Deuil : quand faut-il envoyer des fleurs ?

Le chemin du deuil est jalonné de fleurs. Depuis l’annonce officielle du décès de la personne, les fleurs seront présentes à tous les moments qui suivront (cérémonie d’enterrement, hommage rituel sur la sépulture, crémation, etc.). Si alors vous souhaitez rendre un vibrant hommage et/ou présenter vos condoléances, vous pouvez envoyer des fleurs. Cela peut se faire lors des funérailles, tout comme vous pouvez attendre que le deuil passe. La réception de fleurs fera toujours plaisir, peu importe le moment choisi.

Les fleurs lors du deuil

Les fleurs sont caractérisées par un pouvoir réconfortant et apaisant. C’est ainsi qu’elles sont utilisées lors des moments importants afin de prouver sa tendresse. Dans le domaine du deuil, les fleurs témoignent à la famille du défunt soutien et compassion. Elles permettent également de rendre hommage au défunt et représentent l’espoir de lendemains meilleurs pour tout un chacun. Chaque fleur a sa signification et chaque couleur transmet un message. C’est ainsi que le choix des fleurs devra prendre en considération vos rapports avec le défunt, vos ressentis et les émotions que vous tenez à véhiculer. Vous pouvez envoyer des fleurs lors des obsèques, si pour une quelconque raison vous n’avez pas pu vous déplacer. Les fleurs pourront ainsi vous représenter. Elles seront perçues comme étant les messagères de vos pensées à l’endroit du disparu et de sa famille. Vous pouvez aussi les accompagner d’un ruban personnalisé pour plus de soutien.

Envoyer des fleurs pour présenter ses condoléances

Le fait d’envoyer des fleurs est un geste très significatif. Pour les personnes qui le reçoivent, les fleurs constituent un bon moyen de se sentir entouré dans ces périodes très pénibles et d’adoucir ainsi leurs souffrances. Pour la personne qui a effectué l’envoi, les fleurs offrent la possibilité d’adoucir sa peine. N’oublions pas que le rôle premier de la fleur est de véhiculer un message. À travers la composition florale choisie, l’individu peut partager certaines émotions et faire comprendre ses ressentis. Il n’y a pas de période spécifique pour envoyer des fleurs lors du deuil. A partir du moment où l’on est informé de la disparition d’une personne qu’on a connue, ou qui a été chère à un ami, vous pouvez faire livrer des fleurs et présenter vos condoléances. Vous pourrez le faire lors des funérailles, de la crémation ou après l’enterrement. Vous pouvez également attendre qu’une bonne dizaine de jours soit passée depuis le deuil pour envoyer des fleurs. Le fait d’en recevoir fait toujours plaisir et représente un geste significatif pour la famille éplorée. Alors peu importe la période choisie, vous pouvez toujours envoyer des fleurs de deuil et prouver ainsi votre soutien et votre compassion. Les fleurs ont le pouvoir de réconforter, en recevoir fait toujours plaisir.

 

Image: Flickr/CreativeCommons

Cartes de Condoléances

La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Si le cœur…
Si le cœur s’éteint, le souvenir reste.… Lire la Suite
Nous partageons
Nous partageons votre douleur. Toutes nos condoléances.… Lire la Suite
Le vrai tombeau
« Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants » (Jean Cocteau)… Lire la Suite
Les bons souvenirs
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l’amour de la famille et
Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite
Ceux que nous avons tant aimés
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.… Lire la Suite
Si l'instant est douloureux…
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.… Lire la Suite
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons
Lorsque nous perdons quelqu’un que nous aimons, il semble que le temps s’arrête.… Lire la Suite
Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite
Tout disparaît
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
Dans nos cœurs…
La vie a une fin comme une lumière de bougie s’éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais

Condoléances: Articles

Gérer une mort soudaine
Gérer une mort soudaine est particulièrement difficile,  non pas parce que la douleur est plus forte que lorsqu’un décès survient
Les souvenirs du disparu : un outil pour surmonter le deuil
Quand il s’agit de s’occuper des objets laissés par le disparu, les personnes endeuillées sont souvent confrontées à un dilemme.
Anniversaire d’un décès : envoyer des fleurs
Même plusieurs années après une cérémonie funèbre, il est toujours opportun de se souvenir du décès des personnes chères. L’anniversaire
L'enfant en deuil
Eloigner l’enfant ne signifie pas le protéger Dans notre société, la mort est devenue un tabou, ce qui se manifeste

Condoléances: Messages

Le malheur qui vient de bouleverser votre famille m’a pétrifié. Sachez que je suis de tout cœur avec vous. Soyez
Le malheur qui vient de bouleverser votre famille m’a pétrifié. Sachez que je suis de tout cœur avec vous. Soyez
Monsieur, Madame, je vous prie de recevoir mes très sincères condoléances et l’expression de ma profonde sympathie.
Monsieur, Madame, je vous prie de recevoir mes très sincères condoléances et l’expression de ma profonde sympathie.… Lire la Suite
Je ne peux pas imaginer ce que vous devez ressentir en ce moment, mais je veux que vous sachiez que
Je ne peux pas imaginer ce que vous devez ressentir en ce moment, mais je veux que vous sachiez que
Je me souviens à quel point votre mère était douce et affectueuse. C'était une femme d'une force et une vivacité
Je me souviens à quel point votre mère était douce et affectueuse. C’était une femme d’une force et une vivacité

Condoléances: Citations

 La gouverne des autres, c'est la mort. Vivre, c'est travailler pour soi. …
 La gouverne des autres, c’est la mort. Vivre, c’est travailler pour soi. … Lire la Suite
 Quiconque n’est pas mort jeune mérite de mourir. …
 Quiconque n’est pas mort jeune mérite de mourir. … Lire la Suite
 Le présent, ce point invisible, ce néant qui avance lentement vers la mort. …
 Le présent, ce point invisible, ce néant qui avance lentement vers la mort. … Lire la Suite
 J'ai souvent pensé que la mort était la plus belle invention de la nature, mais…
 J’ai souvent pensé que la mort était la plus belle invention de la nature, mais quand elle nous frappe nous,

Condoléances: Poèmes

Coquetterie posthume
Quand je mourrai, que l’on me mette,  Avant de clouer mon cercueil,  Un peu de rouge à la pommette,  Un
La Sérénade, de Sophie d'Arbouville
Mère, quel doux chant me réveille ?  Minuit ! c’est l’heure où l’on sommeille.  Qui peut, pour moi, venir si
Au bord de la forêt, d'André Lemoyne
À Madame Sureau-Bellet.     I.   L’hirondelle frileuse au loin s’était enfuie.  Sous les dernières fleurs, les papillons mouraient. 
"La mort dans la vie", Théophile Gautier.
La spirale sans fin dans le vide s’enfonce ; Tout autour, n’attendant qu’une fausse réponse Pour vous pomper le sang,
Retour haut de page