Cinq conseils pour aider un ami en deuil à mieux vivre les fêtes de fin d’année

  Les rues qui s’illuminent, les vitrines qui se teintent de couleurs festives, les premiers flocons de neige qui tombent : autant de signes qui montrent que les fêtes de fin d’année approchent, et qui sont attendus avec impatience par tous ceux qui se réjouissent de passer des moments conviviaux en famille. Ce n’est toutefois pas le cas de tout le monde. Pour ceux ont perdu un proche, les fêtes de fin d’année peuvent être un des moments les plus difficiles à passer, et l’absence de l’être aimé s’y fait cruellement sentir. Voici quelques conseils et idées qui vous permettront de soutenir un ami en deuil, et qui l’aideront peut-être à passer une fin d’année moins douloureuse.

 

  1. Offrez-lui un soutien inconditionnel. Quelle que soit la manière dont votre ami souhaite passer les fêtes, soutenez-le. En matière de chagrin, il n’y a pas de règle. Certains voudront maintenir à tout prix les traditions des années passées, tandis que d’autres préfèreront tout bouleverser, ou même rester seuls chez eux. La meilleure chose à faire, dans tous les cas, est d’être patient et compréhensif, et de ne jamais juger. 
  2. Proposez votre aide de façon concrète. Une personne endeuillée n’ose pas forcément demander de l’aide, même si elle en a besoin ou si ça lui ferait plaisir. Prenez les choses en main et offrez votre aide pour faire le ménage ou la cuisine, des tâches qui peuvent être pénibles quand on doit est plongé dans la douleur. Vous pouvez aussi proposer à la personne en deuil de faire son shopping de Noël, de décorer sa maison ou de l’aider à envoyer ses cartes de vœux. 
  3. Ecoutez-le. Non, la mort n’est pas un sujet trop sombre pour les fêtes de fin d’année. Si votre ami veut parler de sa perte, écoutez-le. Vous n’avez pas besoin de répondre, juste de lui prêter une oreille attentive. Parler du défunt et de ses émotions aide à guérir. Surtout, ne lui dites jamais qu’il va s’en remettre et qu’il faut qu’il arrête de ressasser ses idées noires. Au contraire, donnez-lui de l’espoir : un jour, il pourra à nouveau profiter des fêtes. Mais pour l’instant, il a besoin d’être écouté. 
  4. Proposez- lui de faire du bénévolat. Noël et Nouvel An ne sont pas seulement des moments cruels pour ceux qui ont perdu quelqu’un. Les fêtes peuvent également être douloureuses pour les gens dans le besoin. Proposez à votre ami de faire une bonne action avec vous. Emballer des cadeaux au profit d’une association, jouer les Pères Noël pour des enfants malades, aller en cuisine aux Restos du cœur, tenir un stand pour l’Unicef… à l’approche des fêtes, le choix est vaste ! Faire une bonne action permettra peut-être à votre ami à se sentir mieux. 
  5. Pensez au second Noël. Le premier Noël qui suit un décès, la famille endeuillée est généralement entourée. On pense moins au Noël de l’année suivante, qui reste pourtant difficile, car une année ne suffit pas pour faire son deuil. Faites sentir à votre ami que vous n’avez pas oublié sa peine, et ayez une petite attention pour lui.

Cartes de Condoléances

Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.
Le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu.
Le souvenir, c'est la présence invisible. (V. Hugo)
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons, il semble que le temps s'arrête.
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle renaissance.
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants" (Jean Cocteau)
Il est une tristesse si profonde qu'elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.
Notre existence se trouve entre deux éternités.
On est seul ici, et ta lumière me manque.
Tu étais la lumière de ma vie.
Avec vous, sincères condoléances.

Condoléances: Articles

Le décès d’un collègue avec qui on partageait le même milieu professionnel s’avère difficile à surmonter. Face à cette situation,
On a longtemps pensé que les hommes faisaient leur deuil plus rapidement que les femmes, et que les veufs, notamment,
Loin d’être un acte pessimiste, préparer ses propres funérailles est une façon de contrôler le déroulement de ses obsèques et
Après la mort d’un proche, il n’est pas rare de voir apparaitre des symptômes gênants, ou de voir s’intensifier des

Condoléances: Messages

Quand nous avons appris le décès de votre (époux, épouse, frère…), ce sont beaucoup de bons souvenirs qui ont surgi.
En partageant votre peine profonde, nous voulons vous aider à l'atténuer.
Personne ne s'attendait à une perte si soudaine. Je vous souhaite beaucoup de force et de courage face à cette
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste

Condoléances: Citations

 Un homme libre ne pense à aucune chose moins qu’à la mort, et sa sagesse est une méditation non de
 Pour la mort comme pour tant d'autres importunités, la première fois est évidemment la plus désagréable. 
 La mort est douce : elle nous délivre de la pensée de la mort. 
 Chacun de nous est un gouffre ; on a la tête qui tourne quand on regarde au fond.  

Condoléances: Poèmes

Fable IX, Livre I. La mort, reine du monde, assembla certain jour,  Dans les enfers, toute sa cour.  Elle voulait
Souvent sur la montagne, à l'ombre du vieux chêne,  Au coucher du soleil, tristement je m'assieds ;  Je promène au
J'ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs Je marche, sans trouver de bras qui me secourent, Puisque je ris
Ils disent qu'au ciel on retrouve  Ces chers petits morts tant pleurés.  Ah ! savent-ils bien ce qu'éprouve  Le cœur
Copy link
Powered by Social Snap