Je ne peux même pas commencer à comprendre ce que vous vivez en ce moment, mais je souhaite vous présenter mes condoléances à vous et à votre famille.

Je ne peux même pas commencer à comprendre ce que vous vivez en ce moment, mais je souhaite vous présenter mes condoléances à vous et à votre famille.

Cartes de Condoléances

Il est une tristesse
Il est une tristesse si profonde qu’elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)… Lire la
Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Carte de condoléances Nuit
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo… Lire la Suite
Si le cœur…
Si le cœur s’éteint, le souvenir reste.… Lire la Suite
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons
Lorsque nous perdons quelqu’un que nous aimons, il semble que le temps s’arrête.… Lire la Suite
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Carte de condoléances Amour
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.… Lire la Suite
Le vrai tombeau
« Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants » (Jean Cocteau)… Lire la Suite
Je ne peux pas imaginer…
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir…
Quand quelqu’un qu’on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.… Lire la Suite
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Carte de condoléances Force
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu’au jour où être fort reste ta seule option.… Lire
L'amour ne disparait jamais
L’amour ne disparaît jamais… la mort n’est rien. (Saint Augustin)… Lire la Suite
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Carte de condoléances Temps
Le problème, c’est que vous pensez avoir le temps.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Le prix des obsèques
Le décès d’un proche, évènement ô combien douloureux et difficile, a également un coût financier non négligeable : celui entrainé par
Condoléances : envoyer des fleurs au domicile de la famille
Le fait de présenter ses condoléances avec des fleurs est une tradition issue de la famille romaine. Du fait de
Présenter ses condoléances à un voisin
Les voisins sont d’habitude les premières personnes à être informés de votre malheur. Ils peuvent vite s’apercevoir de votre souffrance
Faire son deuil sur Facebook
Aujourd’hui plus que jamais, le deuil est public : le chagrin s’affiche sur les réseaux sociaux, se partage et se

Condoléances: Messages

Je suis de tout coeur avec vous dans la douloureuse épreuve qui vous frappe. Je vous présente mes sincères condoléances
Je suis de tout coeur avec vous dans la douloureuse épreuve qui vous frappe. Je vous présente mes sincères condoléances
En ces moments si tristes, je tenais à vous témoigner mon affection
En ces moments si tristes, je tenais à vous témoigner mon affection. Puissiez-vous être réconforté par tout l’amour qui vous
La vie est éphémère, mais le souvenir d'un être cher reste. Nous vous souhaitons beaucoup de courage, et sommes de
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste. Nous vous souhaitons beaucoup de courage, et sommes de
Ma très chère XXXXXX, je sais que tu traverses des moments épouvantables
Ma très chère XXXXXX, je sais que tu traverses des moments épouvantables. Je ne peux t’offrir que mon amitié et

Condoléances: Citations

Mourir, Mourir… Mourir, ce n'est rien. Commence …
Mourir, Mourir… Mourir, ce n’est rien. Commence donc par vivre. C’est moins drôle et c’est plus long.… Lire la Suite
 La mort apprend à vivre aux gens incorrigibles. …
 La mort apprend à vivre aux gens incorrigibles. … Lire la Suite
Je n'ai pas peur de mourir, j'ai peur de ne pas av…
Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de ne pas avoir assez vécu…… Lire la Suite
 On est mieux assis que debout, couché qu'assis, endormi qu'éveillé et mort que …
 On est mieux assis que debout, couché qu’assis, endormi qu’éveillé et mort que vivant. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Comme un dernier rayon, André Chenier
Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyre Anime la fin d’un beau jour, Au pied de l’échafaud j’essaye encor
À la mère de l'enfant mort
Oh ! vous aurez trop dit au pauvre petit ange  Qu’il est d’autres anges là-haut,  Que rien ne souffre au
"La mort et le bûcheron", Jean de la Fontaine.
Un pauvre Bûcheron, tout couvert de ramée, Sous le faix du fagot aussi bien que des ans Gémissant et courbé,
Derniers vers
L’heure de ma mort, depuis dix-huit mois,  De tous les côtés sonne à mes oreilles,  Depuis dix-huit mois d’ennuis et
Copy link
Powered by Social Snap