Le dernier adieu, de René-François Sully Prudhomme

Quand l’être cher vient d’expirer, 

On sent obscurément la perte, 

On ne peut pas encor pleurer : 

La mort présente déconcerte ;

 

Et ni le lugubre drap noir, 

Ni le Dies irae farouche, 

Ne donnent forme au désespoir : 

La stupeur clôt l’âme et la bouche.

 

Incrédule à son propre deuil, 

On regarde au fond de la tombe, 

Sans rien comprendre à ce cercueil 

Sonnant sous la terre qui tombe.

 

C’est aux premiers regards portés, 

En famille, autour de la table, 

Sur les sièges plus écartés, 

 

Que se fait l’adieu véritable.

Cartes de Condoléances

Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite
À quel point tu es fort…
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu’au jour où être fort reste ta seule option.… Lire
Vivre avec la douleur
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t’apprend parfois à vivre avec… Lire la Suite
Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons
Lorsque nous perdons quelqu’un que nous aimons, il semble que le temps s’arrête.… Lire la Suite
On est seul
On est seul ici, et ta lumière me manque.… Lire la Suite
Le deuil est le prix
Le deuil est le prix que nous payons pour l’amour.… Lire la Suite
Nous comprenons la mort
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de
Le deuil n'est pas l'absence d'amour
Le Deuil n’est pas l’absence d’Amour, le Deuil est la preuve que l’Amour est toujours là.… Lire la Suite
Je ne cacherai pas…
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.… Lire la Suite
Sans les arbres…
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)… Lire la Suite
Renaissance
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle renaissance.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Comment créer un mémorial en ligne ?
Ces dernières années,  les mémoriaux en ligne ont fleuri sur le net. Ces espaces de partage et de recueillement dédiés
Le prix des obsèques
Le décès d’un proche, évènement ô combien douloureux et difficile, a également un coût financier non négligeable : celui entrainé par
Présenter ses condoléances : 10 choses à éviter
On n’apprend nulle part à faire ses condoléances, et, à la douleur du moment s’ajoute la peur de blesser ou
Le deuil chez les tout-petits
Lorsqu’un bébé ou un jeune enfant perd un de ses parents, il ne faut pas penser qu’il est trop petit

Condoléances: Messages

Je pense à toi et suis avec toi chaque jour et chaque instant. Tu pourras toujours compter sur moi. Amicalement, à très bientôt
Je pense à toi et suis avec toi chaque jour et chaque instant. Tu pourras toujours compter sur moi. Amicalement,
Je ne peux même pas commencer à comprendre ce que vous vivez en ce moment, mais je souhaite vous présenter
Je ne peux même pas commencer à comprendre ce que vous vivez en ce moment, mais je souhaite vous présenter
Sincères condoléances à vous et votre famille pour la perte incommensurable que vous avez subi. Dans ces moments-là les mots
Sincères condoléances à vous et votre famille pour la perte incommensurable que vous avez subi. Dans ces moments-là les mots
S'il était des mots à prononcer pour tenter de vous consoler, nous les dirions du fond du coeur pour adoucir
S’il était des mots à prononcer pour tenter de vous consoler, nous les dirions du fond du coeur pour adoucir

Condoléances: Citations

 La mort a toujours tort. …
 La mort a toujours tort. … Lire la Suite
 La mort est notre hôte. …
 La mort est notre hôte. … Lire la Suite
 Soit cet homme est mort, soit le temps s’est arrété. …
 Soit cet homme est mort, soit le temps s’est arrété. … Lire la Suite
 La mort est acceptée aussi longtemps que la date et les circonstances de sa ven…
 La mort est acceptée aussi longtemps que la date et les circonstances de sa venue demeurent incertaines. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Arrêtez les pendules
Arrêtez les pendules, coupez le téléphone, Empêchez le chien d’aboyer pour l’os que je lui donne, Faites taire les pianos
La mort des pauvres
C’est la Mort qui console, hélas ! et qui fait vivre ;  C’est le but de la vie, et c’est
La Mort, Jean-Pierre Claris de FLorian
Fable IX, Livre I. La mort, reine du monde, assembla certain jour,  Dans les enfers, toute sa cour.  Elle voulait
Ma Mort, d'Evariste de Parny
De mes pensers confidente chérie,  Toi, dont les chants faciles et flatteurs  Viennent parfois suspendre les douleurs  Dont les Amours
Retour haut de page