Les morts ne dorment point tous étendus sous terre. Certains, qu'on n'a pas inh…

 Les morts ne dorment point tous étendus sous terre.
Certains, qu’on n’a pas inhumés,
Reviennent fréquemment, la nuit, en grand mystère,
Hanter les lieux qu’ils ont aimés. 

Cartes de Condoléances

Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite
Dans nos cœurs…
La vie a une fin comme une lumière de bougie s’éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.
Carte de condoléances Disparition
Tout disparaît en un clin d’oeil, pardonnez souvent, aimez de tout votre coeur.… Lire la Suite
L'amour est la seule chose qu'on emporte dans l'éternité
Carte de condoléances Éternité
L’amour est la seule chose qu’on emporte dans l’éternité (Antonine Maillet)… Lire la Suite
Renaissance
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle renaissance.… Lire la Suite
Nous partageons
Nous partageons votre douleur. Toutes nos condoléances.… Lire la Suite
Tu n'es plus là
Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis (Victor Hugo)… Lire la Suite
Les bons souvenirs
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l’amour de la famille et
Plus fort que la mort
Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents, dans la mémoire des
Il est une tristesse
Il est une tristesse si profonde qu’elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)… Lire la
Je ne cacherai pas…
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.… Lire la Suite
Sans les arbres…
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)… Lire la Suite

Condoléances: Articles

80 messages de condoléances
Quand on apprend la disparition de quelqu’un, membre de la famille, ami, ou simple connaissance, il est d’usage d’envoyer immédiatement
Votre absence aux obsèques
Parce que vous ne pouvez pas vous libérer de votre travail, parce que c’est trop loin, parce que vous l’avez
Hommes et femmes vivent-ils le deuil différemment ?
On a longtemps pensé que les hommes faisaient leur deuil plus rapidement que les femmes, et que les veufs, notamment,
Le travail de deuil
En tant que personne en état de grande souffrance , vous devez assimiler le fait que le deuil nécessite un

Condoléances: Messages

Toutes nos pensées pour vous aider à dépasser l'immense vide laissé par la perte de votre père / mère /
Toutes nos pensées pour vous aider à dépasser l’immense vide laissé par la perte de votre père / mère /
Condoléances à la famille endeuillée. Mes larmes coulent pour un ami, un grand homme.
Condoléances à la famille endeuillée. Mes larmes coulent pour un ami, un grand homme.… Lire la Suite
Chère XXXX, c’est avec beaucoup de tristesse que je viens d'apprendre le décès de XXXX. Que te dire sinon bon
Chère XXXX, c’est avec beaucoup de tristesse que je viens d’apprendre le décès de XXXX. Que te dire sinon bon
Une belle âme, pleine d'amour, s'en est allée loin de vous, en vous laissant dans la solitude et la tristesse.
Une belle âme, pleine d’amour, s’en est allée loin de vous, en vous laissant dans la solitude et la tristesse.

Condoléances: Citations

 La crainte du Seigneur est une source de vie pour éviter la chute qui donne la …
 La crainte du Seigneur est une source de vie pour éviter la chute qui donne la mort. … Lire la Suite
 Le paradis terrestre est partout quand nous le voulons.  …
 Le paradis terrestre est partout quand nous le voulons.  … Lire la Suite
 Plus absurde est la vie, moins supportable est la mort. …
 Plus absurde est la vie, moins supportable est la mort. … Lire la Suite
 Le grand tort des hommes, dans leur songe de bonheur, est d’oublier cette infir…
 Le grand tort des hommes, dans leur songe de bonheur, est d’oublier cette infirmité de la mort attachée à leur

Condoléances: Poèmes

"La mort et le bûcheron", Jean de la Fontaine.
Un pauvre Bûcheron, tout couvert de ramée, Sous le faix du fagot aussi bien que des ans Gémissant et courbé,
Grand deuil, de Nérée Beauchemin
Dans le clair-obscur de la pièce close,  Où brûle une cire au reflet tremblant,  Rigide, et grandi par la mort,
Coquetterie posthume
Quand je mourrai, que l’on me mette,  Avant de clouer mon cercueil,  Un peu de rouge à la pommette,  Un
Sur la mort, de René-François Sully Prudhomme
I.   On ne songe à la Mort que dans son voisinage :  Au sépulcre éloquent d’un être qui m’est
Copy link
Powered by Social Snap