Tout est bon dans la vie, même la mort. …

 Tout est bon dans la vie, même la mort. 

Cartes de Condoléances

Le temps passe
Le temps passe, les souvenirs s’estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n’oublie jamais.… Lire la
Le malheur de l'avoir perdu
Le malheur de l’avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l’avoir connu.… Lire la Suite
La vie est éphémère…
La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste.… Lire la Suite
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.
Carte de condoléances Disparition
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
Les bons souvenirs
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l’amour de la famille et
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t’apprend parfois à vivre avec.
Carte de condoléances Douleur
Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t’apprend parfois à vivre avec. Utiliser ce modèle de carte…
On est seul
On est seul ici, et ta lumière me manque.… Lire la Suite
Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
Dans nos cœurs…
La vie a une fin comme une lumière de bougie s’éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite
Le souvenir
Le souvenir, c’est la présence invisible. (V. Hugo)… Lire la Suite
Le vrai tombeau
« Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants » (Jean Cocteau)… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Écrire son testament
Loin d’être réservé aux personnes âgées, l’écriture d’un testament est un acte essentiel si l’on ne souhaite pas suivre les
Les condoléances
Envoyer une carte, un message sur Internet, ou même une lettre de condoléances, n’est pas une chose facile. Il est
Des fleurs pour une crémation
De plus en plus souvent, la crémation est l’option choisie pour les funérailles. Aussi offrir des fleurs pour une crémation
Choisir un bouquet de lys pour un enterrement
Le lys est le symbole même de la pureté et c’est la raison pour laquelle il est très utilisé lors

Condoléances: Messages

La naissance est un cadeau pour profiter de la vie sur terre. La mort est un privilège pour se libérer
La naissance est un cadeau pour profiter de la vie sur terre. La mort est un privilège pour se libérer
Le malheur qui vient de bouleverser votre famille m’a pétrifié. Sachez que je suis de tout cœur avec vous. Soyez
Le malheur qui vient de bouleverser votre famille m’a pétrifié. Sachez que je suis de tout cœur avec vous. Soyez
Acceptez s'il-vous-plaît mes condoléances pour le décès de votre (fils, frère, épouse, père…). Ce fut un honneur d'avoir connu une
Acceptez s’il-vous-plaît mes condoléances pour le décès de votre (fils, frère, épouse, père…). Ce fut un honneur d’avoir connu une
La véritable amitié se partage dans les moments d'épreuve. Le deuil cruel qui vous frappe nous permet de vous dire
La véritable amitié se partage dans les moments d’épreuve. Le deuil cruel qui vous frappe nous permet de vous dire

Condoléances: Citations

 On ne vit pas avec les morts : on meurt avec eux ou on les fait revivre. Ou bie…
 On ne vit pas avec les morts : on meurt avec eux ou on les fait revivre. Ou bien, on
 Coma : la mort comme si vous y étiez. …
 Coma : la mort comme si vous y étiez. … Lire la Suite
 La mort d’un académicien est un événement grave à coup sûr, ce n’est pas un évé…
 La mort d’un académicien est un événement grave à coup sûr, ce n’est pas un événement triste. … Lire la Suite
 Le plus petit instant de la vie est plus fort que la mort, et la nie. …
 Le plus petit instant de la vie est plus fort que la mort, et la nie. … Lire la Suite

Condoléances: Poèmes

Le dernier adieu, de René-François Sully Prudhomme
Quand l’être cher vient d’expirer,  On sent obscurément la perte,  On ne peut pas encor pleurer :  La mort présente
"La mort dans la vie", Théophile Gautier.
La spirale sans fin dans le vide s’enfonce ; Tout autour, n’attendant qu’une fausse réponse Pour vous pomper le sang,
"L'Horloge", Charles Baudelaire.
Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt nous menace et nous dit: «Souviens-toi ! Les vibrantes Douleurs dans
À Denis Gérin
Cher ami, le trépas est-il bien aussi sombre  Qu’un vain peuple le pense ? Et l’onde aux sombres bords,  Est-elle
Copy link
Powered by Social Snap