5 conseils pour présenter ses condoléances en ligne

A l’heure où les emails, SMS, blogs et réseaux sociaux sont devenus des moyens d’expression comme les autres, le deuil se vit aussi en ligne, comme en témoigne la popularité des mémoriaux virtuels. 

Ainsi, aujourd’hui, présenter ses condoléances en ligne  n’est plus considéré comme distant, froid ou irrespectueux. Pour bien s’y prendre, il faut respecter la « netiquette » des condoléances : si vous ne savez pas comment faire, suivez les cinq conseils ci-dessous. 

 

  1. Ne vous posez pas trop de questions. On se demande parfois à partir de quel degré d’intimité on peut exprimer ses condoléances à une famille endeuillée, ou rendre hommage à un ami virtuel sur les mémoriaux virtuels et réseaux sociaux. Aujourd’hui, cette pratique est devenue tout à fait acceptable, à condition bien entendu d’adopter le même respect que lorsque l’on présente ses condoléances dans la « vraie vie ». 
  2. N’utilisez pas les réseaux sociaux pour diffuser des informations privées. Par exemple, n’annoncez pas la mort d’un ami ou d’une connaissance si ses proches ne l’ont pas encore fait : ce n’est pas à vous de prendre cette décision. La famille préfèrera le faire à son rythme et à sa façon, ou bien ne pas le faire du tout. Rendre public un décès génère en effet toutes sortes de questions qu’il faut être prêt à affronter, et parfois aussi des critiques et des commentaires désagréables qui peuvent renforcer la douleur et le sentiment de culpabilité des proches. 
  3. Restez sobre. Sur le web, les amitiés et les relations sont souvent assez superficielles, ce qui ne signifie pas qu’un décès ne puisse pas profondément choquer et émouvoir. Même si c’est votre cas, n’en faites pas trop : évitez les effusions d’émotion et ne faites surtout pas semblant d’avoir été proche de la personne. Mieux vaut raconter une anecdote  ou un souvenir sur le défunt que de tirer le tapis à soi par un débordement de chagrin qui sonnera faux et étonnera les proches. 
  4. N’en profitez pas pour vous mettre en valeur.  Les décès de personnalités, les faits divers, attentats ou catastrophes naturelles provoquent souvent des élans de solidarité sur les réseaux sociaux, ce qui se traduit par des avalanches de commentaires, de hashtags et de photos de profil temporairement modifiées pour rendre hommage aux défunts. Il est tout à fait possible de participer au mouvement, à condition de ne pas essayer d’en profiter pour exprimer vos opinions religieuses, politiques ou autres. 
  5. Si vous avez la possibilité d’exprimer votre deuil ailleurs que sur le web, faites-le. Téléphonez, écrivez une lettre, proposez de l’aide et rendez visite aux personnes endeuillées : rendre hommage au défunt sur la toile ne remplacera pas ces petits gestes et mots qui peuvent faire tant de bien lorsqu’on est en proie aux affres du deuil.  Si vous n’étiez pas très proche de la personne décédée, vous pouvez tout à fait écrire en message sur un mémorial en ligne, ou envoyer un email à ses proches.

Cartes de Condoléances

Le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu.
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants" (Jean Cocteau)
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste
Il est une tristesse si profonde qu'elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)
On est seul ici, et ta lumière me manque.
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour.
Tu étais la lumière de ma vie.
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.
Après tout ce temps ... Tu me manques encore chaque jour.

Condoléances: Articles

Le langage traditionnel des fleurs offre un bon moyen en vue de transmettre des sentiments et d’envoyer un message des
De plus en plus souvent, la crémation est l’option choisie pour les funérailles. Aussi offrir des fleurs pour une crémation
Présenter ses condoléances ne se limite pas seulement à un petit message que l'on écrit sur une carte ou un
On a longtemps pensé que les hommes faisaient leur deuil plus rapidement que les femmes, et que les veufs, notamment,

Condoléances: Messages

J'ai été fort surpris et peiné d'apprendre le décès si brutal, je suis de tout coeur avec vous. Ma famille
Un être cher vient de vous quitter. Votre douleur n'a d'égale que votre émotion, et la ferveur de notre affection
La véritable amitié se partage dans les moments d'épreuve. Le deuil cruel qui vous frappe nous permet de vous dire
Devant ce douloureux coup du sort, je suis à la fois triste et décontenancé. Je voudrais vous apporter un peu

Condoléances: Citations

 Nuance : quand l’homme est mort, on l’enterre ; quand l’arbre est mort, on le déterre ! 
 Il y a toujours mort d'homme à l'origine de l'ordre culturel. 
 Parcelle de Dieu, chaque âme dispose d'une lumière inextinguible, comparable seulement à celle des étoiles.  
 Le temps où nous n'existerons plus ne sera pas plus pénible pour nous que celui où nous n'étions pas encore.

Condoléances: Poèmes

Un pauvre Bûcheron, tout couvert de ramée, Sous le faix du fagot aussi bien que des ans Gémissant et courbé,
Fable IX, Livre I. La mort, reine du monde, assembla certain jour,  Dans les enfers, toute sa cour.  Elle voulait
Je songeais, sous l'obscur de la nuit endormie, Qu'un sépulcre entr'ouvert s'apparaissait à moi. La Mort gisait dedans toute pâle
Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyre Anime la fin d'un beau jour, Au pied de l'échafaud j'essaye encor
Copy link
Powered by Social Snap