À Denis Gérin

Cher ami, le trépas est-il bien aussi sombre 
Qu’un vain peuple le pense ? Et l’onde aux sombres bords, 
Est-elle un ténébreux abîme, un gouffre d’ombre 
Où s’efface à jamais le souvenir des morts ?

Tu le sais, par delà l’horrible latitude, 
Par delà ce flot noir où l’homme est submergé, 
Il est, dans l’Inconnu, un lieu dont l’altitude 
Promet calme et repos au pâle naufragé.

La dépouille qui gît, froide et marmoréenne, 
Se décompose ; mais l’esprit aux vols hardis, 
Libre, attiré par la splendeur élyséenne, 
Monte de ciel en ciel aux plus hauts paradis.

Sur le cher mort qu’on vient de clouer dans sa bière, 
Sur le frère qui part et qui prend les devants 
Pour arriver plus vite au pays de lumière, 
Ne pleurons pas, pleurons plutôt sur les vivants.

Pleurons sur les amis dont les espoirs s’éteignent ; 
Pleurons sur les trésors qu’emporte le cercueil ; 
Oui, pleurons sur tous ceux dont les cœurs blessés saignent 
Dans la nuit de l’exil et dans la nuit du deuil.

 

Nérée Beauchemin

Cartes de Condoléances

Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Si l'instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.
Le Deuil n'est pas l'absence d'Amour, le Deuil est la preuve que l'Amour est toujours là.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)
Parfois, je n'arrive pas à croire que tu as disparu...
Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents, dans la mémoire des
Je suis de tout coeur avec toi en ces moments difficiles.
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l'amour de la famille et
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour.
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.
Tout disparaît en un clin d'oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.

Condoléances: Articles

Eloigner l’enfant ne signifie pas le protégerDans notre société, la mort est devenue un tabou, ce qui se manifeste tout
Après les funérailles, dernier moment de communion et de rassemblement autour du défunt, le calme et la solitude s’installent. C’est
Le fait de présenter ses condoléances avec des fleurs est une tradition issue de la famille romaine. Du fait de
Les fêtes de fin d’années sont toujours difficiles à vivre pour les personnes endeuillées, car elles les plongent dans un

Condoléances: Messages

Nous n’en avons pas cru nos yeux en lisant le faire-part de décès. Il a donc fallu que sa vie
Le cœur lourd, je prie pour le repos éternel de celui qui était un homme exceptionnel.
On reconnaît la véritable amitié dans les moments difficiles. Le deuil cruel qui vous frappe nous permet de vous dire
S'il était des mots à prononcer pour tenter de vous consoler, nous les dirions du fond du coeur pour adoucir

Condoléances: Citations

 Tous ceux qui vivent ne sont point vivants ; et la mort n'est pas une porte qui s'ouvre en un
 La mort est plus douce que la tyrannie. 
 Quand le coeur d'un grand homme cesse de battre, on donne son nom à une artère.  
 Le crime de penser n'entraîne pas la mort. 

Condoléances: Poèmes

Arrêtez les pendules, coupez le téléphone,Empêchez le chien d’aboyer pour l’os que je lui donne,Faites taire les pianos et sans
Quand l'être cher vient d'expirer, On sent obscurément la perte, On ne peut pas encor pleurer : La mort présente déconcerte ; Et ni
J'ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs Je marche, sans trouver de bras qui me secourent, Puisque je ris
Oh ! vous aurez trop dit au pauvre petit ange  Qu'il est d'autres anges là-haut,  Que rien ne souffre au