La famille, après un décès

Quand un membre d’une famille meurt, il y a un processus en réponse à cette perte. Ce processus se produit parce que la famille a besoin de retrouver un nouvel équilibre. La plupart du temps, les familles ne se rendent même pas compte de ce cheminement, mais une famille est plus que la somme de ses membres, et ne reflète pas seulement les individus qui la composent.

Un choc pour chaque membre

Tout ce qui touche à une famille a une incidence sur chacun de ses membres. Quand un membre de la famille meurt, un vide est laissé et un changement s’opère dans l’équilibre de la famille . Un membre a été retiré et l’ensemble du système familial est en déséquilibre. Par petites touches, petit à petit, les rôles seront redistribués et l’influence de chacun sera modifiée, jusqu’à ce que la famille retouve une certaine stabilité.

Ce moment délicat peut parfois mener à des situations difficiles. Par exemple, à la mort du père, le rôle du protecteur, de la personne responsable, peut être donné à une personne qui n’est pas prête, ou qui ne veut pas de ce rôle, le fils aîné par exemple. Parce qu’il est trop jeune, parce qu’il songeait à prendre son indépendance, il peut se sentir pris au piège ou désemparé. Alors le nouvel équilibre de la famille ne sera que précaire.

La famille en deuil, un équilibre précaire

Un petit garçon ne deviendra pas en un clin d’oeil « l’homme » de la famille, une mère active ne pourra pas être constamment à la maison avec les enfants. La réaffectation des rôles et tâches de chacun doit se faire de la manière la moins douloureuse possible. Des situations parfois difficiles émergent. Plusieurs personnes en deuil dans le foyer doivent faire des compromis alors qu’elles sont toutes attachées à leur douleur.

Le nouvel équilibre doit se trouver aussi dans la vie de tous les jours. Faut-il organiser la fête habituelle pour Noël ? Si l’un des membres de la famille ne veut plus des photos du défunt sur les murs, faut-il le suivre dans ce choix ? Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses à ces situations, mais les compromis doivent être de mise. Savoir se mettre à la place de l’autre, continuer à communiquer de manière ouverte et honnête, sont les meilleurs moyens d’assurer la pérennité de la famille.

Image: Flickr Creative Commons/born1945

Cartes de Condoléances

Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons
Nous comprenons la mort uniquement après qu'elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de
Le souvenir, c'est la présence invisible. (V. Hugo)
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons, il semble que le temps s'arrête.
Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)
Tu étais la lumière de ma vie.
Parler de ses peines, c'est déjà se consoler
Parler de ses peines, c'est déjà se consoler (A. Camus)
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants" (Jean Cocteau)
Parfois, je n'arrive pas à croire que tu as disparu...
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.
Le Deuil n'est pas l'absence d'Amour, le Deuil est la preuve que l'Amour est toujours là.
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.

Condoléances: Articles

Ces dernières années,  les mémoriaux en ligne ont fleuri sur le net. Ces espaces de partage et de recueillement dédiés
On n’apprend nulle part à faire ses condoléances, et, à la douleur du moment s’ajoute la peur de blesser ou
En tant que personne en état de grande souffrance , vous devez assimiler le fait que le deuil nécessite un
L’offrande de fleurs de deuil permet d’exprimer des émotions que les mots même ne sauraient jamais décrire avec toute la

Condoléances: Messages

Bouleversés par cette soudaine disparition, ils nous est difficile de trouver les mots justes. Sachez que nous sommes tout proches
Tout est dit. Les mots n’y pourront plus rien. Néanmoins, croyez en mon affectueux soutien dans cette terrible épreuve.
Je suis profondément attristés par la perte de votre (frère, ami, père...). Il va vraiment nous manquer. Mes pensées sont
Cher ( insérer le nom ici) , je suis terriblement désolé d'apprendre le décès de votre (père, mère, soeur...) .

Condoléances: Citations

 Une belle vie fait mépriser la mort, et une belle mort fait mépriser la vie. 
 Nous voulons à tout prix être des conquérants et conquérants nous serons ; mais notre conquête, c'est la mort. 
La perte de la vie n'est pas autre chose qu'une transformation.
 Quelle pitoyable hypocrisie de dire : elle vivra toujours dans ma mémoire ! VIVRE ? C'est précisément ce qu'elle ne

Condoléances: Poèmes

De mes pensers confidente chérie, Toi, dont les chants faciles et flatteurs Viennent parfois suspendre les douleurs Dont les Amours ont parsemé ma
Voici la mort du ciel en l'effort douloureux Qui lui noircit la bouche et fait saigner les yeux. Le ciel
Si la vierge vers toi jette sous les ramures  Le rire par sa mère à ses lèvres appris ;  Si,
Ils disent qu'au ciel on retrouve  Ces chers petits morts tant pleurés.  Ah ! savent-ils bien ce qu'éprouve  Le cœur
Copy link
Powered by Social Snap