Deuil : quand faut-il envoyer des fleurs ?

Le chemin du deuil est jalonné de fleurs. Depuis l’annonce officielle du décès de la personne, les fleurs seront présentes à tous les moments qui suivront (cérémonie d’enterrement, hommage rituel sur la sépulture, crémation, etc.). Si alors vous souhaitez rendre un vibrant hommage et/ou présenter vos condoléances, vous pouvez envoyer des fleurs. Cela peut se faire lors des funérailles, tout comme vous pouvez attendre que le deuil passe. La réception de fleurs fera toujours plaisir, peu importe le moment choisi.

Les fleurs lors du deuil

Les fleurs sont caractérisées par un pouvoir réconfortant et apaisant. C’est ainsi qu’elles sont utilisées lors des moments importants afin de prouver sa tendresse. Dans le domaine du deuil, les fleurs témoignent à la famille du défunt soutien et compassion. Elles permettent également de rendre hommage au défunt et représentent l’espoir de lendemains meilleurs pour tout un chacun. Chaque fleur a sa signification et chaque couleur transmet un message. C’est ainsi que le choix des fleurs devra prendre en considération vos rapports avec le défunt, vos ressentis et les émotions que vous tenez à véhiculer. Vous pouvez envoyer des fleurs lors des obsèques, si pour une quelconque raison vous n’avez pas pu vous déplacer. Les fleurs pourront ainsi vous représenter. Elles seront perçues comme étant les messagères de vos pensées à l’endroit du disparu et de sa famille. Vous pouvez aussi les accompagner d’un ruban personnalisé pour plus de soutien.

Envoyer des fleurs pour présenter ses condoléances

Le fait d’envoyer des fleurs est un geste très significatif. Pour les personnes qui le reçoivent, les fleurs constituent un bon moyen de se sentir entouré dans ces périodes très pénibles et d’adoucir ainsi leurs souffrances. Pour la personne qui a effectué l’envoi, les fleurs offrent la possibilité d’adoucir sa peine. N’oublions pas que le rôle premier de la fleur est de véhiculer un message. À travers la composition florale choisie, l’individu peut partager certaines émotions et faire comprendre ses ressentis. Il n’y a pas de période spécifique pour envoyer des fleurs lors du deuil. A partir du moment où l’on est informé de la disparition d’une personne qu’on a connue, ou qui a été chère à un ami, vous pouvez faire livrer des fleurs et présenter vos condoléances. Vous pourrez le faire lors des funérailles, de la crémation ou après l’enterrement. Vous pouvez également attendre qu’une bonne dizaine de jours soit passée depuis le deuil pour envoyer des fleurs. Le fait d’en recevoir fait toujours plaisir et représente un geste significatif pour la famille éplorée. Alors peu importe la période choisie, vous pouvez toujours envoyer des fleurs de deuil et prouver ainsi votre soutien et votre compassion. Les fleurs ont le pouvoir de réconforter, en recevoir fait toujours plaisir.

 

Image: Flickr/CreativeCommons

Cartes de Condoléances

Parler de ses peines, c'est déjà se consoler
Parler de ses peines, c'est déjà se consoler (A. Camus)
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.
Le souvenir, c'est la présence invisible. (V. Hugo)
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Si l'instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons, il semble que le temps s'arrête.
Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.
Tout disparaît en un clin d'oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.

Condoléances: Articles

La mort a tendance à frapper au moment où l’on s’y attend le moins. Pourtant, il peut arriver des situations
À l'annonce d'un décès, nous avons souvent le sentiment qu'il faut envoyer un message de condoléances immédiatement. Certaines personnes rédigent ce
Condoléances sur les réseaux sociaux
À l'époque où les réseaux sociaux sont devenus de véritables moyens de communication comme les autres, le deuil se vit
Envoyer une carte, un message sur Internet, ou même une lettre de condoléances, n'est pas une chose facile. Il est

Condoléances: Messages

Je suis profondément attristés par la perte de votre (frère, ami, père...). Il va vraiment nous manquer. Mes pensées sont
C'est avec émotion que j'ai appris la triste nouvelle... Je te prie de croire en mon affectueux soutien dans cette
La vie est éphémère, mais le souvenir d'un être cher reste. Nous vous souhaitons beaucoup de courage, et sommes de
Nous avons appris la triste nouvelle. C’est un moment fort douloureux pour lequel nous tenons à vous offrir notre affection

Condoléances: Citations

 La vertu n'a besoin que d'elle-même ; elle rend l'homme aimable durant sa vie, et mémorable après sa mort.  
 Non, la mort n'est pas injuste puisque tu ne sais pas ce qu'est la mort. 
 Toute l'eau de la mer ne va qu'aux genoux de l'homme qui ne craint pas la mort. 
 Quelqu'un qui ne respire plus les imprévus de la vie est déjà mort. Quelqu'un qui n'avance pas chaque jour s'enfonce

Condoléances: Poèmes

Ils disent qu'au ciel on retrouve  Ces chers petits morts tant pleurés.  Ah ! savent-ils bien ce qu'éprouve  Le cœur
L'heure de ma mort, depuis dix-huit mois,  De tous les côtés sonne à mes oreilles,  Depuis dix-huit mois d'ennuis et
Souvent sur la montagne, à l'ombre du vieux chêne,  Au coucher du soleil, tristement je m'assieds ;  Je promène au
À Madame Sureau-Bellet.  I. L'hirondelle frileuse au loin s'était enfuie. Sous les dernières fleurs, les papillons mouraient. Près des étangs voilés où crépitait la
Copy link
Powered by Social Snap