Apporter un soutien après une fausse couche

Une fausse couche est un décès dans la famille et doit être traitée comme tel. Des commentaires maladroits peuvent blesser profondément les personnes endeuillées.

Juste parce qu’un bébé est mort avant sa naissance ne signifie pas qu’il n’a pas été profondément aimé, chéri , et voulu. Souvent, les parents ont déjà appris le sexe du bébé, choisi un nom, prévu la crèche, acheté des articles pour le bébé.

Que dire ? Il vaut mieux s’en tenir à l’essentiel. Exprimez votre sympathie la même manière que vous le feriez pour tout autre mort : en personne, par téléphone ou dans une note. Dire que vous êtes désolé pour la perte et leur faire savoir que vous espérer que de leur rêve d’enfantement deviendra réalité . Envoyer des fleurs si c’est ce que vous feriez normalement ou offrir d’apporter un repas. Les parents qui ont déjà des enfants pourraient apprécier un peu d’aide pour les garder pendant qu’ils s’occupent des rendez-vous médicaux , des courses ou simplement s’isoler un instant.

À vouloir bien faire, vous pourriez être blessant. Évitez ce genre de propos : 

  • C’est arrivé pour une raison.
  • Il y avait sûrement un problème avec ton bébé.
  • C’est la volonté de Dieu .
  • C’est mieux comme ça.
  • Au moins, vous ne connaissez pas le bébé.
  • Vous pouvez réessayer.
  • Vous pouvez toujours en avoir un autre.
  • Vous en avez déjà deux enfants en bonne santé.

Soyez honnête : « Je suis tellement choqué , je ne sais pas quoi dire » ou « Je sais combien vous avez voulu ce bébé et je suis vraiment désolé. » 

Il faudra bien sûr un certain temps aux parents pour récupérer et passer à autre chose de leur vie. Soyez patient avec eux, et faites bien attention à ce que vous dites.

Image: Creative Commons/klearchos

Cartes de Condoléances

Tu étais la lumière de ma vie.
On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
Le temps passe, les souvenirs s'estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n'oublie jamais.
Si le cœur s'éteint, le souvenir reste.
Je suis de tout coeur avec vous, mes sincères condoléances.
Je suis de tout coeur avec toi en ces moments difficiles.
Notre existence se trouve entre deux éternités.
Nous partageons votre douleur. Toutes nos condoléances.
Il est une tristesse si profonde qu'elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste
Le Deuil n'est pas l'absence d'Amour, le Deuil est la preuve que l'Amour est toujours là.
Le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu.

Condoléances: Articles

Le deuil est une épreuve difficile où les proches du disparu ont parfois du mal à s'en remettre. C'est pour
Les fleurs ont pouvoir apaisant sur les familles endeuillées et permettent d'extérioriser ses sentiments profonds lorsqu'on perd un être cher.
Acte d’une grande profondeur et d’une grande humanité, l’écriture d’une lettre de condoléances est un geste infiniment difficile à faire.Il
Retourner chez soi, auprès de ses proches, pour mourir là où on a vécu, tel est le souhait exprimé par

Condoléances: Messages

La mère est l'être le plus cher au monde. Personne et rien ne peut combler le vide créé par la
Toutes nos pensées pour vous aider à dépasser l'immense vide laissé par la perte de votre père / mère /
Puisse son âme repose en paix, je crois fermement que Dieu l'acceptera à bras ouverts pour tout le bien qu'il
Votre peine est la mienne. Comment mieux m’y associer qu’en vous réitérant tout mon attachement pour vous-même et la personne

Condoléances: Citations

 Partir, c'est mourir un peu, mais mourir, c'est partir beaucoup.  
 On ne doit pas nous voler notre propre mort, car elle fait partie de notre vie, il est donc important
 On ne s'habitue pas vite à la mort des autres. Comme ce sera long, quand il faudra s'habituer à la
 Que c'est donc vite fait, la mort des autres. 

Condoléances: Poèmes

Quand l'être cher vient d'expirer, On sent obscurément la perte, On ne peut pas encor pleurer : La mort présente déconcerte ; Et ni
Toi qui m'entends sans peur te parler de la mort, Parce que ton espoir te promet qu'elle endort Et que le court
I. On ne songe à la Mort que dans son voisinage : Au sépulcre éloquent d'un être qui m'est cher, J'ai, pour m'en
Un pauvre Bûcheron, tout couvert de ramée, Sous le faix du fagot aussi bien que des ans Gémissant et courbé,
Copy link
Powered by Social Snap