Quand nous avons appris le décès de votre (époux, épouse, frère…), ce sont beaucoup de bons souvenirs qui ont surgi. On ne meurt vraiment que lorsqu’on est oublié. Soyez certain qu’(il, elle) ne quittera pas notre mémoire. Nous vous embrassons très fort.

Suivez-nous sur Facebook