Faites vous accompagner pour organiser les funérailles

Organiser des funérailles

Quand quelqu’un meurt, notre monde est plongé dans la tourmente. L’avalanche d’anxiété soulève un millier de questions différentes. Que faut-il faire ? Comment gérer en même temps l’impact émotionnel ? La plupart des gens pensent plus à leur répulsion à l’idée des funérailles qu’à ce qu’ils aimeraient une fois le jour venu. L’organisation des funérailles fait pourtant partie des adieux à l’être aimé. Ceux qui sont religieux ont leurs traditions sur lesquelles s’appuyer. Des rituels éprouvés sont là pour aider les proches et leurs familles, depuis toujours. Si vous n’êtes pas religieux, vous aurez une approche plus individuelle des funérailles. Les options sont infinies, mais voici quelques lignes directrices qui peuvent servir de feuille de route pour organiser ou aider à organiser des funérailles.

S’organiser

Le sentiment de choc qui accompagne le décès d’un être cher peut rendre extrêmement difficile la prise de décisions rationnelles et claires. Pourtant les obsèques auront lieu dans les jours tout proches. Planifier des funérailles est un travail énorme. Certains disent qu’il est plus facile de planifier un mariage que d’organiser des funérailles. Vous avez peu de temps, un budget limité et d’innombrables décisions à prendre.

Il est important de ne pas vous mettre trop de pression si vous en êtes l’organisateur principal. Donnez-vous le temps de prendre les bonnes décisions et n’hésitez surtout pas à demander de l’aide si vous en avez besoin. Différentes familles ont des dynamiques différentes, certaines auront des membres qui voudront aider autant que possible et d’autres feront davantage appel à des professionnels tels que des salons funéraires et des directeurs. Il peut être difficile de savoir quoi faire, alors sachez que vous n’êtes pas obligé de prendre des décisions urgentes et de décider des choses immédiatement. Surtout, rien ne stipule que vous devez honorer votre proche d’une manière particulière. Il existe de nombreuses façons de rendre hommage au disparu, dans un budget raisonnable et en accord avec votre croyances religieuses, personnelles ou culturelles

Demander de l’aide

Si vous avez perdu une personne très proche de vous, un conjoint, un frère, une soeur, un parent proche ou un partenaire de longue date, il peut être très difficile de planifier les obsèques. Vous pouvez vous sentir submergé. N’hésitez pas à demander de l’aide à quelqu’un, ne serait-ce que pour être avec vous pendant que vous prenez les dispositions nécessaires.

Le simple fait de savoir que quelqu’un est présent peut soulager d’une pression énorme, voire même vous encourager à faire ce qui doit être fait. Si vous êtes du genre indépendant, il peut être difficile de demander de l’aide, mais vous serez peut-être surpris de voir à quel point les préparatifs sont moins pénibles quand on peut en discuter avec quelqu’un.

En famille, ou pas

Certains ont la chance d’avoir des familles nombreuses qui participent à la cuisine, au ménage, mais tout le monde n’a pas cette chance. Si vous avez la chance d’avoir ce genre de situation, profitez-en. Vous avez vécu une terrible perte, le bouleversement émotionnel est énorme et il est de la plus haute importance de bien se faire entourer. Si vous êtes un peu seul, demandez l’aide du prêtre local,ou de personnes charitables dans votre communauté qui se feront un plaisir de vous aider. L’important est de ne pas compromettre votre santé physique ou mentale en vous surchargeant de responsabilités que vous n’arrivez pas à affronter.

Dans la mesure du possible, commencez la planification de vos funérailles avec votre famille. La version que vous avez pour les funérailles, ce que le défunt aurait voulu.

Il n’existe pas de bonne ou de mauvaise façon de planifier ou d’organiser des funérailles, mais discutez de vos idées avant de commencer à faire des achats. Si vous discutez d’idées avec la famille, sur la façon dont vous voyez les funérailles et le budget global, cela vous aidera à façonner vos décisions. De plus, certains membres de la famille peuvent avoir eu une discussion intime avec le défunt à propos de ses dernières volontés, et apporter un éclairage intéressant.

Une bonne règle à suivre lorsque l’un de vos proches décède est de ne prendre aucune décision dans les premières vingt-quatre heures. Donnez-vous une chance de vous adapter le plus possible à la situation, puis discutez-en avec les membres de votre famille avant de signer un contrat, avec une entreprise de pompes funèbres par exemple.

Certains amis ou membres de la famille peuvent ne pas être d’accord avec certains de vos choix, et essayer de vous empêcher de prendre certaines décisions, mais soyez fidèles à vous-même. Si vous connaissez un souhait du défunt au sujet de ses funérailles et que vous ne le réalisez pas, vous vous en voudrez pendant longtemps. Prenez votre temps, faites les choses du mieux que vous pouvez et ayez confiance en vos choix.

Les Pompes Funèbres

Si vous préférez, contactez simplement un directeur de funérailles. Une entreprise de pompes funèbres peut vous accompagner dans les démarches, cela fait partie de leur travail. Si vous n’en connaissez pas vous pouvez demander à vos proches, ou à vos voisins. De par la nature de leur profession, la plupart des entrepreneurs de pompes funèbres sont fiables et dignes de confiance, mais il n’est pas inutile de prendre en compte les coûts et de garder les options ouvertes en s’adressant à plusieurs personnes pour obtenir des devis. Surtout, ne vous sentez pas obligé d’acheter tout ce qu’ils suggèrent. Si vous souhaitez organiser un enterrement simple et peu coûteux, un véritable entrepreneur de pompes funèbres vous aidera.

Il y a beaucoup de choses à prendre en considération lors de la planification d’un enterrement, mais il peut être utile de donner des réponses à certaines questions de base :

  1. Le défunt avait-il des désirs concernant ses arrangements funéraires?
  2. S’agira-t-il d’une sépulture, d’une crémation ?
  3. Avez-vous choisi un lieu d’inhumation ? Répond-il aux exigences légales?
  4. Y aura-t-il une veillée, et où? Dans une chambre funéraire ?
  5. Avez-vous choisi un entrepreneur de pompes funèbres, avez-vous besoin de faire des recherches avant de choisir?
  6. Impliquerez-vous votre famille ou vos amis dans les préparatifs, ou le service funèbre lui-même, et si oui, lesquels?

En cochant la liste des questions ci-dessus, vous vous assurez que les arrangements de base pour les funérailles sont en place. Une fois que vous avez répondu de manière satisfaisante à ces questions, vous pouvez passer aux questions plus complexes:

  • Quand et où se dérouleront les funérailles
  • Qui devrait être présent
  • Combien dépenser
  • Comment trouver les financements

Les funérailles : où et quand

Croyez-le ou non, les arrangements funéraires n’ont pas besoin d’être aussi restrictifs qu’on le croit. Sauf si vous êtes lié par des rituels religieux ou familiaux, par des traditions, il est possible de choisir le moment et le lieu qui vous conviennent le mieux pour les funérailles. Attention certains proches peuvent se sentir comme si leur vie était en attente jusqu’à l’enterrement effectif.

Qui devrait être présent?

Heureusement, les funérailles ne sont pas des occasions où vous êtes tenu d’envoyer des invitations personnalisées. Toute personne connaissant le défunt et souhaitant y assister est la bienvenue. Si vous préférez organiser une cérémonie privée, vous pouvez tenir service commémoratif public après les funérailles.

Les enfants doivent-ils être présents ? Devraient-ils être « exposés » à la cérémonie ? Ces décisions devraient plutôt être laissées aux parents. Ils sauront si leur enfant est assez vieux pour être initié à la mort ou assez jeune pour ne pas en être affecté. Les parents qui décident d’emmener leurs enfants doivent leur apprendre les règles de base en matière d’enterrement avant de les emmener. Le dialogue avec les enfants est bien sûr essentiel.

Combien dépenser?

Les frais de funérailles dépendent de nombreux facteurs, du type de funérailles que vous souhaitez, de votre lieu de résidence et, bien sûr, de vos moyens financiers. Lorsque vous prenez cette décision, tenez compte des points suivants:

  • Quels fonds sont disponibles de manière réaliste
  • Quel est le type d’enterrement le plus approprié
  • Une évaluation réaliste du coût des funérailles que vous planifiez

Comment payer pour les funérailles ?

S’il n’y a pas de fonds immédiats disponibles pour payer les funérailles, il est possible d’obtenir un prêt de la banque, surtout si le défunt avait une assurance vie. Sachez qu’en général, la personne qui prend la responsabilité d’organiser les obsèques est également tenue de payer pour cela. Il existe également des agences gouvernementales et des organisations telles que des associations d’anciens combattants et des syndicats, des municipalités, des associations caritatives qui peuvent être en mesure de vous aider.

Photo by Noah Silliman on Unsplash

Cartes de Condoléances

Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents, dans la mémoire des
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t’apprend parfois à vivre avec.
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t'apprend parfois à vivre avec. Utiliser ce modèle de carte
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.
Il est une tristesse si profonde qu'elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.
L'amour ne disparaît jamais... la mort n'est rien. (Saint Augustin)
Après tout ce temps ... Tu me manques encore chaque jour.
Le temps passe, les souvenirs s'estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n'oublie jamais.
Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)
On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
Si le cœur s'éteint, le souvenir reste.

Condoléances: Articles

De plus en plus souvent, la crémation est l’option choisie pour les funérailles. Aussi offrir des fleurs pour une crémation
La période de deuil est toujours très difficile. C’est la raison pour laquelle les proches du disparu ont besoin d’un
Certaines personnes, à l’approche de leur mort, confient à leurs proches qu’elles ne souhaitent pas de funérailles. Pour les personnes
L’offrande de fleurs de deuil permet d’exprimer des émotions que les mots même ne sauraient jamais décrire avec toute la

Condoléances: Messages

Personne ne peut remplacer une personne si chère. En vérité, la vie ne sera plus jamais la même sans lui.
Au moment où ce terrible deuil vous frappe, il est essentiel pour nous de vous assurer de notre soutien très
Permettez-moi de vous dire que je partage votre peine. Je pense à vous. Je suis avec vous chaque jour et
C'est avec une immense tristesse que nous vous présentons nos plus sincères condoléances. Je garderai toujours à l'esprit l'image d'une

Condoléances: Citations

 Vienne la nuit, sonne l'heure, Des gens s'amusent, d'autres meurent.  
 Quiconque n’est pas mort jeune mérite de mourir. 
 Si tu as peur de la mort, n’écoute pas ton coeur battre la nuit. 
 La nature est tout à la fois initiation et instrument de mort. 

Condoléances: Poèmes

Fable IX, Livre I. La mort, reine du monde, assembla certain jour,  Dans les enfers, toute sa cour.  Elle voulait
Dans une terre grasse et pleine d'escargots  Je veux creuser moi-même une fosse profonde,  Où je puisse à loisir étaler
Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt nous menace et nous dit: «Souviens-toi ! Les vibrantes Douleurs dans
C'est la Mort qui console, hélas ! et qui fait vivre ;  C'est le but de la vie, et c'est
Copy link
Powered by Social Snap