Deuil parent

Cinq conseils pour aider un parent en deuil

Lorsque l’on perd un parent, la douleur est double : d’un côté, l’enfant doit faire face à son propre chagrin, et, de l’autre, il doit accompagner le parent survivant à faire son deuil. Si vous avez perdu votre père ou votre mère, voici cinq conseils qui pourront vous aider à mieux gérer votre quotidien et celui de votre parent survivant. 

Forum deuil

Les forums dédiés au deuil

Aujourd’hui, pour beaucoup de Français, le processus de deuil se passe en partie en ligne. Selon la personnalité, les habitudes et le désir de confidentialité de chacun, plusieurs solutions sont possibles, des pages commémoratives sur les réseaux sociaux aux mémoriaux en ligne en passant par les blogs, forums et vidéos.

souvenirs du disparu

Les souvenirs du disparu : un outil pour surmonter le deuil

Quand il s’agit de s’occuper des objets laissés par le disparu, les personnes endeuillées sont souvent confrontées à un dilemme. Que faire de ces objets et de ces vêtements qui ont été touchés, utilisés, portés et aimés par le défunt ? Faut-il s’en débarrasser au plus vite ou, au contraire, les conserver religieusement ?

Le deuil périnatal

Attendre la vie et connaitre la mort à la place est beaucoup plus répandu que l’on ne le pense. Le deuil périnatal, c'est-à-dire lorsqu’un bébé meurt entre 26 semaines de grossesse et six jours de vie, concerne ainsi plus de 7000 couples par an en France. Les fausses couches, quant à elles, sont encore plus répandues, puisqu’elles représenteraient environ un quart de toutes les grossesses.

Parler de la mort

La mort est, dans notre société, un tabou, et en parler fait naitre toutes sortes de sentiments : la panique, la tristesse, le désespoir, l’angoisse… Et pourtant, c’est aussi notre seule véritable certitude, aussi difficile à admettre soit-elle. En parler est donc une violence nécessaire ; ne pas l’évoquer du tout est un déni qui aura forcément des conséquences négatives.

Pages

Suivez-nous sur Facebook

Trouver une citation

 Un homme âgé n'est plus en devenir social, il est en devenir de vieillissement et de mort, en devenir humain. Il n'a plus à en être, il est au coeur de l'être pur. 

... Ou un message de condoléances

Je prends une vive part à votre chagrin. Affectueusement et tristement.

Partagez une carte