soutien

Présenter ses condoléances pour un disparu après une longue maladie

La mort a tendance à frapper au moment où l’on s’y attend le moins. Pourtant, il peut arriver des situations où la famille se prépare, malgré elle, à la disparition de l’un des leurs. C’est le cas par exemple lorsque … Lire la Suite

Présenter ses condoléances à une maman

La perte d’un enfant fait partie des pires sensations qu’une femme pourrait éprouver. Devoir dire adieu à son enfant après l’avoir porté pendant plusieurs mois, mis au monde et nourri, est très douloureux. Aucun mot ne saurait être suffisamment puissant … Lire la Suite

Fleurs de deuil : les compositions traditionnelles

Lors d’un deuil, il est de coutume de venir déposer des fleurs. Cette tradition permet de rendre hommage au défunt et constitue un bon moyen pour présenter ses condoléances. Il faut savoir que les fleurs ont un réel pouvoir de … Lire la Suite

Fleurs de deuil : envoyer un coussin funéraire

Les fleurs ont une valeur symbolique. Elles peuvent transmettre des émotions et représentent également l’espoir de la renaissance de l’âme du défunt. Il existe un large choix de fleurs à offrir pour des funérailles. Un cœur de deuil ou un … Lire la Suite

Envoyer des fleurs pour le décès d’une jeune femme

Dans le cadre d’un décès d’une jeune femme, les traditionnelles fleurs de deuil sont indispensables pour rendre hommage à la défunte. Qu’elle soit une amie, une voisine, une proche ou un membre de la famille, ce geste est essentiel pour … Lire la Suite

Des fleurs de deuil pour un bébé

La mort d’un bébé fait partie des expériences les plus traumatisantes. Les parents vivent une épreuve terrible et ont souvent du mal à surmonter cette période difficile. C’est en effet un deuil sans fin où on est obligé de commémorer … Lire la Suite

Cartes de Condoléances

 L'esprit, souviens-t’en bien, est la mort du génie.  
 La mort n’est que le milieu d’une longue vie. 
 La mort est misérable, qui poignarde le coeur et qui te déconstruit. 
 La mort attrape d'abord ceux qui courent. 
 Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts. 
 On oublie vite les morts. On oublie très vite, aussi, les circonstances où l'on a été malheureux... Il ne faut
 Le sommeil est le frère jumeau de la mort. 
Condoléances à la famille endeuillée. Mes larmes coulent pour un ami, un grand homme.
La mort, ce serait le rêve si, de temps en temps, on pouvait ouvrir un oeil.
 Rien n'est mort que ce qui n'existe pas encore Près du passé luisant demain est incolore. 
 La mort ne consulte aucun calendrier. 
 La vie du loup est la mort du mouton. 

Condoléances: Articles

 La mort (ou son allusion) rend les hommes précieux et pathétiques. 
Celui qui a des enfants vit comme un chien et meurt comme un homme ; celui qui n'en a pas
Gémir, pleurer, prier, est également lâche. Fais énergiquement ta longue et lourde tâche dans la voie où le Sort a
 La mort n'est rien. C'est le corps qui meurt. L'essentiel, c'est l'esprit. L'esprit vit. On ne peut pas détruire l'esprit. 

Condoléances: Messages

 La mort est une formalité désagréable, mais tous les candidats sont reçus. 
 Vivre, c'est naître sans cesse. La mort n'est qu'une ultime naissance, le linceul notre dernier lange. 
 La mort, dit-on, nous acquitte de toutes nos obligations. 
 Feuilles vertes de ton travail, fleurs blanches de ta pensée, et fruit rouge de ta mort. 

Condoléances: Citations

 Le lieu où on attend la mort n'a pas besoin d'être vaste. 
 Les hommes ne parleraient pas tant du ciel, si ce port fantôme les attendait vraiment au terme de leur odyssée.
 Nombreux sont ceux qui vivent et méritent la mort. Et certains qui meurent méritent la vie. Pouvez-vous la leur donner
 La mort est un monstre qui chasse du grand théâtre un spectateur attentif, avant qu'une pièce qui l'intéresse infiniment finisse. 

Condoléances: Poèmes

 Entre la vie et la mort, il n'y a qu'un pas, entre la tristesse et le bonheur, il y a
 Combien d'hommes meurent dans un homme avant sa mort ! 
Mourir, c'est enterrer tout le monde en une seule fois.
 Le sommeil se flatte ; la vérité, c’est la mort.