Reprendre son travail après la perte d'un proche

Quand retourner au travail lorsque l’on a perdu un proche ? Le code du travail français est très clair ; on bénéficie d’une autorisation exceptionnelle d’absence de deux jours pour le décès d’un enfant ou d’un conjoint, et d’une journée pour la mort d’un parent, d’un beau-parent, d’un frère ou d’une sœur. Ces congés, extrêmement courts, sont cependant bien souvent loin d’être suffisants pour se replonger dans l’environnement professionnel. Certains employeurs se montrent plus accommodants, et il est toujours possible de prendre des congés sans solde pour tenter de se reconstruire avant de retourner au quotidien. Même si affronter le monde du travail après avoir vécu un profond traumatisme peut sembler insurmontable, certains endeuillés ressentent le besoin d’y revenir le plus tôt possible. Le travail peut ainsi devenir une façon de mettre le deuil entre parenthèse et offre un répit bienvenu : il donne l’impression d’un retour à la normale, seulement apparent bien entendu, mais néanmoins précieux. 

Un réseau de soutien 

En plus d’être une distraction nécessaire, le travail offre un réseau de soutien supplémentaire aux endeuillés. En plus des amis et de la famille, on a des collègues qui mettent en place, tout naturellement, des mécanismes d’aide. On peut tout à fait remiser sa peine au placard lorsqu’on entre au bureau, mais en parler est généralement préférable ; en revenant au travail, on gagne donc une écoute supplémentaire, et on peut partager ses difficultés et ses sentiments avec un plus grand nombre de personnes. Le soutien peut se manifester également par un ajustement de la charge de travail, pour ne pas ajouter de pression à une personne déjà en souffrance, et à une certaine indulgence en cas d’erreurs.  Le retour au travail peut jouer un rôle positif dans le processus de deuil, mais encore faut-il savoir quand y revenir. Certains ont besoin de quelques jours, d’autres de plusieurs mois, d’autres encore d’un retour progressif. 

Concilier travail de deuil et deuil au travail

Même si le retour au travail s’avère souvent plutôt sain pour les personnes endeuillées, il est souvent difficile. Tout d’abord, parce que le deuil est un processus épuisant, et qu’il a un impact sur la productivité et sur la motivation. Ensuite, parce que des troubles de santé mentale et physique peuvent s’ajouter à la fatigue extrême. Cela donne la sensation, parfois, d’être pris dans un tourbillon, et d’accomplir les tâches l’esprit ailleurs : c’est tout à fait normal, et il est essentiel que les employeurs soient conscients des difficultés qu’affrontent les endeuillés. Absentéisme, retards, erreurs sont les dommages collatéraux du deuil, et il faut faire avec, le temps que les blessures soient moins à vif. En même temps, même si le cœur n’y est pas, le retour au travail permet de redevenir un acteur de sa vie et de ne plus être seulement une victime. Il redonne aux endeuillés une composante essentielle de leur identité, dont ils avaient provisoirement été dépouillés par la mort.

Image: Flickr Creative Commons/BobMical

Cartes de Condoléances

Parler de ses peines, c'est déjà se consoler
Parler de ses peines, c'est déjà se consoler (A. Camus)
On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
L'amour est la seule chose qu'on emporte dans l'éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons
Nous comprenons la mort uniquement après qu'elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de
Le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Si l'instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants" (Jean Cocteau)
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.
Tout disparaît en un clin d'oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons, il semble que le temps s'arrête.

Condoléances: Articles

Le deuil est le processus naturel de guérison qui survient après une perte importante. C'est une expérience éprouvante pour chacun
Il y a des choses à éviter quand vous envoyez des fleurs de deuil
Il n’est jamais facile de trouver les mots justes à dire à quelqu'un qui subit la perte d’un être aimé.
Lorsque l’on perd un parent, la douleur est double : d’un côté, l’enfant doit faire face à son propre chagrin,
Gérer une mort soudaine est particulièrement difficile,  non pas parce que la douleur est plus forte que lorsqu’un décès survient

Condoléances: Messages

Nous sommes tout près de vous dans votre grand malheur. Affection et tendresse.
A vous tous et très particulièrement à toi XXXX, nous voulons vous dire notre affection en ces moments de séparation.
S'il était des mots à prononcer pour tenter de vous consoler, nous les dirions du fond du coeur pour adoucir
Cher XXXXXX, nous venons d'apprendre avec énormément d'émotion le décès de ton (Papa, Maman…). Cette disparition brutale nous bouleverse. Sois

Condoléances: Citations

 La beauté est une omniprésence de la mort et du charme, une tristesse souriante qu'on discerne dans la nature et
 La seule solution définitive est la mort. Elle seule donne la paix à celui qui est mort, comme à ceux
 A quoi bon insulter les morts, puisqu'ils n'en souffrent pas ? 
 La vie ne songe qu'à se reposer le plus possible en attendant la mort. La vie ne songe qu'à mourir. 

Condoléances: Poèmes

I. On ne songe à la Mort que dans son voisinage : Au sépulcre éloquent d'un être qui m'est cher, J'ai, pour m'en
J'ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs Je marche, sans trouver de bras qui me secourent, Puisque je ris
Oh ! vous aurez trop dit au pauvre petit ange  Qu'il est d'autres anges là-haut,  Que rien ne souffre au
De mes pensers confidente chérie, Toi, dont les chants faciles et flatteurs Viennent parfois suspendre les douleurs Dont les Amours ont parsemé ma