Parler de la mort

La mort est, dans notre société, un tabou, et en parler fait naitre toutes sortes de sentiments : la panique, la tristesse, le désespoir, l’angoisse… Et pourtant, c’est aussi notre seule véritable certitude, aussi difficile à admettre soit-elle. En parler est donc une violence nécessaire ; ne pas l’évoquer du tout est un déni qui aura forcément des conséquences négatives.

Pages

Suivez-nous sur Facebook

Trouver une citation

 Et puis mourir n'est rien, c'est achever de naître !
 

... Ou un message de condoléances

Quand nous avons appris le décès de votre (époux, épouse, frère…), ce sont beaucoup de bons souvenirs qui ont surgi. On ne meurt vraiment que lorsqu’on est oublié. Soyez certain qu’(il, elle) ne quittera pas notre mémoire. Nous vous embrassons très fort.

Partagez une carte