Comment exprimer sa sympathie ?

Quelques règles élémentaires sont à respecter pour présenter ses condoléances en personne aux proches d’un défunt :

  • Soyez présent. Éteignez votre portable, regardez la personne dans les yeux, ne serait-ce qu’un instant. Prenez le temps de dire quelques mots simples. La situation est inconfortable, mais ne vous détournez pas comme si vous cherchiez à fuir la personne.
  • Evitez de dire des banalités. Ne meublez pas.
  • Assurez la personne de votre disponibilité. Proposez votre aide pour les préparatifs (faire des courses, préparer la réception des invités les plus proches, faire du rangement au logement du défunt…)
  • Même si les proches sont croyants, ne vous sentez pas obligé de dire que maintenant, le défunt est dans un bien meilleur endroit. Les proches du défunt souffrent de la perte d’un être cher.
  • Si vous êtes très proche de la personne endeuillée, prenez-la tout simplement dans vos bras

Image: Creative Commons

Cartes de Condoléances

Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera
Même la nuit la plus sombre prendra fin et le soleil se lèvera. Victor Hugo
Parfois, je n'arrive pas à croire que tu as disparu...
Il est une tristesse si profonde qu'elle ne peut pas même prendre la forme des larmes. (H. Murakami)
La vie a une fin comme une lumière de bougie s'éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Nous comprenons la mort uniquement après qu’elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons
Nous comprenons la mort uniquement après qu'elle ait mis les mains sur une personne que nous aimons. (Anne L. de
Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.
Le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu.
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Le problème, c'est que vous pensez avoir le temps.
Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle renaissance.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option.
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.
Avec vous, sincères condoléances.

Condoléances: Articles

Les fleurs ont toujours eu un pouvoir de réconfort immense. Elles sont le symbole même de l’espoir et peuvent transmettre
La mort est, dans notre société, un tabou, et en parler fait naitre toutes sortes de sentiments : la panique,
Faites vous accompagner pour organiser les funérailles
Quand quelqu'un meurt, notre monde est plongé dans la tourmente. L’avalanche d’anxiété soulève un millier de questions différentes. Que faut-il
Cimetère Irlandais Obsèques
Les Irlandais sont réputés pour leur joie de vivre, leur foi en la chance et leur courage, en particulier lorsqu’il

Condoléances: Messages

Une belle âme, pleine d'amour, s'en est allée loin de vous, en vous laissant dans la solitude et la tristesse.
Nous sommes de tout coeur avec vous en ces moments douloureux. C'est une mauvaise nouvelle que nous venons d'apprendre aujourd’hui.
Je viens de prendre connaissance du décès de XXXX. Nous savons qu'un jour l'existence se termine pour chacun d’entre nous.
C'est avec une grande émotion que j'ai appris cette triste nouvelle. Je vous prie de croire en mon affectueux soutien

Condoléances: Citations

 La mort du jardinier n'est rien qui lèse un arbre. Mais si tu menaces l'arbre, alors meurt deux fois le
 Il faut au moins deux morts pour un vivant. 
 On a beau dire, le malheur, ça rapproche... Ça donne du poids aux êtres, aux choses...  
 Le mort va compter les étoiles et il reviendra quand il les aura toutes comptées. 

Condoléances: Poèmes

Je suis debout au bord de la plage ;Un voilier passe dans la brise du matinet part vers l'océan.Il est
Oh ! vous aurez trop dit au pauvre petit ange  Qu'il est d'autres anges là-haut,  Que rien ne souffre au
Écrit au nom de M. Puget pour sa femme. 1614.  Belle âme qui fus mon flambeau, Reçois l'honneur qu'en ce tombeau Je suis obligé
À Madame Sureau-Bellet.  I. L'hirondelle frileuse au loin s'était enfuie. Sous les dernières fleurs, les papillons mouraient. Près des étangs voilés où crépitait la