N'importe qui peut être oublié, mais pas un homme qui a choisi une vie d'abnégation et de générosité.

N’importe qui peut être oublié, mais pas un homme qui a choisi une vie d’abnégation et de générosité.

Cartes de Condoléances

Le deuil n'est pas l'absence d'amour
Le Deuil n’est pas l’absence d’Amour, le Deuil est la preuve que l’Amour est toujours là.… Lire la Suite
Je suis de tout coeur avec vous
Je suis de tout coeur avec vous, mes sincères condoléances.… Lire la Suite
Ceux que nous avons tant aimés
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.… Lire la Suite
La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Les promesses de la jeunesse
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.… Lire la Suite
Il est une tristesse
Il est une tristesse si profonde qu’elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)… Lire la
Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite
Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite
Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite
Tout disparaît
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
Renaissance
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle renaissance.… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Comment présenter ses condoléances à un collègue de travail ?
Quand un collègue de travail perd un proche, on ne sait bien souvent pas comment se comporter. Comment réconforter cette
Fin de vie et maladie d'Alzheimer
Avec plus de 800 000 personnes atteintes, la maladie d’Alzheimer fait des ravages en France, au point de se hisser
Condoléances: 20 textes pour la perte d'une mère
La perte d’une mère est une immense perte. Trouver les mots de sympathie pour consoler une personne qui a perdu
Deuil: offrir des fleurs en pot
 Après les obsèques, certaines compositions comme les couronnes, les bouquets et les fleurs ont tendance à disparaitre. Le caveau reste

Condoléances: Messages

S'il a quitté cette terre il ne nous quittera jamais vraiment, car il est toujours vivant dans nos cœurs et
S’il a quitté cette terre il ne nous quittera jamais vraiment, car il est toujours vivant dans nos cœurs et
Je suis profondément attristé par la nouvelles de votre perte. Je prie pour que Dieu vous donne la force nécessaire
Je suis profondément attristé par la nouvelles de votre perte. Je prie pour que Dieu vous donne la force nécessaire
Bien que la vie soit maintenant assombrie par la douleur, gardez à l'esprit s'il-vous-plaît que la famille et les amis
Bien que la vie soit maintenant assombrie par la douleur, gardez à l’esprit s’il-vous-plaît que la famille et les amis
Prenant part à votre douleur, je vous présente mes sincères condoléances, à vous et à votre famille. En ces moments
Prenant part à votre douleur, je vous présente mes sincères condoléances, à vous et à votre famille. En ces moments

Condoléances: Citations

 Les vivants sont toujours de plus en plus dominés par les morts. …
 Les vivants sont toujours de plus en plus dominés par les morts. … Lire la Suite
 Les défauts de nos morts se fanent, leurs qualités fleurissent, leurs vertus éc…
 Les défauts de nos morts se fanent, leurs qualités fleurissent, leurs vertus éclatent dans le jardin de notre souvenir. … Lire
 Etre seul, c’est s’entraîner à la mort. …
 Etre seul, c’est s’entraîner à la mort. … Lire la Suite
 Pour l'amour et la beauté et le bonheur il n'y a ni mort ni changement. …
 Pour l’amour et la beauté et le bonheur il n’y a ni mort ni changement. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Le mort joyeux
Dans une terre grasse et pleine d’escargots  Je veux creuser moi-même une fosse profonde,  Où je puisse à loisir étaler
À Laure, duchesse d'A.
Puisqu’ils n’ont pas compris, dans leur étroite sphère,  Qu’après tant de splendeur, de puissance et d’orgueil,  Il était grand et
Au bord de la forêt, d'André Lemoyne
À Madame Sureau-Bellet.     I.   L’hirondelle frileuse au loin s’était enfuie.  Sous les dernières fleurs, les papillons mouraient. 
La jeune veuve
La perte d’un époux ne va point sans soupirs.  On fait beaucoup de bruit, et puis on se console.  Sur
Retour haut de page