coussin

Choisir des fleurs de deuil pour un grand-père

Dans le cadre d’un décès, les fleurs permettent de témoigner un soutien et de transmettre sa sympathie à la famille du défunt. C’est pourquoi le choix des fleurs est essentiel, surtout quand il s’agit d’un grand-père. Plusieurs éléments doivent être … Lire la Suite

Choisir des fleurs d'enterrement pour un jeune

Depuis des siècles, les fleurs sont devenues des moyens pour honorer la mémoire d’un disparu. Elles permettent d’accompagner vos proches dans cette période difficile et symbolisent la renaissance et l’espoir de l’âme du défunt. S’il s’agit d’un jeune disparu, le … Lire la Suite

Choisir une corbeille de fleurs pour des funérailles

Le langage traditionnel des fleurs offre un bon moyen en vue de transmettre des sentiments et d’envoyer un message des plus significatifs. La corbeille de fleurs que vous aurez choisie pour présenter vos condoléances peut être composée d’orchidée, de chrysanthème, … Lire la Suite

Condoléances: choisir une gerbe de fleurs

Consoler une personne frappée par le deuil constitue une étape très dure, à laquelle vous serez toujours confronté à un moment ou un autre de votre existence. Dans ce genre de situations, il vous faudra commencer par bien choisir la … Lire la Suite

Envoyer des fleurs de deuil

Il n’est pas toujours évident de trouver les mots à dire à une personne qui a perdu un être cher. Envoyer des fleurs est un moyen d’amener du réconfort lors de cette occasion. Du simple bouquet à la couronne, un … Lire la Suite

Coquetterie posthume

Quand je mourrai, que l’on me mette, 
Avant de clouer mon cercueil, 
Un peu de rouge à la pommette, 
Un peu de noir au bord de l’oeil.

Car je veux dans ma bière close, 
Comme le soir de son aveu, … Lire la Suite

Cartes de Condoléances

 La mort. L'horreur absolue de la non-existence. La mort ne rentre dans aucun schéma. Il n'y a pas d'explication à
 Quelle autre chose est le temps qu'une route précipitée qui nous conduit continuellement à la mort malgré nous. 
 On a divers sujets de mépriser la vie, mais on n'a jamais raison de mépriser la mort.  
En ce moment douloureux, que l'amour de votre famille et vos amis puissent vous apporter un peu de réconfort.
 Les hommes ont inventé l'honneur de mourir parce que cela permet d'assassiner en paix...  
 L'homme n'est pas une créature destinée au bonheur. Voilà. Il est confronté à cette angoisse qui n'existe pas chez l'animal
La mort est le commencement de l'immortalité.
 La plus grande charité envers les morts, c'est de ne pas les tuer une seconde fois en leur prêtant de
 Les gens qui sourient trop cachent un secret : un mort sur la conscience, une banqueroute, des implants ? 
 La femme ne s'exalte pas, comme l'homme, face à la mort. Parce qu'elle donne la vie, elle accepte aussi la
Il faut avoir vécu cette terrible épreuve pour comprendre l'intensité de votre douleur. En vous assurant de notre affection, nous
 La vérité a un coeur tranquille.  

Condoléances: Articles

 Rien n'est dramatique puisque la vie comme la mort sont deux grandes solitaires. 
 Rien ne ressemble plus à la mort que la peur qu'on en a. 
 Nous faisons notre vie de la mort d’autrui. 
 La mort attrape d'abord ceux qui courent. 

Condoléances: Messages

Au moment où un Homme prend la décision finale et irréversible de se tuer...c'est qu'il est déjà mort.
 Je voudrais bannir les pompes funèbres : il faut pleurer les hommes à leur naissance, et non pas à leur
 A vingt ans on veut changer le monde, à quarante on veut changer de corps, et après cinquante ans, quand
 Quand je serai mort, on ne me fera plus souffrir. 

Condoléances: Citations

 La mort vient assez tôt sans qu'on aille la chercher. 
 La peur de la mort est l'unique source des religions. 
 Le plus beau des combats n'est qu'une belle horreur ; Et la plus belle mort n'est qu'un heureux malheur. 
 La mort ignore la politesse. Elle ne prend jamais rendez-vous. Mais elle accepte ceux qu'on lui donne. 

Condoléances: Poèmes

 Je voudrais bannir les pompes funèbres : il faut pleurer les hommes à leur naissance, et non pas à leur
 Mort à jamais ? Qui peut le dire ? 
Dire qu'il nous faudra mourir, qu'il nous est impossible de n'être point nés !
 La naissance est le lieu de l'inégalité. L'égalité prend sa revanche avec l'approche de la mort.