Quatre conseils pour reprendre le travail quand on est en deuil

Le deuil bouleverse nos vies, dérègle le quotidien et remet en question des choses que l’on croyait acquises. Après avoir perdu une personne que l’on aimait, il est souvent extrêmement difficile de retourner dans le monde du travail. Et pourtant, reprendre une activité « normale » est généralement bénéfique : se replonger dans le train-train quotidien, être entouré de ses collègues et penser à autre chose qu’à sa douleur permet d’atténuer  sentiment de désespoir et tendances dépressives.   

  1. Réapprenez à discuter de tout et de rien Il peut être difficile, dans un premier temps, d’interagir avec vos collègues qui, même s’ils savent ce qui vous est arrivé, continuent leur vie comme si de rien n’était. Le temps s’est arrêté pour vous, mais pas pour eux. Et quand on est en deuil, une question aussi  anodine et inoffensive que  « Comment vas-tu ? » peut être douloureuse à entendre. Si vous n’arrivez pas  à répondre « Bien », parce que ce serait un mensonge ou parce que vous pensez que ce serait une insulte pour la personne que vous avez perdue, répondez à la place « Content d’être de retour ! » ou « Je suis très occupé ! ». Elaborez ainsi des réponses toutes faites qui vous permettront d’esquiver le sujet douloureux dans les conversations anodines, et de retrouver un semblant de normalité. 
  2. Concentrez-vous Dans un premier temps, vous aurez sans doute du mal à vous concentrer. Adoptez des gestes et des stratégies qui vous aideront à accomplir vos tâches. Si écouter de la musique vous apaise, demandez à votre manager s’il est possible de porter des écouteurs à certains moments de la journée. Et si penser à l’énorme projet qui doit absolument être bouclé avant la fin du mois vous décourage, découpez-le en petites tâches très simples et moins intimidantes. Utiliser un minuteur pour découper la journée en petites tranches de travail peut également être efficace pour réduire le stress et rester productif. 
  3. Trouvez un refuge Quand vous sentez que vous allez craquer, ne restez pas à votre bureau ou à votre poste de travail. Mettez au point un petit rituel, en choisissant un lieu où vous pourrez passer quelques minutes à pleurer et à reprendre vos esprits en toute intimité. Cela peut être la salle de pause quand elle est déserte, un bureau vide, un coin de jardin ou encore un escalier. Surtout, n’amenez jamais personne dans votre repère. Il faut que cet endroit soit « rien qu’à vous », pour que vous vous y sentiez toujours en sécurité. 
  4. Négociez Après un décès, il y a souvent beaucoup à faire, entre les préparatifs des funérailles, les démarches administratives, et la réorganisation du quotidien. Or, votre patron et vos collègues ont tout intérêt à ce que votre vie revienne le plus vite possible à la normale. Avant de reprendre le travail, discutez avec votre supérieur pour savoir si vous pouvez profiter de plus de flexibilité dans vos horaires, déléguer certaines tâches, éviter les déplacements professionnels ou travailler en partie depuis chez vous. Cela vous permettra de faire la transition en douceur.

Cartes de Condoléances

Le souvenir, c'est la présence invisible. (V. Hugo)
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo
Parler de ses peines, c'est déjà se consoler
Parler de ses peines, c'est déjà se consoler (A. Camus)
Le temps passe, les souvenirs s'estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n'oublie jamais.
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.
La vie a une fin comme une lumière de bougie s'éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons, il semble que le temps s'arrête.
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons
Nous comprenons la mort uniquement après qu'elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour.

Condoléances: Articles

Lors d’un deuil, il est de coutume de venir déposer des fleurs. Cette tradition permet de rendre hommage au défunt
  Les rues qui s’illuminent, les vitrines qui se teintent de couleurs festives, les premiers flocons de neige qui tombent
Parce que vous ne pouvez pas vous libérer de votre travail, parce que c'est trop loin, parce que vous l'avez
Tout comme Facebook, YouTube prend bien souvent des allures de cimetière virtuel. On y trouve en effet de plus en

Condoléances: Messages

Sincères condoléances à vous et votre famille pour la perte incommensurable que vous avez subi. Dans ces moments-là les mots
Je prends une vive part à votre chagrin. Affectueusement et tristement.
Je suis profondément attristés par la perte de votre (frère, ami, père...). Il va vraiment nous manquer. Mes pensées sont
Acceptez s'il-vous-plaît mes condoléances pour le décès de votre (fils, frère, épouse, père...). Ce fut un honneur d'avoir connu une

Condoléances: Citations

 De toutes les douleurs, on ne peut faire qu'une mort. 
 Quand le mort repose, laisse reposer sa mémoire. 
La mort n'est peut-être qu'un changement de place.
 Nombreux sont ceux qui vivent et méritent la mort. Et certains qui meurent méritent la vie. Pouvez-vous la leur donner

Condoléances: Poèmes

Je suis debout au bord de la plage ;Un voilier passe dans la brise du matinet part vers l'océan.Il est
De mes pensers confidente chérie, Toi, dont les chants faciles et flatteurs Viennent parfois suspendre les douleurs Dont les Amours ont parsemé ma
Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,  Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.  J'irai par la
Voici la mort du ciel en l'effort douloureux Qui lui noircit la bouche et fait saigner les yeux. Le ciel
Copy link
Powered by Social Snap