Veni, vidi, vici, Victor Hugo

J’ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs
Je marche, sans trouver de bras qui me secourent,
Puisque je ris à peine aux enfants qui m’entourent,
Puisque je ne suis plus réjoui par les fleurs ;

Puisqu’au printemps, quand Dieu met la nature en fête,
J’assiste, esprit sans joie, à ce splendide amour ;
Puisque je suis à l’heure où l’homme fuit le jour,
Hélas ! et sent de tout la tristesse secrète ;

Puisque l’espoir serein dans mon âme est vaincu ;
Puisqu’en cette saison des parfums et des roses,
Ô ma fille ! j’aspire à l’ombre où tu reposes,
Puisque mon coeur est mort, j’ai bien assez vécu.

Je n’ai pas refusé ma tâche sur la terre.
Mon sillon ? Le voilà. Ma gerbe ? La voici.
J’ai vécu souriant, toujours plus adouci,
Debout, mais incliné du côté du mystère.

J’ai fait ce que j’ai pu ; j’ai servi, j’ai veillé,
Et j’ai vu bien souvent qu’on riait de ma peine.
Je me suis étonné d’être un objet de haine,
Ayant beaucoup souffert et beaucoup travaillé.

Dans ce bagne terrestre où ne s’ouvre aucune aile,
Sans me plaindre, saignant, et tombant sur les mains,
Morne, épuisé, raillé par les forçats humains,
J’ai porté mon chaînon de la chaîne éternelle.

Maintenant, mon regard ne s’ouvre qu’à demi ;
Je ne me tourne plus même quand on me nomme ;
Je suis plein de stupeur et d’ennui, comme un homme
Qui se lève avant l’aube et qui n’a pas dormi.

Je ne daigne plus même, en ma sombre paresse,
Répondre à l’envieux dont la bouche me nuit.
Ô Seigneur, ! ouvrez-moi les portes de la nuit,
Afin que je m’en aille et que je disparaisse !

Cartes de Condoléances

Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite
Je ne peux pas imaginer…
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste
Si le cœur…
Si le cœur s’éteint, le souvenir reste.… Lire la Suite
Le temps passe
Le temps passe, les souvenirs s’estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n’oublie jamais.… Lire la
Le vrai tombeau
« Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants » (Jean Cocteau)… Lire la Suite
La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite
La nuit la plus sombre
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo… Lire la Suite
On est seul
On est seul ici, et ta lumière me manque.… Lire la Suite
Sans les arbres…
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)… Lire la Suite
Tout disparaît
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Enterrement: un bouquet de fleurs colorées
Lorsque vous envoyez des fleurs d’anniversaire, ou un bouquet romantique, le message est toujours heureux. D’un autre côté, les fleurs
Exprimer sa douleur par l'art
Une alternative à la thérapie Les mots ne sont pas la seule façon d’exprimer nos sentiments : on peut aussi
Fleurir une tombe
Rendre hommage à un défunt ne doit pas seulement se limiter à la période du deuil. Il est aussi important
Envoyer une carte pour un décès
Le deuil est toujours un moment pénible, peu importe vos rapports avec le défunt. Pour adresser votre soutien à la

Condoléances: Messages

Puissent les bons souvenirs de votre ( père, ami, époux…) Vous apporter du réconfort pendant ce moment difficile de votre
Puissent les bons souvenirs de votre ( père, ami, époux…) Vous apporter du réconfort pendant ce moment difficile de votre
Personne ne s'attendait à une perte si soudaine. Je vous souhaite beaucoup de force et de courage face à cette
Personne ne s’attendait à une perte si soudaine. Je vous souhaite beaucoup de force et de courage face à cette
Je ne peux même pas commencer à comprendre ce que vous vivez en ce moment, mais je souhaite vous présenter
Je ne peux même pas commencer à comprendre ce que vous vivez en ce moment, mais je souhaite vous présenter
Je suis atterré par la terrible nouvelle. Je suis de tout cœur avec vous.
Je suis atterré par la terrible nouvelle. Je suis de tout cœur avec vous.… Lire la Suite

Condoléances: Citations

 Refouler la mort, c’est ne pas savoir vivre. …
 Refouler la mort, c’est ne pas savoir vivre. … Lire la Suite
 La mort signe d'une croix. …
 La mort signe d’une croix. … Lire la Suite
 Le regard est le fruit le plus lourd et secret Que la chose ait mûri en son été…
 Le regard est le fruit le plus lourd et secret Que la chose ait mûri en son été aveugle Toute
Ne pleure pas celle que tu as perdue. Au contraire…
Ne pleure pas celle que tu as perdue. Au contraire, réjouis-toi de l’avoir connue… Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Voici la mort du ciel, Agrippa d'Aubigné
Voici la mort du ciel en l’effort douloureux Qui lui noircit la bouche et fait saigner les yeux. Le ciel
Le dormeur du Val, Arthur Rimbaud.
C’est un trou de verdure où chante une rivière, Accrochant follement aux herbes des haillons D’argent ; où le soleil,
À Denis Gérin
Cher ami, le trépas est-il bien aussi sombre  Qu’un vain peuple le pense ? Et l’onde aux sombres bords,  Est-elle
L'isolement
Souvent sur la montagne, à l’ombre du vieux chêne,  Au coucher du soleil, tristement je m’assieds ;  Je promène au
Retour haut de page