Renaissance

Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle renaissance.

Cartes de Condoléances

Je suis de tout coeur avec vous
Je suis de tout coeur avec vous, mes sincères condoléances.… Lire la Suite
Le deuil est le prix
Le deuil est le prix que nous payons pour l’amour.… Lire la Suite
Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons
Lorsque nous perdons quelqu’un que nous aimons, il semble que le temps s’arrête.… Lire la Suite
Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite
Si l'instant est douloureux…
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.… Lire la Suite
Tu étais…
Tu étais la lumière de ma vie.… Lire la Suite
Le problème, c'est que vous pensez…
Le problème, c’est que vous pensez avoir le temps.… Lire la Suite
Vivre avec la douleur
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t’apprend parfois à vivre avec… Lire la Suite
Toute ma vie je me souviendrai
Toute ma vie je me souviendrai de sa gentillesse. Je suis de tout coeur avec vous.… Lire la Suite
Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
Sans les arbres…
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Cinq idées pour honorer la mémoire d’un défunt qui ne souhaitait pas de cérémonie
Certaines personnes, à l’approche de leur mort, confient à leurs proches qu’elles ne souhaitent pas de funérailles. Pour les personnes
Deuil: offrir des fleurs en pot
 Après les obsèques, certaines compositions comme les couronnes, les bouquets et les fleurs ont tendance à disparaitre. Le caveau reste
Rien ne vous empêche de présenter vos condoléances à votre patron
Présenter ses condoléances à son patron
Beaucoup de personnes ont du mal à présenter leurs condoléances après un décès. Il  y a aussi d’autres qui éprouvent
Condoléances sur les réseaux sociaux
Envoyer ses condoléances via les réseaux sociaux
À l’époque où les réseaux sociaux sont devenus de véritables moyens de communication comme les autres, le deuil se vit

Condoléances: Messages

La mort ne peut jamais prendre un homme bon dans notre cœur. Il a été une source d'inspiration pour nous,
La mort ne peut jamais prendre un homme bon dans notre cœur. Il a été une source d’inspiration pour nous,
Il est des chagrins bien difficiles à surmonter quand disparaît un être cher. Mais quand la peine s’atténuera, il restera
Il est des chagrins bien difficiles à surmonter quand disparaît un être cher. Mais quand la peine s’atténuera, il restera
La véritable amitié se partage dans les moments d'épreuve. Le deuil cruel qui vous frappe nous permet de vous dire
La véritable amitié se partage dans les moments d’épreuve. Le deuil cruel qui vous frappe nous permet de vous dire
S'il a quitté cette terre il ne nous quittera jamais vraiment, car il est toujours vivant dans nos cœurs et
S’il a quitté cette terre il ne nous quittera jamais vraiment, car il est toujours vivant dans nos cœurs et

Condoléances: Citations

Il faut bien que tout le monde vive. Et comme il f…
Il faut bien que tout le monde vive. Et comme il faut bien que tout le monde meure, ça fait
 Quand on a tout perdu, quand on n'a plus d'espoir, La vie est un opprobre et la…
 Quand on a tout perdu, quand on n’a plus d’espoir, La vie est un opprobre et la mort un devoir. …
 La mort est là comme la preuve irréfutable de l'absurdité de la vie. …
 La mort est là comme la preuve irréfutable de l’absurdité de la vie. … Lire la Suite
 La gloire est un vêtement de lumière qui ne s'ajuste bien qu'aux mesures des mo…
 La gloire est un vêtement de lumière qui ne s’ajuste bien qu’aux mesures des morts. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Le dernier adieu, de René-François Sully Prudhomme
Quand l’être cher vient d’expirer,  On sent obscurément la perte,  On ne peut pas encor pleurer :  La mort présente
"La mort dans la vie", Théophile Gautier.
La spirale sans fin dans le vide s’enfonce ; Tout autour, n’attendant qu’une fausse réponse Pour vous pomper le sang,
Le volubilis, de René-François Sully Prudhomme
Toi qui m’entends sans peur te parler de la mort,  Parce que ton espoir te promet qu’elle endort  Et que
Coquetterie posthume
Quand je mourrai, que l’on me mette,  Avant de clouer mon cercueil,  Un peu de rouge à la pommette,  Un
Retour haut de page