Le grand courage, c'est encore de tenir les yeux o…

Le grand courage, c’est encore de tenir les yeux ouverts sur la lumière comme sur la mort.

Cartes de Condoléances

Tu étais…
Tu étais la lumière de ma vie.… Lire la Suite
On n'oublie jamais
On n’oublie jamais une personne, on s’habitue seulement à son absence.… Lire la Suite
Le malheur de l'avoir perdu
Le malheur de l’avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l’avoir connu.… Lire la Suite
Si le cœur…
Si le cœur s’éteint, le souvenir reste.… Lire la Suite
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.
Carte de condoléances Promesse
La jeunesse offre la promesse du bonheur, mais la vie offre les réalités du deuil.… Lire la Suite
Lorsque nous perdons quelqu'un que nous aimons
Lorsque nous perdons quelqu’un que nous aimons, il semble que le temps s’arrête.… Lire la Suite
Je ne cacherai pas…
Je ne cacherai pas ma souffrance, tout comme je ne cachais pas mon amour.… Lire la Suite
Notre existence
Notre existence se trouve entre deux éternités.… Lire la Suite
Mon coeur souffre
Mon coeur souffre avec toi. Je suis là si tu as besoin de moi.… Lire la Suite
Dans nos cœurs…
La vie a une fin comme une lumière de bougie s’éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître
Carte de condoléances Amour
Ceux que nous avons tant aimés ne peuvent jamais tout à fait disparaître.… Lire la Suite
Parler de ses peines, c'est déjà se consoler
Carte de condoléances Peines
Parler de ses peines, c’est déjà se consoler (A. Camus)… Lire la Suite

Condoléances: Articles

Envoyer ses condoléances par SMS
Le fait de présenter ses condoléances n’est pas une obligation, mais reste un très beau geste et qui peut toujours
Le deuil 2.0
Il y a de multiples façons de faire son deuil et de se remémorer la personne que l’on a perdu.
Hommes et femmes vivent-ils le deuil différemment ?
On a longtemps pensé que les hommes faisaient leur deuil plus rapidement que les femmes, et que les veufs, notamment,
Quand envoyer son message de condoléances ?
À l’annonce d’un décès, nous avons souvent le sentiment qu’il faut envoyer un message de condoléances immédiatement. Certaines personnes rédigent ce

Condoléances: Messages

Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu . Que l' amour de la
Beaucoup de bons souvenirs me reviennent alors que je pense à notre cher disparu . Que l’ amour de la
Chers amis, je tiens à m'associer à votre peine, et à vous apporter tout mon soutien en ces durs moments
Chers amis, je tiens à m’associer à votre peine, et à vous apporter tout mon soutien en ces durs moments
Je ne peux pas imaginer ce que vous devez ressentir en ce moment, mais je veux que vous sachiez que
Je ne peux pas imaginer ce que vous devez ressentir en ce moment, mais je veux que vous sachiez que
Je prie votre famille de me compter parmi vos sincères amis et espère qu’elle trouvera dans mes pensées respectueuses un
Je prie votre famille de me compter parmi vos sincères amis et espère qu’elle trouvera dans mes pensées respectueuses un

Condoléances: Citations

 Supporter de vivre jusqu'à la mort.  …
 Supporter de vivre jusqu’à la mort.  … Lire la Suite
 La première condition de l'immortalité est la mort. …
 La première condition de l’immortalité est la mort. … Lire la Suite
 Si loin s'étend la mort, tant elle prend de place, que je ne sais plus où mouri…
 Si loin s’étend la mort, tant elle prend de place, que je ne sais plus où mourir.  … Lire la
 Cette vie nous est donnée, et avec elle nous est donné bien plus que ce qui nou…
 Cette vie nous est donnée, et avec elle nous est donné bien plus que ce qui nous sera repris le

Condoléances: Poèmes

Ma Mort, d'Evariste de Parny
De mes pensers confidente chérie,  Toi, dont les chants faciles et flatteurs  Viennent parfois suspendre les douleurs  Dont les Amours
Paysage de nuit, d'André Lemoyne
À Jules Berge.     C’est un dimanche soir. — Un large clair de lune  Étale son argent sur la
Le dormeur du Val, Arthur Rimbaud.
C’est un trou de verdure où chante une rivière, Accrochant follement aux herbes des haillons D’argent ; où le soleil,
Le volubilis, de René-François Sully Prudhomme
Toi qui m’entends sans peur te parler de la mort,  Parce que ton espoir te promet qu’elle endort  Et que
Copy link
Powered by Social Snap