Tu n'es plus là

Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)

Cartes de Condoléances

Les promesses de la jeunesse
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.… Lire la Suite
Après tout ce temps
Après tout ce temps … Tu me manques encore chaque jour.… Lire la Suite
Une partie de moi
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.… Lire la Suite
Tout disparaît
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
Le malheur de l'avoir perdu
Le malheur de l’avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l’avoir connu.… Lire la Suite
Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite
Avec vous
Avec vous, sincères condoléances.… Lire la Suite
L'amour et l'éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)… Lire la Suite
On n'oublie jamais
On n’oublie jamais une personne, on s’habitue seulement à son absence.… Lire la Suite
Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite
Plus fort que la mort
Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents, dans la mémoire des
Renaissance
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle renaissance.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Condoléances: 20 textes pour accompagner des fleurs
Les fleurs de deuil sont un réel message de réconfort pour soutenir une famille frappée par le malheur. Voici quelques
Que faire des fleurs après des funérailles ?
Une question souvent posée par les familles et les amis est ce qu’il faut faire avec les fleurs après la
Préparer ses propres funérailles
Loin d’être un acte pessimiste, préparer ses propres funérailles est une façon de contrôler le déroulement de ses obsèques et
Envoyer des fleurs pour le décès d’une jeune femme
Dans le cadre d’un décès d’une jeune femme, les traditionnelles fleurs de deuil sont indispensables pour rendre hommage à la

Condoléances: Messages

Acceptez s'il-vous-plaît mes condoléances pour le décès de votre (fils, frère, épouse, père…). Ce fut un honneur d'avoir connu une
Acceptez s’il-vous-plaît mes condoléances pour le décès de votre (fils, frère, épouse, père…). Ce fut un honneur d’avoir connu une
Le livre de la vie est le livre suprême qu'on ne peut ni fermer ni ouvrir à son choix. On
Le livre de la vie est le livre suprême qu’on ne peut ni fermer ni ouvrir à son choix. On
C'est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre la disparition de XXXX. Nous désirons vous témoigner toute notre affection.
C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre la disparition de XXXX. Nous désirons vous témoigner toute notre affection.
S'il a quitté cette terre il ne nous quittera jamais vraiment, car il est toujours vivant dans nos cœurs et
S’il a quitté cette terre il ne nous quittera jamais vraiment, car il est toujours vivant dans nos cœurs et

Condoléances: Citations

 C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort. …
 C’est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort. … Lire la Suite
 Mort : échéance de fin de moi. …
 Mort : échéance de fin de moi. … Lire la Suite
 Les hommes n'aiment pas la mort, parce qu'ils n'aiment pas la paix. …
 Les hommes n’aiment pas la mort, parce qu’ils n’aiment pas la paix. … Lire la Suite
 Certains jours n’existent pas en eux-mêmes, ils sont seulement là pour être ava…
 Certains jours n’existent pas en eux-mêmes, ils sont seulement là pour être avant ou après.  … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

À Laure, duchesse d'A.
Puisqu’ils n’ont pas compris, dans leur étroite sphère,  Qu’après tant de splendeur, de puissance et d’orgueil,  Il était grand et
Épigramme sur la mort
Écrit au nom de M. Puget pour sa femme.   1614.     Belle âme qui fus mon flambeau,  Reçois
Le dernier adieu, de René-François Sully Prudhomme
Quand l’être cher vient d’expirer,  On sent obscurément la perte,  On ne peut pas encor pleurer :  La mort présente
La mort des pauvres
C’est la Mort qui console, hélas ! et qui fait vivre ;  C’est le but de la vie, et c’est
Retour haut de page