Cartes de Condoléances

Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu. Que l'amour de la famille et
Si l’instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux
Si l'instant est douloureux, convoque les souvenirs heureux.
La vie est éphémère, mais le souvenir d'un être cher reste.
Nous partageons votre douleur. Toutes nos condoléances.
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour
Le deuil est le prix que nous payons pour l'amour.
La vie a une fin comme une lumière de bougie s'éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Le souvenir, c'est la présence invisible. (V. Hugo)
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.
Sans les arbres dans lesquels il joue, le vent resterait invisible. (C. Singer)
Une partie de moi disparue à jamais, une partie de toi pour toujours en moi.
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants" (Jean Cocteau)
Le temps passe, les souvenirs s'estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le coeur n'oublie jamais.

Condoléances: Articles

Une fausse couche est un décès dans la famille et doit être traitée comme tel. Des commentaires maladroits peuvent blesser
Envoyer une carte, un message sur Internet, ou même une lettre de condoléances, n'est pas une chose facile. Il est
Il est important de se rappeler que vous pouvez survivre à la douleur. Il peut y avoir des moments où
Les fleurs de deuil permettent de rendre un dernier et bel hommage à une personne. Le cœur de fleurs est

Condoléances: Messages

Je suis profondément attristé par la nouvelles de votre perte. Je prie pour que Dieu vous donne la force nécessaire
S'il a quitté cette terre il ne nous quittera jamais vraiment, car il est toujours vivant dans nos cœurs et
Je veux m’associer à tous ceux qui prennent part à votre affliction. Veuillez recevoir mes condoléances très sincères et croire
Prenant part à votre douleur, je vous présente mes sincères condoléances, à vous et à votre famille. En ces moments

Condoléances: Citations

L'homme naît sans dents, sans cheveux et sans illusions, et il meurt de même, sans cheveux, sans dents et sans
 Voix de la vie, silence de la mort, le clivage est si simple. 
 Les amants pensent à la mort et s'étreignent. De nous tous qui vivons, ce sont les plus vivants. 
 Désobéir, c’est franchir une ligne symbolique, assumer l’angoisse de la mort. 

Condoléances: Poèmes

Dans le clair-obscur de la pièce close, Où brûle une cire au reflet tremblant, Rigide, et grandi par la mort, repose Le corps
J'ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs Je marche, sans trouver de bras qui me secourent, Puisque je ris
La spirale sans fin dans le vide s’enfonce ; Tout autour, n’attendant qu’une fausse réponse Pour vous pomper le sang,
Voici la mort du ciel en l'effort douloureux Qui lui noircit la bouche et fait saigner les yeux. Le ciel
Copy link
Powered by Social Snap