Quatre conseils pour reprendre le travail quand on est en deuil

Le deuil bouleverse nos vies, dérègle le quotidien et remet en question des choses que l’on croyait acquises. Après avoir perdu une personne que l’on aimait, il est souvent extrêmement difficile de retourner dans le monde du travail. Et pourtant, reprendre une activité « normale » est généralement bénéfique : se replonger dans le train-train quotidien, être entouré de ses collègues et penser à autre chose qu’à sa douleur permet d’atténuer  sentiment de désespoir et tendances dépressives.   

  1. Réapprenez à discuter de tout et de rien Il peut être difficile, dans un premier temps, d’interagir avec vos collègues qui, même s’ils savent ce qui vous est arrivé, continuent leur vie comme si de rien n’était. Le temps s’est arrêté pour vous, mais pas pour eux. Et quand on est en deuil, une question aussi  anodine et inoffensive que  « Comment vas-tu ? » peut être douloureuse à entendre. Si vous n’arrivez pas  à répondre « Bien », parce que ce serait un mensonge ou parce que vous pensez que ce serait une insulte pour la personne que vous avez perdue, répondez à la place « Content d’être de retour ! » ou « Je suis très occupé ! ». Elaborez ainsi des réponses toutes faites qui vous permettront d’esquiver le sujet douloureux dans les conversations anodines, et de retrouver un semblant de normalité. 
  2. Concentrez-vous Dans un premier temps, vous aurez sans doute du mal à vous concentrer. Adoptez des gestes et des stratégies qui vous aideront à accomplir vos tâches. Si écouter de la musique vous apaise, demandez à votre manager s’il est possible de porter des écouteurs à certains moments de la journée. Et si penser à l’énorme projet qui doit absolument être bouclé avant la fin du mois vous décourage, découpez-le en petites tâches très simples et moins intimidantes. Utiliser un minuteur pour découper la journée en petites tranches de travail peut également être efficace pour réduire le stress et rester productif. 
  3. Trouvez un refuge Quand vous sentez que vous allez craquer, ne restez pas à votre bureau ou à votre poste de travail. Mettez au point un petit rituel, en choisissant un lieu où vous pourrez passer quelques minutes à pleurer et à reprendre vos esprits en toute intimité. Cela peut être la salle de pause quand elle est déserte, un bureau vide, un coin de jardin ou encore un escalier. Surtout, n’amenez jamais personne dans votre repère. Il faut que cet endroit soit « rien qu’à vous », pour que vous vous y sentiez toujours en sécurité. 
  4. Négociez Après un décès, il y a souvent beaucoup à faire, entre les préparatifs des funérailles, les démarches administratives, et la réorganisation du quotidien. Or, votre patron et vos collègues ont tout intérêt à ce que votre vie revienne le plus vite possible à la normale. Avant de reprendre le travail, discutez avec votre supérieur pour savoir si vous pouvez profiter de plus de flexibilité dans vos horaires, déléguer certaines tâches, éviter les déplacements professionnels ou travailler en partie depuis chez vous. Cela vous permettra de faire la transition en douceur.

Cartes de Condoléances

Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)
Après tout ce temps ... Tu me manques encore chaque jour.
Le souvenir, c'est la présence invisible. (V. Hugo)
On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t’apprend parfois à vivre avec.
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t'apprend parfois à vivre avec. Utiliser ce modèle de carte
Il est une tristesse si profonde qu'elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
On est seul ici, et ta lumière me manque.
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour.
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo

Condoléances: Articles

Les fleurs exotiques sont magnifiques. Si vous voulez présenter vos condoléances ou rendre un bel hommage au défunt, vous pouvez
La mort a tendance à frapper au moment où l’on s’y attend le moins. Pourtant, il peut arriver des situations
Cimetère Irlandais Obsèques
Les Irlandais sont réputés pour leur joie de vivre, leur foi en la chance et leur courage, en particulier lorsqu’il
 Après les obsèques, certaines compositions comme les couronnes, les bouquets et les fleurs ont tendance à disparaitre. Le caveau reste

Condoléances: Messages

Je suis profondément peiné et les mots ne sont d'aucun secours pour exprimer la douleur que je ressens en ce
Cher ( insérer le nom ici) , je suis terriblement désolé d'apprendre le décès de votre (père, mère, soeur...) .
Très cher XXXX, j’ai été très émue d'apprendre la disparition de ton (Papa, Maman, Frère…). Reçois mes pensées les plus
Ma Chère (nom de la personne), c’est avec une immense tristesse que j'ai appris le décès de (nom du disparu).

Condoléances: Citations

 La mort est une fin en soi. 
 La curiosité est indispensable, elle diminue la peur de la Mort. 
 Immortels, mortels ; mortels, immortels ; notre vie est la mort des premiers et leur vie, notre mort. 
 Je n'ai pas vraiment peur de la mort. Je pense à la vie. 

Condoléances: Poèmes

Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères, Des divans profonds comme des tombeaux, Et d'étranges fleurs sur des étagères, Ecloses
À Madame Sureau-Bellet.  I. L'hirondelle frileuse au loin s'était enfuie. Sous les dernières fleurs, les papillons mouraient. Près des étangs voilés où crépitait la
Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt nous menace et nous dit: «Souviens-toi ! Les vibrantes Douleurs dans
I. On ne songe à la Mort que dans son voisinage : Au sépulcre éloquent d'un être qui m'est cher, J'ai, pour m'en
Copy link
Powered by Social Snap