Le travail de deuil

En tant que personne en état de grande souffrance , vous devez assimiler le fait que le deuil nécessite un travail, une dépense d’énergie physique et émotionnelle. Ce n’est pas une tâche moins difficile que de surmonter une maladie grave ou d’accomplir une tâche physique épuisante. Le terme « travail de deuil » a été inventé par Sigmund Freud en 1915 pour décrire les tâches et les processus que vous devez remplir avec succès afin de surmonter votre souffrance. Le terme montre que le deuil est quelque chose sur lequel vous devez travailler activement afin de le surmonter d’une manière saine. Il exige beaucoup plus que simplement subir passivement vos réactions à la perte : vous devez être actif, accomplir des choses et suivre des étapes spécifiques de pensée et d’action pour intégrer et assimiler votre douleur.

Cependant, le deuil n’est pas communément perçu comme un travail. Vous n’êtes probablement pas préparé à la violence des sentiments que vous allez ressentir. Vous devez accepter ces sentiments et les exprimer, affronter l’absence d’un être cher, vous construire une identité nouvelle et rétablir votre relation avec le monde extérieur.

 L’incompréhension des proches face au deuil

Vos proches peuvent ne pas savoir ce qu’est un deuil, et les épreuves que cela implique, ils ne vous offriront pas forcément le soutien dont vous aurez besoin. En fait, les attentes irréalistes de vos proches, ou leur commentaires maladroits à vos réactions normales de deuil peuvent rendre l’expérience encore plus douloureuse. Certains iront même peut-être jusqu’à vous suggérer « d’oublier tout ça », ou de « mettre tout ça derrière vous », ou que « vous ne devriez pas réagir de cette façon ». Ne vous attardez pas sur ces maladresses et restez proches des personnes qui vous offrent un véritable soutien. 

Votre travail de deuil implique non seulement la personne proche que vous avez perdu, mais aussi les espoirs, les rêves, les attentes déçues, les sentiments que vous aviez pour cette personne. Vous devez identifier cette lourde perte symbolique. Elle comprend non seulement ce qui est perdu dans le immédiatement, mais aussi ce qui est perdu pour l’ avenir, tout ce qui aurait pu être et ne sera jamais, les rêves qui ne seront jamais réalisés, l’absence aux futurs grans évènements de la vie (mariage, naissance…), et plus encore. Cela ne signifie pas que vous devez faire tout cela à la fois. Ce serait insurmontable. Vous devez faire cela progressivement à travers le processus de deuil de sorte que vous puissiez affronter sainement le présent et préparer l’avenir .

Le traumatisme du deuil

Parfois, la mort d’un être cher amène non seulement le chagrin de ce que vous avez perdu, mais aussi des regrets pour ce que vous n’avez pas pu rétablir. Une relation conflictuelle avec l’être aimé, une chose qui vous tenait à coeur et que vous ne lui avez pas dite, ce sentiment de « plus jamais », de l’irrévocable peut aussi s’ajouter à la douleur de la perte.

Une autre question qui peut compliquer votre travail de deuil est le fait que la perte importante ressuscite toujours de vieux traumastismes et des conflits non résolus, parfois jusque dans l’enfance. La douleur, le vide engendré par votre séparation d’avec votre proche peut réveiller des sentiments d’angoisse et d’impuissance, comme quand vous étiez enfant. La puissance de ces souvenirs enfouis peuvent être écrasants: difficultés à être indépendant, relations parents-enfants , sentiment d’insécurité, ressurgissent avec votre expérience de la perte . Eux aussi peuvent perturber votre deuil. Enfin, c’est un moment où d’autres pertes plus anciennes peuvent revenir vous hanter. Ainsi vous pouvez vous sentir encore plus seul, encore plus vulnérable, plus impuissant. Ces traumatismes s’ajoutent au travail de deuil . Par conséquent, lorsque vous avez à affronter la mort d’un être cher , vous avez non seulement à subir la perte actuelle mais aussi des pertes anciennes et de vieux traumatismes enfouis dans la mémoire.

Image: Flickr Creative Commons/96for2

Cartes de Condoléances

Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.
Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour.
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.
Nous partageons votre douleur. Toutes nos condoléances.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu.
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants" (Jean Cocteau)
L'amour ne disparaît jamais... la mort n'est rien. (Saint Augustin)

Condoléances: Articles

Facebook, Twitter, Instagram ou les blogs personnels servent, entre autres, à renouer des liens avec des amis perdus de vue
Avec plus de 800 000 personnes atteintes, la maladie d’Alzheimer fait des ravages en France, au point de se hisser
S’il permet de rendre hommage au défunt, l’enterrement vise avant tout le mieux-être des vivants. Le rituel des funérailles est
Les fleurs sont fortes de sens et c’est la raison pour laquelle on a tendance à les utiliser pour exprimer

Condoléances: Messages

Votre (père, mère, époux...) va beaucoup nous manquer. Que son âme repose en paix. Sincères condoléances de la famille de
Le cœur lourd, je prie pour le repos éternel de celui qui était un homme exceptionnel.
Je prie votre famille de me compter parmi vos sincères amis et espère qu’elle trouvera dans mes pensées respectueuses un
Nous sommes tout près de vous dans votre grand malheur. Affection et tendresse.

Condoléances: Citations

La mort est un destin que nous partageons tous. Personne n'y a jamais échappé. Et c'est bien ainsi, car la
Avant le jour de sa mort, personne ne sait exactement son courage...
 Si tu vis dans l'ombre, tu n'approcheras jamais le soleil.  
 Avoir l'expérience du malheur ne suffit pas, car on est toujours malhabile avec les autres. Leur souffrance n'est jamais comparable

Condoléances: Poèmes

Dans le clair-obscur de la pièce close, Où brûle une cire au reflet tremblant, Rigide, et grandi par la mort, repose Le corps
Ils disent qu'au ciel on retrouve  Ces chers petits morts tant pleurés.  Ah ! savent-ils bien ce qu'éprouve  Le cœur
Si la vierge vers toi jette sous les ramures  Le rire par sa mère à ses lèvres appris ;  Si,
C'est la Mort qui console, hélas ! et qui fait vivre ;  C'est le but de la vie, et c'est
Copy link
Powered by Social Snap