Je suis vraiment affligé. Condoléances sincères et attristées.

Je suis vraiment affligé. Condoléances sincères et attristées.

Cartes de Condoléances

Les promesses de la jeunesse
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.… Lire la Suite
Parler de ses peines
Parler de ses peines, c’est déjà se consoler (A. Camus)… Lire la Suite
Après tout ce temps
Après tout ce temps … Tu me manques encore chaque jour.… Lire la Suite
Avec vous
Avec vous, sincères condoléances.… Lire la Suite
Une partie de moi
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.… Lire la Suite
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons
Lorsque nous perdons quelqu’un que nous aimons, il semble que le temps s’arrête.… Lire la Suite
Le temps passe
Le temps passe, les souvenirs s’estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n’oublie jamais.… Lire la
La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Si le cœur…
Si le cœur s’éteint, le souvenir reste.… Lire la Suite
Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
Toute ma vie je me souviendrai
Toute ma vie je me souviendrai de sa gentillesse. Je suis de tout coeur avec vous.… Lire la Suite
On est seul
On est seul ici, et ta lumière me manque.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Le deuil 2.0
Il y a de multiples façons de faire son deuil et de se remémorer la personne que l’on a perdu.
Envoyer une carte pour un décès
Le deuil est toujours un moment pénible, peu importe vos rapports avec le défunt. Pour adresser votre soutien à la
L'expérience du deuil
Le deuil est le processus naturel de guérison qui survient après une perte importante. C’est une expérience éprouvante pour chacun
Cinq conseils pour aider un ami en deuil à mieux vivre les fêtes de fin d’année
  Les rues qui s’illuminent, les vitrines qui se teintent de couleurs festives, les premiers flocons de neige qui tombent

Condoléances: Messages

Devant ce douloureux coup du sort, je suis à la fois triste et décontenancé. Je voudrais vous apporter un peu
Devant ce douloureux coup du sort, je suis à la fois triste et décontenancé. Je voudrais vous apporter un peu
Bien que la vie soit maintenant assombrie par la douleur, gardez à l'esprit s'il-vous-plaît que la famille et les amis
Bien que la vie soit maintenant assombrie par la douleur, gardez à l’esprit s’il-vous-plaît que la famille et les amis
Recevez mes très sincères condoléances et l'expression de ma plus profonde sympathie. Prévenu trop tard pour pouvoir assister à la
Recevez mes très sincères condoléances et l’expression de ma plus profonde sympathie. Prévenu trop tard pour pouvoir assister à la
Chère XXXX, c’est avec beaucoup de tristesse que je viens d'apprendre le décès de XXXX. Que te dire sinon bon
Chère XXXX, c’est avec beaucoup de tristesse que je viens d’apprendre le décès de XXXX. Que te dire sinon bon

Condoléances: Citations

 Le laurier du poète est souvent un cyprès.  …
 Le laurier du poète est souvent un cyprès.  … Lire la Suite
 Condamnés à la mort, condamnés à la vie, voilà deux certitudes. …
 Condamnés à la mort, condamnés à la vie, voilà deux certitudes. … Lire la Suite
 Lorsqu’on donne une heure à un condamné à mort, cette heure a la valeur d’une v…
 Lorsqu’on donne une heure à un condamné à mort, cette heure a la valeur d’une vie entière. … Lire la Suite
La mort lave tout… et ne nettoie rien….
La mort lave tout… et ne nettoie rien.… Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

"L'Horloge", Charles Baudelaire.
Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt nous menace et nous dit: «Souviens-toi ! Les vibrantes Douleurs dans
"La mort des amants", Charles Baudelaire.
Nous aurons des lits pleins d’odeurs légères, Des divans profonds comme des tombeaux, Et d’étranges fleurs sur des étagères, Ecloses
La mort fervente, d'Anna de Noailles
Mourir dans la buée ardente de l’été,  Quand parfumé, penchant et lourd comme une grappe,  Le coeur, que la rumeur
"La mort et le bûcheron", Jean de la Fontaine.
Un pauvre Bûcheron, tout couvert de ramée, Sous le faix du fagot aussi bien que des ans Gémissant et courbé,
Retour haut de page