tombeau

La Mort, Théophile Gautier

La mort est multiforme, elle change de masque 
Et d’habit plus souvent qu’une actrice fantasque ; 
Elle sait se farder, 
Et ce n’est pas toujours cette maigre carcasse, 
Qui vous montre les dents et vous fait la grimace 
Horrible à … Lire la Suite

Grand deuil, de Nérée Beauchemin

Dans le clair-obscur de la pièce close, 

Où brûle une cire au reflet tremblant, 

Rigide, et grandi par la mort, repose 

Le corps d’un enfant habillé de blanc.

 

Sous la mousseline, on voit les mains jointes, 

La mate blancheur … Lire la Suite

À Laure, duchesse d'A.

Puisqu’ils n’ont pas compris, dans leur étroite sphère, 
Qu’après tant de splendeur, de puissance et d’orgueil, 
Il était grand et beau que la France dût faire 
L’aumône d’une fosse à ton noble cercueil ;

Puisqu’ils n’ont pas senti que celle … Lire la Suite

Épigramme sur la mort

Écrit au nom de M. Puget pour sa femme.

 

1614.

 

 

Belle âme qui fus mon flambeau, 

Reçois l’honneur qu’en ce tombeau 

Je suis obligé de te rendre. 

Ce que je fais te sert de peu : 

Mais … Lire la Suite

Comme un dernier rayon, André Chenier

Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyre
Anime la fin d’un beau jour,
Au pied de l’échafaud j’essaye encor ma lyre.
Peut-être est-ce bientôt mon tour ;
Peut-être avant que l’heure en cercle promenée
Ait posé sur l’émail brillant,… Lire la Suite

Cartes de Condoléances

 La mort enlève tout sérieux à la vie. 
Il y a de multiples façons de faire son deuil et de se remémorer la personne que l’on a perdu.
La tendresse inspirée par la mort fait aimer les vivants qui l'éprouvent.
 J'ai souvent pensé que la mort était la plus belle invention de la nature, mais quand elle nous frappe nous,
 Jour après jour Les amours mortes N’en finissent pas de mourir. 
 Version humaine de l'ubiquité : faculté de n'être nulle part au même instant.  
 Ce n'est pas le hasard d'une bataille qui décide qu'on est vainqueur ou battu, mais une obscure prédestination.  
 Ce n'est pas la mort que je crains, c'est de mourir. 
 La mort comme tremplin d'une espérance absolue. Un monde où la mort ferait défaut serait un monde où l'espérance n'existerait
 La route du passé se mesure par les morts qu'on a laissés tout au long. 
 L'amour est le moyen inventé par la nature pour vaincre la mort. 

Condoléances: Articles

 Il faut faire du noir une couleur de lumière.  
Lors d’un deuil, il est de coutume de venir déposer des fleurs. Cette tradition permet de rendre hommage au défunt
 L'angoisse, au fond, n'est qu'un dérivé de l'espoir.  
Votre (père, mère, époux...) va beaucoup nous manquer. Que son âme repose en paix. Sincères condoléances de la famille de

Condoléances: Messages

 Avec la mort d'un homme meurt toute la grâce humaine. 
 On ne se prépare pas à la mort. On se détache de la vie. 
 A quoi bon insulter les morts, puisqu'ils n'en souffrent pas ? 
 La préoccupation de la mort, c'est comme une nacelle d'où l'on peut voir, de haut, le petit monde. 

Condoléances: Citations

 La vie est parfois bien cruelle. La mort aussi. L'une ne va jamais sans l'autre... Qui vit meurt, c'est une
 La mort, c'est l'élargissement dans l'infini. 
 Le testament du mort est le miroir de sa vie. 
 L'imminence de la mort n'est pas seulement une obsession personnelle, c'est une manière de se rendre à la nécessité de

Condoléances: Poèmes

 La mort ne change pas la vie en destin. Mourir ne referme pas le livre à sa dernière page, texte
C'est en ces moments de peine que nous prenons conscience à quel point un être vous est précieux. C'est avec
 Lorsque la mort a égalisé les fortunes, une pompe funèbre ne devrait pas les différencier. 
 Il n'y a pas de belle mort. Il y en a qui sont belles à raconter - mais, celles-là, ce