Reprendre son travail après la perte d'un proche

Quand retourner au travail lorsque l’on a perdu un proche ? Le code du travail français est très clair ; on bénéficie d’une autorisation exceptionnelle d’absence de deux jours pour le décès d’un enfant ou d’un conjoint, et d’une journée pour la mort d’un parent, d’un beau-parent, d’un frère ou d’une sœur. Ces congés, extrêmement courts, sont cependant bien souvent loin d’être suffisants pour se replonger dans l’environnement professionnel. Certains employeurs se montrent plus accommodants, et il est toujours possible de prendre des congés sans solde pour tenter de se reconstruire avant de retourner au quotidien. Même si affronter le monde du travail après avoir vécu un profond traumatisme peut sembler insurmontable, certains endeuillés ressentent le besoin d’y revenir le plus tôt possible. Le travail peut ainsi devenir une façon de mettre le deuil entre parenthèse et offre un répit bienvenu : il donne l’impression d’un retour à la normale, seulement apparent bien entendu, mais néanmoins précieux. 

Un réseau de soutien 

En plus d’être une distraction nécessaire, le travail offre un réseau de soutien supplémentaire aux endeuillés. En plus des amis et de la famille, on a des collègues qui mettent en place, tout naturellement, des mécanismes d’aide. On peut tout à fait remiser sa peine au placard lorsqu’on entre au bureau, mais en parler est généralement préférable ; en revenant au travail, on gagne donc une écoute supplémentaire, et on peut partager ses difficultés et ses sentiments avec un plus grand nombre de personnes. Le soutien peut se manifester également par un ajustement de la charge de travail, pour ne pas ajouter de pression à une personne déjà en souffrance, et à une certaine indulgence en cas d’erreurs.  Le retour au travail peut jouer un rôle positif dans le processus de deuil, mais encore faut-il savoir quand y revenir. Certains ont besoin de quelques jours, d’autres de plusieurs mois, d’autres encore d’un retour progressif. 

Concilier travail de deuil et deuil au travail

Même si le retour au travail s’avère souvent plutôt sain pour les personnes endeuillées, il est souvent difficile. Tout d’abord, parce que le deuil est un processus épuisant, et qu’il a un impact sur la productivité et sur la motivation. Ensuite, parce que des troubles de santé mentale et physique peuvent s’ajouter à la fatigue extrême. Cela donne la sensation, parfois, d’être pris dans un tourbillon, et d’accomplir les tâches l’esprit ailleurs : c’est tout à fait normal, et il est essentiel que les employeurs soient conscients des difficultés qu’affrontent les endeuillés. Absentéisme, retards, erreurs sont les dommages collatéraux du deuil, et il faut faire avec, le temps que les blessures soient moins à vif. En même temps, même si le cœur n’y est pas, le retour au travail permet de redevenir un acteur de sa vie et de ne plus être seulement une victime. Il redonne aux endeuillés une composante essentielle de leur identité, dont ils avaient provisoirement été dépouillés par la mort.

Image: Flickr Creative Commons/BobMical

Cartes de Condoléances

Le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu.
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l'amour de la famille et
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo
On est seul ici, et ta lumière me manque.
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste
Parfois, je n'arrive pas à croire que tu as disparu...
Avec vous, sincères condoléances.
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.
On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
L'amour ne disparaît jamais... la mort n'est rien. (Saint Augustin)

Condoléances: Articles

 La cérémonie du deuil est toujours accompagnée de fleurs. Non seulement c’est une vieille tradition qui permet de décorer le
Retourner chez soi, auprès de ses proches, pour mourir là où on a vécu, tel est le souhait exprimé par
Présenter ses condoléances ne se limite pas seulement à un petit message que l'on écrit sur une carte ou un
Après les funérailles, dernier moment de communion et de rassemblement autour du défunt, le calme et la solitude s’installent. C’est

Condoléances: Messages

Veuillez accepter mes condoléances, sachez simplement que je suis ici pour vous, s'il vous plaît n'hésitez pas à m'appeler, surtout
Entendre parler de votre perte m'attriste profondément, mais je sais que c'est encore loin d'être ce que vous vivez en
Devant ce douloureux coup du sort, je suis à la fois triste et décontenancé. Je voudrais vous apporter un peu
Ma Chère XXXX, c’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de XXXX. Accepte ce petit mot

Condoléances: Citations

 Le couronnement de toute vie humaine est le souvenir qu'on conservera d'elle, et la consolation suprême qu'on promet à l'homme
L'autre est différent, certes. Il ne s'agit pas de nier cette différence, ou de prétendre l'oublier, mais d'en tirer parti.
 Tu t'es, en m'offensant, montré digne de moi ; Je me dois, par ta mort, montrer digne de toi. 
 Il n'y a plus que la peur de mort qui les retienne à la vie. 

Condoléances: Poèmes

Dans une terre grasse et pleine d'escargots  Je veux creuser moi-même une fosse profonde,  Où je puisse à loisir étaler
Un pauvre Bûcheron, tout couvert de ramée, Sous le faix du fagot aussi bien que des ans Gémissant et courbé,
La mort est multiforme, elle change de masque  Et d'habit plus souvent qu'une actrice fantasque ;  Elle sait se farder, 
Arrêtez les pendules, coupez le téléphone,Empêchez le chien d’aboyer pour l’os que je lui donne,Faites taire les pianos et sans
Copy link
Powered by Social Snap