Les forums dédiés au deuil

Aujourd’hui, pour beaucoup de Français, le processus de deuil se passe en partie en ligne. Selon la personnalité, les habitudes et le désir de confidentialité de chacun, plusieurs solutions sont possibles, des pages commémoratives sur les réseaux sociaux aux mémoriaux en ligne en passant par les blogs, forums et vidéos. Il existe également des forums dédiés à des types de deuils bien particuliers,  autour desquels se construisent de véritables communautés. 

Raconter le deuil pour guérir

Mettre des mots sur la perte, raconter l’histoire du décès, parler de ses émotions, tout cela permet de rendre le décès plus réel et d’avancer sur le long chemin du deuil. Certains le font en solitaire, en alignant les mots sur du papier ; d’autres en parlent avec un psychologue ou un psychanalyste ; d’autres, encore, se confient abondamment à leurs amis. Mais parfois, ces solutions ne suffisent pas, ou ne conviennent pas. Certains ont besoin de partager leur expérience avec des personnes qui ont vécu la même chose qu’eux, des inconnus qui ne sont pour eux que des mots sur un écran. C’est pour répondre à ce besoin que sont nés les forums consacrés au deuil.

Se réunir autour d’une même expérience

Les forums et communautés construites autour du thème du deuil permettent de briser la solitude dans laquelle sont plongées les personnes qui ont vécu un deuil assez rare. Par exemple, un jeune veuf ne connait sans doute pas, dans son entourage, quelqu’un qui a vécu la même chose que lui ; beaucoup de personnes perdent leur conjoint un jour ou l’autre, mais peu lorsqu’ils ont à peine une trentaine d’années. Perdre ses parents quand on est encore adolescent, voir son conjoint se suicider, perdre un enfant d’une maladie grave ou faire le deuil d’un proche qui a été victime d’un crime sont des cas plutôt inhabituels : c’est là que les forums s’avèrent tout particulièrement utiles. Comme ils ont bien souvent un thème particulier, il est facile d’y trouver des internautes qui sont dans la même situation. Il existe également des forums qui traitent du deuil en général, et qui possèdent des fils de discussion dédiés à certains types de décès. 

Des communautés bienveillantes

A la différence des réseaux sociaux comme Facebook, les forums consacrés au deuil sont principalement fréquentés par des internautes ayant vécu l’expérience de la perte. Les commentaires et les retours y sont donc bien plus positifs ; il y a moins de voyeurisme et peu de « trolls », ces personnes qui ne commentent que pour choquer. Les forums s’apparentent ainsi à de véritables tribus en ligne, où la compassion et la tolérance priment. 

Des conseils pour bien utiliser les forums

Même si les forums de deuil sont des espaces plus accueillants que les réseaux sociaux, il faut être prudent en choisissant un site. S’il a quelque chose à vendre, ou s’il y a trop de publicités, fuyez. Si vous ne savez pas trop quoi penser d’un forum, demandez à un proche d’aller y faire un tour pour savoir ce qu’il en pense avant de vous inscrire. Utilisez toujours un pseudonyme pour commenter, et ne révélez pas de détails précis qui pourraient permettre de vous identifier, car Internet n’oublie jamais et tous les internautes ne sont pas bien intentionnés.

Cartes de Condoléances

Parfois, je n'arrive pas à croire que tu as disparu...
Le temps passe, les souvenirs s'estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n'oublie jamais.
Si le cœur s'éteint, le souvenir reste.
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.
Je suis de tout coeur avec vous, mes sincères condoléances.
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.
Tout disparaît en un clin d'oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.
On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
Nous partageons votre douleur. Toutes nos condoléances.
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons
Nous comprenons la mort uniquement après qu'elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de

Condoléances: Articles

Le deuil est toujours un moment pénible, peu importe vos rapports avec le défunt. Pour adresser votre soutien à la
Même plusieurs années après une cérémonie funèbre, il est toujours opportun de se souvenir du décès des personnes chères. L’anniversaire
On n’apprend nulle part à faire ses condoléances, et, à la douleur du moment s’ajoute la peur de blesser ou
Vivre le suicide d’un proche, c’est entamer un deuil particulier et compliqué. Comment en effet pleurer la mort de quelqu’un

Condoléances: Messages

En ce moment douloureux, que l'amour de votre famille et vos amis puissent vous apporter un peu de réconfort.
Je vous prie d’accepter ma respectueuse sympathie. Je sais combien ce malheur vous a atteint et je tiens à ce
Une belle âme, pleine d'amour, s'en est allée loin de vous, en vous laissant dans la solitude et la tristesse.
Le malheur qui vient de vous toucher, vous et votre famille, nous a pétrifié. Nous sommes de tout coeur avec

Condoléances: Citations

 Pour l'écrivain, la littérature est cette parole qui dit jusqu'à la mort : je ne commencerai pas à vivre avant
 La mort n'est qu'un déplacement d'individualités. L'hérédité fait circuler les mêmes âmes à travers la suite des générations d'une même
 La mort n'est pas si cruelle à nous ravir ce qu'on aime ; non pas si cruelle que l'oubli. 
 Il n'y a qu'une façon sûre d'être plus fort que la mort et de la narguer ici-bas, et c'est de

Condoléances: Poèmes

Dans une terre grasse et pleine d'escargots  Je veux creuser moi-même une fosse profonde,  Où je puisse à loisir étaler
La spirale sans fin dans le vide s’enfonce ; Tout autour, n’attendant qu’une fausse réponse Pour vous pomper le sang,
Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères, Des divans profonds comme des tombeaux, Et d'étranges fleurs sur des étagères, Ecloses
Quand l'être cher vient d'expirer, On sent obscurément la perte, On ne peut pas encor pleurer : La mort présente déconcerte ; Et ni
Copy link
Powered by Social Snap