Des fleurs pour les obsèques

À l’heure de se rendre à des funérailles, vous pouvez décider de commander des fleurs pour les envoyer à l’église, au cimetière, ou au domicile de la famille endeuillée. Vous pouvez choisir les fleurs sur le site d’Interflora, le bouquet sera préparé par un fleuriste professionnel et livré rapidement au lieu de votre choix.

Les fleurs de condoléances expriment un sentiment de vie et de beauté et peuvent offrir un réel réconfort pour la famille endeuillée. Au moment de traverser cette épreuve difficile, les fleurs sont un message d’espoir, d’encouragement et de sympathie. C’est en fait un moyen de montrer à ceux qui viennent de perdre quelqu’un que vous êtes avec eux, et que vous pensez à eux.

Les arrangements floraux spécifiques aux obsèques sont faits dans ce but. Un simple bouquet peut-être posé sur près du cercueil, à coté sur une table, ou par terre. Un bouquet d’une taille plus conséquente peut servir à accueillir les visiteurs à l’entrée de l’église ou dans la salle funéraire.

Les fleurs funéraires sont souvent utilisées pour décorer le cercueil, parfois avec une photo de la personne décédée. Où qu’elles soient, les fleurs apportent quelque chose de positif à un cérémonie, et elles peuvent être placées comme la famille le souhaite.

Les arrangements de fleurs les plus élaborés incluent des glaïeuls, des chrysanthèmes, des roses, souvent dans des formes rappelant une croix, un coeur, ou une couronne. Le coût varie selon la taille et le niveau d’élaboration de l’arrangement.

Les services funéraires se chargent en général de transporter toutes les fleurs avec le défunt, de l’église au cimetière par exemple.

Il arrive parfois aux familles endeuillées de demander aux proches de faire un don à une oeuvre de charité au lieu d’envoyer des fleurs, aussi prenez soin de lire l’avis de décès s’il y en a un, sur Facebook ou dans le journal local.

Image: Flickr Creative Commons/Beverly & Pack

Cartes de Condoléances

Le deuil n'est pas l'absence d'amour
Le Deuil n’est pas l’absence d’Amour, le Deuil est la preuve que l’Amour est toujours là.… Lire la Suite
Si le cœur…
Si le cœur s’éteint, le souvenir reste.… Lire la Suite
Je ne cacherai pas…
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.… Lire la Suite
La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Je suis de tout coeur avec vous
Je suis de tout coeur avec vous, mes sincères condoléances.… Lire la Suite
Tu étais…
Tu étais la lumière de ma vie.… Lire la Suite
Nous comprenons la mort
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de
L'amour et l'éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)… Lire la Suite
Tout disparaît
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir…
Quand quelqu’un qu’on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.… Lire la Suite
Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite
Je ne peux pas imaginer…
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste

Condoléances: Articles

Condoléances: choisir une gerbe de fleurs
Consoler une personne frappée par le deuil constitue une étape très dure, à laquelle vous serez toujours confronté à un
Quand envoyer son message de condoléances ?
À l’annonce d’un décès, nous avons souvent le sentiment qu’il faut envoyer un message de condoléances immédiatement. Certaines personnes rédigent ce
Après la mort d'un proche
Lorsqu’un proche disparaît, reprendre une vie normale parait impossible. Parfois, on repousse même ce retour à la vie pour laisser
Les vidéos commémoratives
Tout comme Facebook, YouTube prend bien souvent des allures de cimetière virtuel. On y trouve en effet de plus en

Condoléances: Messages

Prévenu trop tard pour pouvoir assister à la cérémonie d'adieu, je tiens à ce que vous sachiez que nous prenons part à votre
Prévenu trop tard pour pouvoir assister à la cérémonie d’adieu, je tiens à ce que vous sachiez que nous prenons part à votre
Je me souviens à quel point votre mère était douce et affectueuse. C'était une femme d'une force et une vivacité
Je me souviens à quel point votre mère était douce et affectueuse. C’était une femme d’une force et une vivacité
Je n'ai pas les mots pour vous soulager de votre douleur. S'il y a quelque chose que je peux faire
Je n’ai pas les mots pour vous soulager de votre douleur. S’il y a quelque chose que je peux faire
Veuillez accepter mes condoléances, sachez simplement que je suis ici pour vous, s'il vous plaît n'hésitez pas à m'appeler, surtout
Veuillez accepter mes condoléances, sachez simplement que je suis ici pour vous, s’il vous plaît n’hésitez pas à m’appeler, surtout

Condoléances: Citations

 Créer, dans l'ordre de la chair, ou dans l'ordre de l'esprit, c'est sortir de l…
 Créer, dans l’ordre de la chair, ou dans l’ordre de l’esprit, c’est sortir de la prison du corps. Créer c’est
Pour parler franchement, j'aime mieux avoir été mo…
Pour parler franchement, j’aime mieux avoir été moins heureux que d’être mort jeune.… Lire la Suite
 La mort n'est qu'un mot, une sorte de signe dont le sens nous échappe. …
 La mort n’est qu’un mot, une sorte de signe dont le sens nous échappe. … Lire la Suite
 Ne pleure pas sur les morts qui ne sont plus que des cages dont les oiseaux son…
 Ne pleure pas sur les morts qui ne sont plus que des cages dont les oiseaux sont partis. … Lire la

Condoléances: Poèmes

Épigramme sur la mort
Écrit au nom de M. Puget pour sa femme.   1614.     Belle âme qui fus mon flambeau,  Reçois
À Denis Gérin
Cher ami, le trépas est-il bien aussi sombre  Qu’un vain peuple le pense ? Et l’onde aux sombres bords,  Est-elle
"La mort et le bûcheron", Jean de la Fontaine.
Un pauvre Bûcheron, tout couvert de ramée, Sous le faix du fagot aussi bien que des ans Gémissant et courbé,
Comme un dernier rayon, André Chenier
Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyre Anime la fin d’un beau jour, Au pied de l’échafaud j’essaye encor
Retour haut de page