Sigmund Freud

Cartes de Condoléances

 Il importe peu aux morts d'obtenir de somptueuses funérailles ; ce n'est qu'une vaine pompe qui flatte l'orgueil des vivants. 
 Les hommes ont peur de la mort, comme les enfants du noir ; chez les enfants cette peur est due
 La mort c'est le meilleur moment de la vie ; c'est pour cela qu'il est préférable de le garder pour
  Les rues qui s’illuminent, les vitrines qui se teintent de couleurs festives, les premiers flocons de neige qui tombent
L'homme naît sans dents, sans cheveux et sans illusions, et il meurt de même, sans cheveux, sans dents et sans
 Le grain de blé qui pourrit dans la terre et dans la nuit, voit-il donc le soleil ? Non, mais
 Ce qui est effrayant dans la mort de l'être cher, ce n'est pas sa mort, c'est comment on en est
 La variété, c'est de l'organisation ; l'uniformité, c'est du mécanisme. La variété, c'est la vie ; l'uniformité, c'est la mort. 
 Le plus beau des combats n'est qu'une belle horreur ; Et la plus belle mort n'est qu'un heureux malheur. 
 La mort ne donne pas de rendez-vous. 
 Les chambres de ceux qui sont morts jeunes sont le sanctuaire de leur absence, mais aussi le refuge de la
 Les hommes, n'ayant pu guérir la mort, la misère, l'ignorance, se sont avisés pour se rendre heureux de n'y point

Condoléances: Articles

 Il y a des moments où j’ai envie de mourir, Alors, la mort, ça m’est égal. 
 Le sommeil est à la mort ce que les grandes manoeuvres sont à la guerre. 
 La mort d’un homme de talent m’attriste toujours, puisque le monde en a plus besoin que le ciel. 
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.

Condoléances: Messages

 La mort n'est pas la dernière fin, il nous reste encore à mourir chez les autres. 
 La barbe de l'héritier pousse plus vite que les ongles du mort. 
 La mort n’est pas un événement de la vie. La mort ne peut être vécue. 
Je ne peux même pas commencer à comprendre ce que vous vivez en ce moment, mais je souhaite vous présenter

Condoléances: Citations

 La seule chose dont on soit sûr, après la mort, c'est qu'on aide l'herbe et les fleurs à pousser, tout
 Cette émulation à inventer des routes plus légitimes vers une mort qu'on l'on a dans sa poche depuis l'âge de
 On n'accepte en réalité la vieillesse et la mort qu'à l'heure où elles arrivent. 
À Madame Sureau-Bellet.  I. L'hirondelle frileuse au loin s'était enfuie. Sous les dernières fleurs, les papillons mouraient. Près des étangs voilés où crépitait la

Condoléances: Poèmes

En ce moment douloureux, que l'amour de votre famille et vos amis puissent vous apporter un peu de réconfort.
Un beau soir l'avenir s'appelle le passé. C'est alors qu'on se tourne et qu'on voit sa jeunesse.
 La mort devient réelle quand elle commence à pénétrer à l'intérieur de l'homme par les fissures du vieillissement. 
 Je m’étonne toujours que des êtres également menacés par la mort se fassent la vie aussi difficile.