Puisque la mort est inévitable, oublions-la. …

 Puisque la mort est inévitable, oublions-la. 

Cartes de Condoléances

On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle renaissance.
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Si l'instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.
Notre existence se trouve entre deux éternités.
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants" (Jean Cocteau)
Si le cœur s'éteint, le souvenir reste.
La vie est éphémère, mais le souvenir d'un être cher reste.
Toute ma vie je me souviendrai de sa gentillesse. Je suis de tout coeur avec vous.
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.
L'amour ne disparaît jamais... la mort n'est rien. (Saint Augustin)
Parfois, je n'arrive pas à croire que tu as disparu...
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour.

Condoléances: Articles

Gérer une mort soudaine est particulièrement difficile,  non pas parce que la douleur est plus forte que lorsqu’un décès survient
Il est important de se rappeler que vous pouvez survivre à la douleur. Il peut y avoir des moments où
Condoléances sur les réseaux sociaux
À l'époque où les réseaux sociaux sont devenus de véritables moyens de communication comme les autres, le deuil se vit
Le lys est le symbole même de la pureté et c’est la raison pour laquelle il est très utilisé lors

Condoléances: Messages

Je prie votre famille de me compter parmi vos sincères amis et espère qu’elle trouvera dans mes pensées respectueuses un
Je pense à toi et suis avec toi chaque jour et chaque instant. Tu pourras toujours compter sur moi. Amicalement,
Permettez-moi de vous dire que je partage votre peine. Je pense à vous. Je suis avec vous chaque jour et
Personne ne peut remplacer une personne si chère. En vérité, la vie ne sera plus jamais la même sans lui.

Condoléances: Citations

 La mort est le plus égoïste de nos actes. 
 Avancer, c’est reconnaître le temps. Et reconnaître le temps, c’est accepter la mort. 
 Une nation s'éteint quand elle ne réagit plus aux fanfares ; la décadence est la mort de la trompette. 
 Quand on a remonté sa montre, est-ce du temps que l'on crée, ou l'heure de la mort qu'on nourrit ? 

Condoléances: Poèmes

Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyre Anime la fin d'un beau jour, Au pied de l'échafaud j'essaye encor
Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,  Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.  J'irai par la
Ils disent qu'au ciel on retrouve  Ces chers petits morts tant pleurés.  Ah ! savent-ils bien ce qu'éprouve  Le cœur
Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt nous menace et nous dit: «Souviens-toi ! Les vibrantes Douleurs dans
Copy link
Powered by Social Snap