Alors il y aura un rire immense de désespoir quand…

Alors il y aura un rire immense de désespoir quand les hommes verront ce vide, quand il faudra quitter la vie pour la mort … pour la mort qui mange, qui a faim toujours.

Cartes de Condoléances

L'amour et l'éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)… Lire la Suite
Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite
Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite
Renaissance
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle renaissance.… Lire la Suite
On n'oublie jamais
On n’oublie jamais une personne, on s’habitue seulement à son absence.… Lire la Suite
Tout disparaît
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
Les bons souvenirs
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l’amour de la famille et
Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite
Le malheur de l'avoir perdu
Le malheur de l’avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l’avoir connu.… Lire la Suite
Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
Tu étais…
Tu étais la lumière de ma vie.… Lire la Suite
Je ne cacherai pas…
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Envoyer des fleurs de deuil par Internet
Le décès fait partie des évènements de la vie que l’on ne peut prévoir. Il arrive parfois des moments où
Rien ne vous empêche de présenter vos condoléances à votre patron
Présenter ses condoléances à son patron
Beaucoup de personnes ont du mal à présenter leurs condoléances après un décès. Il  y a aussi d’autres qui éprouvent
Aider un enfant à traverser le deuil
Comment expliquer la mort à un enfant ? Faut-il le laisser aller aux funérailles ? Quelques conseils : Dès que
Des fleurs pour une crémation
De plus en plus souvent, la crémation est l’option choisie pour les funérailles. Aussi offrir des fleurs pour une crémation

Condoléances: Messages

Prenant part à votre douleur, je vous présente mes sincères condoléances, à vous et à votre famille. En ces moments
Prenant part à votre douleur, je vous présente mes sincères condoléances, à vous et à votre famille. En ces moments
Je suis vraiment affligé. Condoléances sincères et attristées.
Je suis vraiment affligé. Condoléances sincères et attristées.… Lire la Suite
A vous tous et très particulièrement à toi XXXX, nous voulons vous dire notre affection en ces moments de séparation.
A vous tous et très particulièrement à toi XXXX, nous voulons vous dire notre affection en ces moments de séparation.
Votre peine est la mienne. Comment mieux m’y associer qu’en vous réitérant tout mon attachement pour vous-même et la personne
Votre peine est la mienne. Comment mieux m’y associer qu’en vous réitérant tout mon attachement pour vous-même et la personne

Condoléances: Citations

 On ne peut juger de la beauté de la mort que par celle de la vie. …
 On ne peut juger de la beauté de la mort que par celle de la vie. … Lire la Suite
 Le cauchemar est l'épreuve nécessaire du rêve, sa première incarnation.  …
 Le cauchemar est l’épreuve nécessaire du rêve, sa première incarnation.  … Lire la Suite
 Créer, dans l'ordre de la chair, ou dans l'ordre de l'esprit, c'est sortir de l…
 Créer, dans l’ordre de la chair, ou dans l’ordre de l’esprit, c’est sortir de la prison du corps. Créer c’est
 Ce qui console de la mort des amis, c'est qu'ils laissent des veuves. …
 Ce qui console de la mort des amis, c’est qu’ils laissent des veuves. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

"Sur la mort de Marie", Ronsard.
Je songeais, sous l’obscur de la nuit endormie, Qu’un sépulcre entr’ouvert s’apparaissait à moi. La Mort gisait dedans toute pâle
La Sérénade, de Sophie d'Arbouville
Mère, quel doux chant me réveille ?  Minuit ! c’est l’heure où l’on sommeille.  Qui peut, pour moi, venir si
Chrysanthèmes
Ils disent qu’au ciel on retrouve  Ces chers petits morts tant pleurés.  Ah ! savent-ils bien ce qu’éprouve  Le cœur
Veni, vidi, vici, Victor Hugo
J’ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs Je marche, sans trouver de bras qui me secourent, Puisque je ris
Retour haut de page