La musique d'enterrement

Depuis la nuit des temps, la musique escorte les morts vers leur dernière demeure et accompagne les vivants dans le difficile chemin du deuil. Ainsi, malgré l’immense diversité des rituels, rythmes, chants et mélodies jouent toujours un rôle fondamental dans les cérémonies funéraires. Trame de fond de notre douleur, la musique défie le silence et le vide dans lesquels nous laisse la mort.

Une façon de personnaliser la cérémonie

Aujourd’hui, les proches des défunts aiment personnaliser les obsèques en en choisissant eux-mêmes les musiques. Sélectionner des chansons et des morceaux que les disparus appréciaient de leur vivant permet de leur donner une place dans la cérémonie et de leur rendre hommage. C’est donc une façon de parler de ceux que l’on a perdu, d’évoquer des traits de leur personnalité, leurs goûts ou leur passé. Les paroles de certaines chansons peuvent parfois même être interprétées comme les mots d’adieu que le défunt n’a pas eu le temps de prononcer.

La musique pour accompagner les vivants

S’il en dit long sur les disparus, l’accompagnement musical que l’on choisit reflète aussi la douleur des vivants – lorsque l’on perd quelqu’un, il est tout à fait naturel de se réfugier dans la musique. Par ailleurs, la musique permet de créer un lien entre les participants à la cérémonie. Elle est ainsi à la fois un fil conducteur, un guide et un moyen de créer une ambiance apaisante pour le difficile moment des adieux à un être aimé. On y trouve du courage et du réconfort. Voilà pourquoi la musique funèbre, sombre et parfois inquiétante, est souvent rejetée au profit de morceaux emprunts de légèreté et parfois même de gaieté, que l’on n’associe pas forcément avec le deuil. La musique, dans ce cas, est porteuse d’espoir, et permet de ne pas conclure la cérémonie sur une note trop douloureuse.

Dire l’indicible

Le chagrin laisse bien souvent sans voix, surtout dans le cas de morts violentes ou soudaines qui peuvent créer choc, culpabilité et incompréhension. Dans ce cas, les mots des chansons populaires disent ce que l’on n’arrive pas à formuler. La musique classique, même si elle n’est pas chantée, peut elle aussi exprimer des émotions rentrées. Lorsque nous sommes sans voix, la musique vient donc à notre secours ; elle dit l’indicible tout en ayant un effet cathartique. Elle répond au silence assourdissant de la mort, celui du défunt comme celui des proches trop affectés pour pouvoir s’exprimer pendant la cérémonie.

Sacrée ou profane ?

Longtemps, la musique du deuil était, par nature, sacrée ; elle était tout autant une prière et un appel à Dieu qu’un accompagnement pour les vivants. Aujourd’hui, alors que le nombre de cérémonies civiles est en nette augmentation, la musique religieuse est concurrencée par l’immense univers de la musique profane, qu’elle soit classique ou populaire. Si le défunt était pieux, le sacré s’impose, soit par le biais d’un enregistrement, soit jouée par l’organiste de l’église. Mais les extraits d’oratorios, de requiem et de cantates ne sont pas réservés aux lieux de culte, et il est tout à fait possible de composer une cérémonie combinant musiques profanes et sacrées.

Image: Flickr Creative Commons/Wonderlane

Cartes de Condoléances

Les promesses de la jeunesse
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.… Lire la Suite
On n'oublie jamais
On n’oublie jamais une personne, on s’habitue seulement à son absence.… Lire la Suite
Tu étais…
Tu étais la lumière de ma vie.… Lire la Suite
Nous partageons
Nous partageons votre douleur. Toutes nos condoléances.… Lire la Suite
À quel point tu es fort…
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu’au jour où être fort reste ta seule option.… Lire
Dans nos cœurs…
La vie a une fin comme une lumière de bougie s’éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Tout disparaît
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
Nous comprenons la mort
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de
Parfois je n'arrive pas…
Parfois, je n’arrive pas à croire que tu as disparu…… Lire la Suite
Toute ma vie je me souviendrai
Toute ma vie je me souviendrai de sa gentillesse. Je suis de tout coeur avec vous.… Lire la Suite
On est seul
On est seul ici, et ta lumière me manque.… Lire la Suite
Je ne peux pas imaginer…
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste

Condoléances: Articles

Décès d’un homme : envoyer des fleurs de deuil
Les fleurs évoquent plusieurs sortes de sentiments et c’est la raison pour laquelle elles sont utilisées lors du deuil. Chacun
Condoléances : envoyer un cœur de fleurs
Les fleurs de deuil permettent de rendre un dernier et bel hommage à une personne. Le cœur de fleurs est
Les effets physiques du deuil
Après la mort d’un proche, il n’est pas rare de voir apparaitre des symptômes gênants, ou de voir s’intensifier des
Fleurir le cimetière au Printemps
Le printemps est la saison de la nouvelle vie et vous ne pouvez pas vous empêcher de remarquer toutes les

Condoléances: Messages

Nous sommes profondément émus par ce deuil qui vous frappe. Dans cette difficile épreuve, nous vous assurons de notre amitié
Nous sommes profondément émus par ce deuil qui vous frappe. Dans cette difficile épreuve, nous vous assurons de notre amitié
Nous sommes de tout coeur avec vous en ces moments douloureux. C'est une mauvaise nouvelle que nous venons d'apprendre aujourd’hui.
Nous sommes de tout coeur avec vous en ces moments douloureux. C’est une mauvaise nouvelle que nous venons d’apprendre aujourd’hui.
Mes sincères condoléances à vous et votre famille. C'était une personne vraiment adorable et gentille. Il va nous manquer.
Mes sincères condoléances à vous et votre famille. C’était une personne vraiment adorable et gentille. Il va nous manquer.… Lire
En ces moments si tristes, je tenais à vous témoigner mon affection
En ces moments si tristes, je tenais à vous témoigner mon affection. Puissiez-vous être réconforté par tout l’amour qui vous

Condoléances: Citations

 Il faut prêcher sur la vie, non sur la mort ; répandre l'espoir et non la crain…
 Il faut prêcher sur la vie, non sur la mort ; répandre l’espoir et non la crainte ; et cultiver
 La mort est le plus égoïste de nos actes. …
 La mort est le plus égoïste de nos actes. … Lire la Suite
 Un être qui s’habitue à tout, voilà, la meilleure définition qu’on puisse donne…
 Un être qui s’habitue à tout, voilà, la meilleure définition qu’on puisse donner de l’homme.  … Lire la Suite
 Longévité : prolongation peu commune de la crainte de la mort. …
 Longévité : prolongation peu commune de la crainte de la mort. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

"Sur la mort de Marie", Ronsard.
Je songeais, sous l’obscur de la nuit endormie, Qu’un sépulcre entr’ouvert s’apparaissait à moi. La Mort gisait dedans toute pâle
Veni, vidi, vici, Victor Hugo
J’ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs Je marche, sans trouver de bras qui me secourent, Puisque je ris
Derniers vers
L’heure de ma mort, depuis dix-huit mois,  De tous les côtés sonne à mes oreilles,  Depuis dix-huit mois d’ennuis et
"La mort des amants", Charles Baudelaire.
Nous aurons des lits pleins d’odeurs légères, Des divans profonds comme des tombeaux, Et d’étranges fleurs sur des étagères, Ecloses
Retour haut de page