La mort n'est qu'un mot, une sorte de signe dont le sens nous échappe. …

 La mort n’est qu’un mot, une sorte de signe dont le sens nous échappe. 

Cartes de Condoléances

Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Carte de condoléances Prix
Le deuil est le prix que nous payons pour l’amour.… Lire la Suite
Le temps passe
Le temps passe, les souvenirs s’estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n’oublie jamais.… Lire la
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Carte de condoléances Amour
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.… Lire la Suite
Je suis de tout coeur avec toi
Je suis de tout coeur avec toi en ces moments difficiles.… Lire la Suite
On est seul
On est seul ici, et ta lumière me manque.… Lire la Suite
Si le cœur…
Si le cœur s’éteint, le souvenir reste.… Lire la Suite
L'amour ne disparait jamais
L’amour ne disparaît jamais… la mort n’est rien. (Saint Augustin)… Lire la Suite
Toute ma vie je me souviendrai
Toute ma vie je me souviendrai de sa gentillesse. Je suis de tout coeur avec vous.… Lire la Suite
On n'oublie jamais
On n’oublie jamais une personne, on s’habitue seulement à son absence.… Lire la Suite
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.
Carte de condoléances Promesse
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.… Lire la Suite
Les bons souvenirs
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l’amour de la famille et
Le deuil n'est pas l'absence d'amour
Le Deuil n’est pas l’absence d’Amour, le Deuil est la preuve que l’Amour est toujours là.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Choisir des fleurs de deuil pour un grand-père
Dans le cadre d’un décès, les fleurs permettent de témoigner un soutien et de transmettre sa sympathie à la famille
La perte d’un ami virtuel
Facebook, Twitter, Instagram ou les blogs personnels servent, entre autres, à renouer des liens avec des amis perdus de vue
Les groupes de deuil
Lorsque l’on traverse la douloureuse épreuve du deuil, il peut être plus facile de parler de sa souffrance à des
Obsèques: les fleurs dorées
Quand on pense aux compositions florales et aux couleurs des fleurs, l’or ne me vient pas à l’esprit. Surtout quand

Condoléances: Messages

Un être cher vient de s'en aller. Comment exprimer par de simples mots la grande émotion et l'infinie tristesse qu'au
Un être cher vient de s’en aller. Comment exprimer par de simples mots la grande émotion et l’infinie tristesse qu’au
En partageant votre peine profonde, nous voulons vous aider à l'atténuer.
En partageant votre peine profonde, nous voulons vous aider à l’atténuer.… Lire la Suite
Toute ma vie je me souviendrai de sa gentillesse. Je suis de tout coeur avec vous.
Toute ma vie je me souviendrai de sa gentillesse. Je suis de tout coeur avec vous.… Lire la Suite
On reconnaît la véritable amitié dans les moments difficiles. Le deuil cruel qui vous frappe nous permet de vous dire
On reconnaît la véritable amitié dans les moments difficiles. Le deuil cruel qui vous frappe nous permet de vous dire

Condoléances: Citations

 On passe sa vie à être menacé de mort. …
 On passe sa vie à être menacé de mort. … Lire la Suite
La vieillesse n'est pas une question de mort, c'es…
La vieillesse n’est pas une question de mort, c’est une question de santé, puisque la mort est certaine.… Lire la
 La vie est un sommeil dont on ne se réveille qu'à la mort. …
 La vie est un sommeil dont on ne se réveille qu’à la mort. … Lire la Suite
 Dormir est une façon de mourir ou tout au moins de mourir à la réalité, mieux e…
 Dormir est une façon de mourir ou tout au moins de mourir à la réalité, mieux encore, c’est la mort

Condoléances: Poèmes

À Denis Gérin
Cher ami, le trépas est-il bien aussi sombre  Qu’un vain peuple le pense ? Et l’onde aux sombres bords,  Est-elle
Sur la mort, de René-François Sully Prudhomme
I.   On ne songe à la Mort que dans son voisinage :  Au sépulcre éloquent d’un être qui m’est
La mort fervente, d'Anna de Noailles
Mourir dans la buée ardente de l’été,  Quand parfumé, penchant et lourd comme une grappe,  Le coeur, que la rumeur
À la mère de l'enfant mort
Oh ! vous aurez trop dit au pauvre petit ange  Qu’il est d’autres anges là-haut,  Que rien ne souffre au
Copy link
Powered by Social Snap