à votre souffrance et alléger,
Le deuil inattendu qui vous frappe m’émeut profondément. Je voudrais pouvoir prendre une grande part à votre souffrance et alléger,
Je ne peux pas imaginer ce que vous devez ressentir en ce moment, mais je veux que vous sachiez que
Je ne peux pas imaginer ce que vous devez ressentir en ce moment, mais je veux que vous sachiez que
Devant ce douloureux coup du sort, je suis à la fois triste et décontenancé. Je voudrais vous apporter un peu
Devant ce douloureux coup du sort, je suis à la fois triste et décontenancé. Je voudrais vous apporter un peu
Chers amis, je tiens à m'associer à votre peine, et à vous apporter tout mon soutien en ces durs moments
Chers amis, je tiens à m’associer à votre peine, et à vous apporter tout mon soutien en ces durs moments

Condoléances: Citations

Mais, dans la mort d'un homme, un monde inconnu me…
Mais, dans la mort d’un homme, un monde inconnu meurt, et je me demandais quelles étaient les images qui sombraient
 La civilisation technique a un tort énorme : elle n'a pas encore supprimé la mo…
 La civilisation technique a un tort énorme : elle n’a pas encore supprimé la mort. … Lire la Suite
 La mort, nous privant de toute possibilité de souffrance, doit être attendue co…
 La mort, nous privant de toute possibilité de souffrance, doit être attendue comme une béatitude. … Lire la Suite
 Le couronnement de toute vie humaine est le souvenir qu'on conservera d'elle, e…
 Le couronnement de toute vie humaine est le souvenir qu’on conservera d’elle, et la consolation suprême qu’on promet à l’homme

Condoléances: Poèmes

Dolorosae
Mère, voilà douze ans que notre fille est morte ; et depuis, moi le père et vous la femme forte,
Comme un dernier rayon, André Chenier
Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyre Anime la fin d’un beau jour, Au pied de l’échafaud j’essaye encor
Sur la mort, de René-François Sully Prudhomme
I.   On ne songe à la Mort que dans son voisinage :  Au sépulcre éloquent d’un être qui m’est
La mort des amants
Nous aurons des lits pleins d’odeurs légères,  Des divans profonds comme des tombeaux,  Et d’étranges fleurs sur des étagères,  Ecloses
Copy link
Powered by Social Snap