Nous partageons votre chagrin en ces moments difficiles.

Nous partageons votre chagrin en ces moments difficiles.

Cartes de Condoléances

Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons
Lorsque nous perdons quelqu’un que nous aimons, il semble que le temps s’arrête.… Lire la Suite
Tout disparaît
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
À quel point tu es fort…
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu’au jour où être fort reste ta seule option.… Lire
L'amour et l'éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)… Lire la Suite
Dans nos cœurs…
La vie a une fin comme une lumière de bougie s’éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Nous comprenons la mort
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de
Les bons souvenirs
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l’amour de la famille et
Le deuil n'est pas l'absence d'amour
Le Deuil n’est pas l’absence d’Amour, le Deuil est la preuve que l’Amour est toujours là.… Lire la Suite
La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Comment exprimer sa sympathie ?
Quelques règles élémentaires sont à respecter pour présenter ses condoléances en personne aux proches d’un défunt : Soyez présent. Éteignez
Condoléances: choisir une gerbe de fleurs
Consoler une personne frappée par le deuil constitue une étape très dure, à laquelle vous serez toujours confronté à un
Les effets physiques du deuil
Après la mort d’un proche, il n’est pas rare de voir apparaitre des symptômes gênants, ou de voir s’intensifier des
Il y a des choses à éviter quand vous envoyez des fleurs de deuil
Fleurs de deuil: 5 choses à éviter
Il n’est jamais facile de trouver les mots justes à dire à quelqu’un qui subit la perte d’un être aimé.

Condoléances: Messages

Votre peine est la mienne. Comment mieux m’y associer qu’en vous réitérant tout mon attachement pour vous-même et la personne
Votre peine est la mienne. Comment mieux m’y associer qu’en vous réitérant tout mon attachement pour vous-même et la personne
Je suis fier d'avoir connu votre (père, mère…) Il était vraiment un repère dans ma vie et il va beaucoup
Je suis fier d’avoir connu votre (père, mère…) Il était vraiment un repère dans ma vie et il va beaucoup
Je n'ai pas les mots pour vous soulager de votre douleur. S'il y a quelque chose que je peux faire
Je n’ai pas les mots pour vous soulager de votre douleur. S’il y a quelque chose que je peux faire
Il faut avoir vécu cette terrible épreuve pour comprendre l'intensité de votre douleur. En vous assurant de notre affection, nous
Il faut avoir vécu cette terrible épreuve pour comprendre l’intensité de votre douleur. En vous assurant de notre affection, nous

Condoléances: Citations

On n'accepte en réalité la vieillesse et la mort q…
On n’accepte en réalité la vieillesse et la mort qu’à l’heure où elles arrivent.… Lire la Suite
 Etre d’avant-garde, c’est savoir ce qui est mort ; être d’arrière-garde, c’est …
 Etre d’avant-garde, c’est savoir ce qui est mort ; être d’arrière-garde, c’est l’aimer encore. … Lire la Suite
 La mort. Cela ne s'apprend pas. On ne peut apprendre que ce qu'on peut répéter….
 La mort. Cela ne s’apprend pas. On ne peut apprendre que ce qu’on peut répéter. La mort est un fait
 L'amitié est un fil d'or qui ne se brise qu'à la mort. …
 L’amitié est un fil d’or qui ne se brise qu’à la mort. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

La mort des pauvres
C’est la Mort qui console, hélas ! et qui fait vivre ;  C’est le but de la vie, et c’est
Ma Mort, d'Evariste de Parny
De mes pensers confidente chérie,  Toi, dont les chants faciles et flatteurs  Viennent parfois suspendre les douleurs  Dont les Amours
Sur la mort, de René-François Sully Prudhomme
I.   On ne songe à la Mort que dans son voisinage :  Au sépulcre éloquent d’un être qui m’est
La Sérénade, de Sophie d'Arbouville
Mère, quel doux chant me réveille ?  Minuit ! c’est l’heure où l’on sommeille.  Qui peut, pour moi, venir si
Retour haut de page