Je ne peux pas croire que (nom du défunt) n'est plus avec nous… Il restera toujours dans nos coeurs.

Je ne peux pas croire que (nom du défunt) n’est plus avec nous… Il restera toujours dans nos coeurs.

Cartes de Condoléances

Le temps passe
Le temps passe, les souvenirs s’estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n’oublie jamais.… Lire la
Parfois je n'arrive pas…
Parfois, je n’arrive pas à croire que tu as disparu…… Lire la Suite
Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
Avec vous
Avec vous, sincères condoléances.… Lire la Suite
L'amour est la seule chose qu'on emporte dans l'éternité
Carte de condoléances Éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)… Lire la Suite
Le vrai tombeau
« Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants » (Jean Cocteau)… Lire la Suite
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir…
Quand quelqu’un qu’on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.… Lire la Suite
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t’apprend parfois à vivre avec.
Carte de condoléances Douleur
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t’apprend parfois à vivre avec. Utiliser ce modèle de carte…
La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Je ne peux pas imaginer…
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste
Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite
Le malheur de l'avoir perdu
Le malheur de l’avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l’avoir connu.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

80 messages de condoléances
Quand on apprend la disparition de quelqu’un, membre de la famille, ami, ou simple connaissance, il est d’usage d’envoyer immédiatement
Condoléances: 20 textes pour la perte d'une mère
La perte d’une mère est une immense perte. Trouver les mots de sympathie pour consoler une personne qui a perdu
Gérer une mort soudaine
Gérer une mort soudaine est particulièrement difficile,  non pas parce que la douleur est plus forte que lorsqu’un décès survient
Présenter ses condoléances à une maman
La perte d’un enfant fait partie des pires sensations qu’une femme pourrait éprouver. Devoir dire adieu à son enfant après

Condoléances: Messages

Un être cher vient de vous quitter. Votre douleur n'a d'égale que votre émotion, et la ferveur de notre affection
Un être cher vient de vous quitter. Votre douleur n’a d’égale que votre émotion, et la ferveur de notre affection
Toutes nos pensées pour vous aider à dépasser l'immense vide laissé par la perte de votre père / mère /
Toutes nos pensées pour vous aider à dépasser l’immense vide laissé par la perte de votre père / mère /
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste
Nous sommes tout près de vous dans votre grand malheur. Affection et tendresse.
Nous sommes tout près de vous dans votre grand malheur. Affection et tendresse.… Lire la Suite

Condoléances: Citations

 Il n'est guère facile de vivre après la mort. Il faut parfois pour cela perdre …
 Il n’est guère facile de vivre après la mort. Il faut parfois pour cela perdre toute une vie. … Lire la
 Les morts de tous les jours sont à leur vie fidèles. …
 Les morts de tous les jours sont à leur vie fidèles. … Lire la Suite
 Il n'appartient pas à l'être humain de sauver son frère de la mort. Il ne peut …
 Il n’appartient pas à l’être humain de sauver son frère de la mort. Il ne peut que l’aimer. … Lire la
 La mort rend tout d'un intérêt énorme, donne sa valeur à tout, ajoute une dimen…
 La mort rend tout d’un intérêt énorme, donne sa valeur à tout, ajoute une dimension à tout. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

La Sérénade, de Sophie d'Arbouville
Mère, quel doux chant me réveille ?  Minuit ! c’est l’heure où l’on sommeille.  Qui peut, pour moi, venir si
Au bord de la forêt, d'André Lemoyne
À Madame Sureau-Bellet.     I.   L’hirondelle frileuse au loin s’était enfuie.  Sous les dernières fleurs, les papillons mouraient. 
Coquetterie posthume
Quand je mourrai, que l’on me mette,  Avant de clouer mon cercueil,  Un peu de rouge à la pommette,  Un
La mort des amants
Nous aurons des lits pleins d’odeurs légères,  Des divans profonds comme des tombeaux,  Et d’étranges fleurs sur des étagères,  Ecloses
Copy link
Powered by Social Snap