Dire qu'il nous faudra mourir, qu'il nous est impo…

Dire qu’il nous faudra mourir, qu’il nous est impossible de n’être point nés !

Cartes de Condoléances

La vie est éphémère, mais le souvenir d'un être cher reste.
La vie a une fin comme une lumière de bougie s'éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Tu étais la lumière de ma vie.
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons, il semble que le temps s'arrête.
Notre existence se trouve entre deux éternités.
L'amour ne disparaît jamais... la mort n'est rien. (Saint Augustin)
Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents, dans la mémoire des
Parfois, je n'arrive pas à croire que tu as disparu...
Je suis de tout coeur avec vous, mes sincères condoléances.
Le Deuil n'est pas l'absence d'Amour, le Deuil est la preuve que l'Amour est toujours là.
On n'oublie jamais une personne, on s'habitue seulement à son absence.
Je ne peux pas imaginer à quel point ce que vous vivez en ce moment est difficile, je sais juste

Condoléances: Articles

Gérer une mort soudaine est particulièrement difficile,  non pas parce que la douleur est plus forte que lorsqu’un décès survient
 Après les obsèques, certaines compositions comme les couronnes, les bouquets et les fleurs ont tendance à disparaitre. Le caveau reste
Présenter ses condoléances ne se limite pas seulement à un petit message que l'on écrit sur une carte ou un
On a longtemps pensé que les hommes faisaient leur deuil plus rapidement que les femmes, et que les veufs, notamment,

Condoléances: Messages

Je suis fier d'avoir connu votre (père, mère...) Il était vraiment un repère dans ma vie et il va beaucoup
Une belle âme, pleine d'amour, s'en est allée loin de vous, en vous laissant dans la solitude et la tristesse.
Quand nous avons appris le décès de votre (époux, épouse, frère…), ce sont beaucoup de bons souvenirs qui ont surgi.
Acceptez s'il-vous-plaît mes condoléances pour le décès de votre (fils, frère, épouse, père...). Ce fut un honneur d'avoir connu une

Condoléances: Citations

 Evoluer, c'est céder à la fatalité.  
 Les lâches meurent plusieurs fois avant leur mort ; Le brave ne goûte jamais la mort qu'une fois.  
 Il n'est qu'une façon de vaincre assurément la mort, c'est encore de mourir. 
 Celui qui se donne la mort est une victime qui rencontre son bourreau et le tue. 

Condoléances: Poèmes

Écrit au nom de M. Puget pour sa femme. 1614.  Belle âme qui fus mon flambeau, Reçois l'honneur qu'en ce tombeau Je suis obligé
De mes pensers confidente chérie, Toi, dont les chants faciles et flatteurs Viennent parfois suspendre les douleurs Dont les Amours ont parsemé ma
L'amour ne disparaît jamais.La mort n’est rien.Je suis seulement passé dans la pièce d’à côté.Je suis moi, tu es toi
Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,  Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.  J'irai par la