Être veuve : se faire de nouveaux amis

Il est important de faire de nouvelles rencontres, de tisser de liens d’amitié avec d’autre personne et partir sur une nouvelle dynamique.

Être veuve: un passé…

Vos amis sont un trésor inestimable après la perte de votre mari, ils sont le soutien affectif et social qui vous permet de traverser et surmonter la douleur du deuil. Ils savent qui vous êtes, qui était votre compagnon. Ils connaissent votre histoire et votre couple, parfois depuis le début.

Avec le temps cependant, votre nouveau statut peut modifier la nature de votre relation avec vos vieux amis. Certains, habitués à vous voir dans le cadre d’un couple et pas autrement, auront du mal à apréhender la nouvelle personne que vous êtes. Vous êtes en train de vous reconstruire. Les temps changent, et de nouveaux amis peuvent apparaître autour de vous. 

… et un nouvel avenir

Parce que vos vieux amis sont pris dans leur vie de tous les jours, et pas toujours disponibles, peut-être est-ce le moment de nouer des nouveaux liens avec des voisins croisés dans l’ascenseur, en s’inscrivant dans un club de gym ou de lecture, avec certaines personnes que vous avez croisées dans votre quartier, parfois régulièment. Vous êtes dans une nouvelle vie, et ils ne connaissent pas votre passé.

 Ces amis peuvent être très différent de vos anciens. Ils peuvent être liés à vos nouveaux centres d’activité et insuffler une énergie dans votre quotidien. Peut-être n’avez vous jamais eu le temps de faire du théâtre, du yoga, de l’aqua gym… C’est le moment de rencontrer des personnes intéressantes, qui vous prendront comme vous êtes, et qui contribueront à vous épanouir dans votre nouvelle direction. Trouvez un nouvel équilibre de vie.

Élargissez votre quotidien, parlez autour de vous, faites des rencontres. Vous ne savez jamais ce que vous allez découvrir en vous lançant avec de nouvelles perspectives.

Image: Flickr Creative Commons/xlordashx

Cartes de Condoléances

Je suis de tout coeur avec vous, mes sincères condoléances.
Notre existence se trouve entre deux éternités.
Tu étais la lumière de ma vie.
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.
Le souvenir, c'est la présence invisible. (V. Hugo)
La vie est éphémère, mais le souvenir d'un être cher reste.
Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)
Parfois, je n'arrive pas à croire que tu as disparu...
Le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu.
Toute ma vie je me souviendrai de sa gentillesse. Je suis de tout coeur avec vous.
On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle renaissance.

Condoléances: Articles

Les fleurs évoquent plusieurs sortes de sentiments et c’est la raison pour laquelle elles sont utilisées lors du deuil. Chacun
Aujourd’hui plus que jamais, le deuil est public : le chagrin s’affiche sur les réseaux sociaux, se partage et se
Dans le cadre d’un décès d’une jeune femme, les traditionnelles fleurs de deuil sont indispensables pour rendre hommage à la
Les fleurs ont toujours eu un pouvoir de réconfort immense. Elles sont le symbole même de l’espoir et peuvent transmettre

Condoléances: Messages

Comment ne pas être atterré quand un proche que l’on aime s’en va. Vous voilà désormais face à l'absence qu’il
Bouleversés par cette soudaine disparition, ils nous est difficile de trouver les mots justes. Sachez que nous sommes tout proches
Prévenu trop tard pour pouvoir assister à la cérémonie d'adieu, je tiens à ce que vous sachiez que nous prenons part à votre
Le malheur qui vient vous frapper nous émeut profondément. Vous êtes tous deux présents dans nos coeurs et dans notre

Condoléances: Citations

 Le sommeil est à la mort ce que les grandes manoeuvres sont à la guerre. 
 Et si la mort n'était qu'une infinie répétition du premier jour ? 
Ne pouvant plus supporter l'idée de la mort, il se tue.
 La mort est un petit oiseau qui chaque jour vient se désaltérer dans ta coupe de vin. 

Condoléances: Poèmes

Si la vierge vers toi jette sous les ramures  Le rire par sa mère à ses lèvres appris ;  Si,
Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt nous menace et nous dit: «Souviens-toi ! Les vibrantes Douleurs dans
Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères, Des divans profonds comme des tombeaux, Et d'étranges fleurs sur des étagères, Ecloses
Oh ! vous aurez trop dit au pauvre petit ange  Qu'il est d'autres anges là-haut,  Que rien ne souffre au
Copy link
Powered by Social Snap