La Mort, Jean-Pierre Claris de FLorian

Fable IX, Livre I.

La mort, reine du monde, assembla certain jour, 
Dans les enfers, toute sa cour. 
Elle voulait choisir un bon premier ministre 
Qui rendît ses états encore plus florissants. 
Pour remplir cet emploi sinistre, 
Du fond du noir Tartare avancent à pas lents 
La fièvre, la goutte et la guerre. 
C’étaient trois sujets excellents ; 
Tout l’enfer et toute la terre 
Rendaient justice à leurs talents. 
La mort leur fit accueil. La peste vint ensuite. 
On ne pouvait nier qu’elle n’eût du mérite, 
Nul n’osait lui rien disputer ; 
Lorsque d’un médecin arriva la visite, 
Et l’on ne sut alors qui devait l’emporter. 
La mort même était en balance : 
Mais, les vices étant venus, 
Dès ce moment la mort n’hésita plus, 
Elle choisit l’intempérance.

Jean-Pierre Claris de FLorian

Cartes de Condoléances

Une partie de moi
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.… Lire la Suite
On est seul
On est seul ici, et ta lumière me manque.… Lire la Suite
Je ne cacherai pas…
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.… Lire la Suite
Tout disparaît
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
Je suis de tout coeur avec vous
Je suis de tout coeur avec vous, mes sincères condoléances.… Lire la Suite
Le vrai tombeau
« Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants » (Jean Cocteau)… Lire la Suite
On n'oublie jamais
On n’oublie jamais une personne, on s’habitue seulement à son absence.… Lire la Suite
Avec vous
Avec vous, sincères condoléances.… Lire la Suite
Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite
Les bons souvenirs
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l’amour de la famille et
Nous comprenons la mort
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de
Renaissance
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle renaissance.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Fleurir le cimetière au Printemps
Le printemps est la saison de la nouvelle vie et vous ne pouvez pas vous empêcher de remarquer toutes les
6 conseils pour soutenir un ami endeuillé
Quand un de vos amis passe par l’étape difficile du deuil, vous avez un rôle important à jouer : dans ces
Des fleurs pour les obsèques
À l’heure de se rendre à des funérailles, vous pouvez décider de commander des fleurs pour les envoyer à l’église,
Choisir une couronne de fleurs pour un enterrement
Les fleurs sont fortes de sens et c’est la raison pour laquelle on a tendance à les utiliser pour exprimer

Condoléances: Messages

Pour tout ce qu'il a fait pour nous dans la vie, nous lui devons notre amour éternel et la promesse
Pour tout ce qu’il a fait pour nous dans la vie, nous lui devons notre amour éternel et la promesse
En partageant votre peine profonde, nous voulons vous aider à l'atténuer.
En partageant votre peine profonde, nous voulons vous aider à l’atténuer.… Lire la Suite
La mort ne peut jamais prendre un homme bon dans notre cœur. Il a été une source d'inspiration pour nous,
La mort ne peut jamais prendre un homme bon dans notre cœur. Il a été une source d’inspiration pour nous,
Quand nous avons appris le décès de votre (époux, épouse, frère…), ce sont beaucoup de bons souvenirs qui ont surgi.
Quand nous avons appris le décès de votre (époux, épouse, frère…), ce sont beaucoup de bons souvenirs qui ont surgi.

Condoléances: Citations

 Quand on est mort, c’est pour longtemps. …
 Quand on est mort, c’est pour longtemps. … Lire la Suite
 Voilà le miroir où la nature nous présente ce que l’avenir nous préserve après …
 Voilà le miroir où la nature nous présente ce que l’avenir nous préserve après la mort. Y voit-on apparaître quelque
 La mort elle-même se désire, non point comme l'évasion suprême qui affranchit d…
 La mort elle-même se désire, non point comme l’évasion suprême qui affranchit de la matérialité, mais comme le couronnement de
 On ne prouve rien à ceux qui disent que l'amour est mort. …
 On ne prouve rien à ceux qui disent que l’amour est mort. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Arrêtez les pendules
Arrêtez les pendules, coupez le téléphone, Empêchez le chien d’aboyer pour l’os que je lui donne, Faites taire les pianos
Demain, dès l'aube
Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,  Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.  J’irai par la
Ma Mort, d'Evariste de Parny
De mes pensers confidente chérie,  Toi, dont les chants faciles et flatteurs  Viennent parfois suspendre les douleurs  Dont les Amours
À Laure, duchesse d'A.
Puisqu’ils n’ont pas compris, dans leur étroite sphère,  Qu’après tant de splendeur, de puissance et d’orgueil,  Il était grand et
Retour haut de page