Le travail de deuil

En tant que personne en état de grande souffrance , vous devez assimiler le fait que le deuil nécessite un travail, une dépense d’énergie physique et émotionnelle. Ce n’est pas une tâche moins difficile que de surmonter une maladie grave ou d’accomplir une tâche physique épuisante. Le terme « travail de deuil » a été inventé par Sigmund Freud en 1915 pour décrire les tâches et les processus que vous devez remplir avec succès afin de surmonter votre souffrance. Le terme montre que le deuil est quelque chose sur lequel vous devez travailler activement afin de le surmonter d’une manière saine. Il exige beaucoup plus que simplement subir passivement vos réactions à la perte : vous devez être actif, accomplir des choses et suivre des étapes spécifiques de pensée et d’action pour intégrer et assimiler votre douleur.

Cependant, le deuil n’est pas communément perçu comme un travail. Vous n’êtes probablement pas préparé à la violence des sentiments que vous allez ressentir. Vous devez accepter ces sentiments et les exprimer, affronter l’absence d’un être cher, vous construire une identité nouvelle et rétablir votre relation avec le monde extérieur.

 L’incompréhension des proches face au deuil

Vos proches peuvent ne pas savoir ce qu’est un deuil, et les épreuves que cela implique, ils ne vous offriront pas forcément le soutien dont vous aurez besoin. En fait, les attentes irréalistes de vos proches, ou leur commentaires maladroits à vos réactions normales de deuil peuvent rendre l’expérience encore plus douloureuse. Certains iront même peut-être jusqu’à vous suggérer « d’oublier tout ça », ou de « mettre tout ça derrière vous », ou que « vous ne devriez pas réagir de cette façon ». Ne vous attardez pas sur ces maladresses et restez proches des personnes qui vous offrent un véritable soutien. 

Votre travail de deuil implique non seulement la personne proche que vous avez perdu, mais aussi les espoirs, les rêves, les attentes déçues, les sentiments que vous aviez pour cette personne. Vous devez identifier cette lourde perte symbolique. Elle comprend non seulement ce qui est perdu dans le immédiatement, mais aussi ce qui est perdu pour l’ avenir, tout ce qui aurait pu être et ne sera jamais, les rêves qui ne seront jamais réalisés, l’absence aux futurs grans évènements de la vie (mariage, naissance…), et plus encore. Cela ne signifie pas que vous devez faire tout cela à la fois. Ce serait insurmontable. Vous devez faire cela progressivement à travers le processus de deuil de sorte que vous puissiez affronter sainement le présent et préparer l’avenir .

Le traumatisme du deuil

Parfois, la mort d’un être cher amène non seulement le chagrin de ce que vous avez perdu, mais aussi des regrets pour ce que vous n’avez pas pu rétablir. Une relation conflictuelle avec l’être aimé, une chose qui vous tenait à coeur et que vous ne lui avez pas dite, ce sentiment de « plus jamais », de l’irrévocable peut aussi s’ajouter à la douleur de la perte.

Une autre question qui peut compliquer votre travail de deuil est le fait que la perte importante ressuscite toujours de vieux traumastismes et des conflits non résolus, parfois jusque dans l’enfance. La douleur, le vide engendré par votre séparation d’avec votre proche peut réveiller des sentiments d’angoisse et d’impuissance, comme quand vous étiez enfant. La puissance de ces souvenirs enfouis peuvent être écrasants: difficultés à être indépendant, relations parents-enfants , sentiment d’insécurité, ressurgissent avec votre expérience de la perte . Eux aussi peuvent perturber votre deuil. Enfin, c’est un moment où d’autres pertes plus anciennes peuvent revenir vous hanter. Ainsi vous pouvez vous sentir encore plus seul, encore plus vulnérable, plus impuissant. Ces traumatismes s’ajoutent au travail de deuil . Par conséquent, lorsque vous avez à affronter la mort d’un être cher , vous avez non seulement à subir la perte actuelle mais aussi des pertes anciennes et de vieux traumatismes enfouis dans la mémoire.

Image: Flickr Creative Commons/96for2

Cartes de Condoléances

L'amour et l'éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)… Lire la Suite
Le deuil n'est pas l'absence d'amour
Le Deuil n’est pas l’absence d’Amour, le Deuil est la preuve que l’Amour est toujours là.… Lire la Suite
Le vrai tombeau
« Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants » (Jean Cocteau)… Lire la Suite
Le problème, c'est que vous pensez…
Le problème, c’est que vous pensez avoir le temps.… Lire la Suite
Après tout ce temps
Après tout ce temps … Tu me manques encore chaque jour.… Lire la Suite
Si le cœur…
Si le cœur s’éteint, le souvenir reste.… Lire la Suite
Une partie de moi
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.… Lire la Suite
Plus fort que la mort
Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents, dans la mémoire des
Parler de ses peines
Parler de ses peines, c’est déjà se consoler (A. Camus)… Lire la Suite
On est seul
On est seul ici, et ta lumière me manque.… Lire la Suite
Ceux que nous avons tant aimés
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.… Lire la Suite
Les bons souvenirs
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l’amour de la famille et

Condoléances: Articles

Le prix des obsèques
Le décès d’un proche, évènement ô combien douloureux et difficile, a également un coût financier non négligeable : celui entrainé par
Les condoléances
Envoyer une carte, un message sur Internet, ou même une lettre de condoléances, n’est pas une chose facile. Il est
Après la mort d'un proche
Lorsqu’un proche disparaît, reprendre une vie normale parait impossible. Parfois, on repousse même ce retour à la vie pour laisser
Choisir une corbeille de fleurs pour des funérailles
Le langage traditionnel des fleurs offre un bon moyen en vue de transmettre des sentiments et d’envoyer un message des

Condoléances: Messages

Je ne peux même pas commencer à comprendre ce que vous vivez en ce moment, mais je souhaite vous présenter
Je ne peux même pas commencer à comprendre ce que vous vivez en ce moment, mais je souhaite vous présenter
Ma Chère XXXX, c’est avec une immense tristesse que j'ai appris le décès de XXXX. Nous savons tous que la
Ma Chère XXXX, c’est avec une immense tristesse que j’ai appris le décès de XXXX. Nous savons tous que la
Puisse son âme repose en paix, je crois fermement que Dieu l'acceptera à bras ouverts pour tout le bien qu'il
Puisse son âme repose en paix, je crois fermement que Dieu l’acceptera à bras ouverts pour tout le bien qu’il
Nous sommes tout près de vous dans votre grand malheur. Affection et tendresse.
Nous sommes tout près de vous dans votre grand malheur. Affection et tendresse.… Lire la Suite

Condoléances: Citations

 Nous passons par des états de corps étranges, comme si la mort nous faisait des…
 Nous passons par des états de corps étranges, comme si la mort nous faisait des signes de tête amicaux. … Lire
 Après tout, ce n'est pas si désagréable que ça de vieillir, quand on pense à l'…
 Après tout, ce n’est pas si désagréable que ça de vieillir, quand on pense à l’autre éventualité.  … Lire la
 Je voudrais bannir les pompes funèbres : il faut pleurer les hommes à leur nais…
 Je voudrais bannir les pompes funèbres : il faut pleurer les hommes à leur naissance, et non pas à leur
 Y a-t-il une vie avant la mort ? …
 Y a-t-il une vie avant la mort ? … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Paysage de nuit, d'André Lemoyne
À Jules Berge.     C’est un dimanche soir. — Un large clair de lune  Étale son argent sur la
La mort des pauvres
C’est la Mort qui console, hélas ! et qui fait vivre ;  C’est le but de la vie, et c’est
La Mort, Théophile Gautier
La mort est multiforme, elle change de masque  Et d’habit plus souvent qu’une actrice fantasque ;  Elle sait se farder, 
Dolorosae
Mère, voilà douze ans que notre fille est morte ; et depuis, moi le père et vous la femme forte,
Retour haut de page